Septembre 2022

GRTgaz prépare l’application de l’accord de solidarité réciproque entre l’Allemagne et la France

estimation_consommation_gaz

La France et l’Allemagne faisaient partie des deux plus gros clients du gaz naturel russe en Europe. Depuis le début de la guerre en Ukraine, ces deux pays ont réduit leurs achats auprès de Moscou. Pour garantir leur sécurité d’approvisionnement énergétique, Berlin et Paris ont conclu un accord de solidarité réciproque.

L’Azerbaïdjan augmente progressivement ses livraisons de gaz en Europe

estimation_consommation_gaz

Décidée à se détourner définitivement des hydrocarbures russes, l’Union européenne négocie de nouveaux contrats d’approvisionnement avec d’autres grands producteurs. Après les États-Unis, la Norvège et le Qatar, un autre pays profite de cette aubaine. Il s’agit de l’Azerbaïdjan, ancienne République soviétique dont le sous-sol regorge du précieux combustible bleu.

Je compare les fournisseurs d'énergie

L’Europe travaille sur une réponse commune contre l’inflation énergétique

tarif_gaz

Jusqu’à présent, les pays de l’Union européenne agissent chacun de leur côté pour adoucir l’impact de la flambée des prix de l’énergie sur leurs concitoyens. Cette situation pourrait changer dans les prochains mois. Les ministres de l’Énergie des Vingt-Sept préparent actuellement un plan d’action commun contre cette crise insoutenable.

Le gaz souffle le chaud et le froid sur les Bourses européennes

simulation_consommation_gaz

Malgré les efforts des dirigeants et des entreprises depuis le début de la guerre en Ukraine, les Vingt-Sept sont toujours vulnérables à un hypothétique arrêt total des livraisons de gaz russe cet hiver. Cette perspective sème le doute chez les investisseurs, surtout depuis les derniers évènements autour du gazoduc Nord Stream 1.

Je compare les fournisseurs d'énergie

La France se prépare aux répercussions économiques d’un arrêt des livraisons russes

tarif_gaz

Après six mois de déni, la Russie a finalement montré son jeu. En interrompant les livraisons qui transitent par Nord Stream 1, elle utilise l’énergie comme une arme contre les Européens. Cette éventualité fait partie des nombreux scénarios envisagés par l’UE depuis le début de la guerre en Ukraine. Elle aura un impact significatif sur l’économie.

Engie s’associe au développement d’un terminal de GNL allemand

comparateur_gaz

Dépendante des livraisons de gaz russe, l’Allemagne accélère son désengagement vis-à-vis de Moscou. Le pays se tourne en particulier vers le GNL, dont l’importation sera facilitée grâce au déploiement de terminaux flottants sur la mer Baltique et sur l’Elbe. Le groupe français Engie vient d’officialiser sa participation à l’un de ces projets.

Je compare les fournisseurs d'énergie

Le gouvernement promet des mesures d’atténuation de l’inflation des prix de l’énergie

comparatif_gaz

À partir du 1er octobre, les tarifs réglementés de l’énergie au Royaume-Uni bondiront de 80 %. Des milliers de Britanniques menacent déjà de ne plus payer leurs factures. Encore marqué par le mouvement des gilets jaunes, le gouvernement assure que ce scénario « anglais » ne se reproduira pas en France.

Une réponse commune de l’Europe à la crise énergétique se fait attendre

tarif_gaz

À cause de sa dépendance aux importations de gaz russe, l’Union européenne subit de plein fouet les réductions et les arrêts de livraisons décidées par Moscou. Les conséquences touchent tous les pays, sans exception. Seulement, les Vingt-Sept réagissent différemment aux effets de cette crise de l’énergie. La forte disparité inquiète les marchés et les consommateurs.

GRTgaz prépare l’application de l’accord de solidarité réciproque entre l’Allemagne et la France

estimation_consommation_gaz

La France et l’Allemagne faisaient partie des deux plus gros clients du gaz naturel russe en Europe. Depuis le début de la guerre en Ukraine, ces deux pays ont réduit leurs achats auprès de Moscou. Pour garantir leur sécurité d’approvisionnement énergétique, Berlin et Paris ont conclu un accord de solidarité réciproque.

Lire la suite...

L’Azerbaïdjan augmente progressivement ses livraisons de gaz en Europe

estimation_consommation_gaz

Décidée à se détourner définitivement des hydrocarbures russes, l’Union européenne négocie de nouveaux contrats d’approvisionnement avec d’autres grands producteurs. Après les États-Unis, la Norvège et le Qatar, un autre pays profite de cette aubaine. Il s’agit de l’Azerbaïdjan, ancienne République soviétique dont le sous-sol regorge du précieux combustible bleu.

Lire la suite...

Le gaz souffle le chaud et le froid sur les Bourses européennes

simulation_consommation_gaz

Malgré les efforts des dirigeants et des entreprises depuis le début de la guerre en Ukraine, les Vingt-Sept sont toujours vulnérables à un hypothétique arrêt total des livraisons de gaz russe cet hiver. Cette perspective sème le doute chez les investisseurs, surtout depuis les derniers évènements autour du gazoduc Nord Stream 1.

Lire la suite...

L’Europe travaille sur une réponse commune contre l’inflation énergétique

tarif_gaz

Jusqu’à présent, les pays de l’Union européenne agissent chacun de leur côté pour adoucir l’impact de la flambée des prix de l’énergie sur leurs concitoyens. Cette situation pourrait changer dans les prochains mois. Les ministres de l’Énergie des Vingt-Sept préparent actuellement un plan d’action commun contre cette crise insoutenable.

Lire la suite...

La France se prépare aux répercussions économiques d’un arrêt des livraisons russes

tarif_gaz

Après six mois de déni, la Russie a finalement montré son jeu. En interrompant les livraisons qui transitent par Nord Stream 1, elle utilise l’énergie comme une arme contre les Européens. Cette éventualité fait partie des nombreux scénarios envisagés par l’UE depuis le début de la guerre en Ukraine. Elle aura un impact significatif sur l’économie.

Lire la suite...

Je compare les tarifs