Réduisez votre facture d'énergie jusqu'à -250€*

Comparateur énergie : comparez et obtenez vos devis en moins de 1 minute

  • Electricité
  • Gaz
  • Gaz +
    Electricité

Changer, c'est simple !

  • 1

    J'estime ma consommation

  • 2

    Je compare les offres

  • 3

    Mon conseiller s'occupe de tout

  • Zéro paperasse

    Rien à imprimer, rien à envoyer
  • Économies garanties

    Votre énergie jusqu'à 15% moins chère !
  • Aucune coupure

    Même compteur, même énergie !
  • Aucune intervention

    Tout se fait chez le fournisseur !
  • Sans engagement

    Changez quand vous le souhaitez !

Comparez auprès de tous nos fournisseurs d'énergie !

Vos questions fréquentes

  • Comment faire pour changer de fournisseur d’énergie ?

    Rien de plus simple !
    1. Vous comparez les offres en ligne sur Meilleureénergie.com
    2. Vous sélectionnez l’offre qui vous convient le plus : tarif, service client, énergie verte etc...
    3. Vous souscrivez en ligne chez le fournisseur ou vous appelez un conseiller Meilleureénergie

    Une fois votre contrat souscrit, votre fournisseur d’énergie s’occupe de contacter votre ancien fournisseur pour résilier l’ancien contrat. Le changement est simple : gratuit, aucune intervention, pas de coupure et pas d’engagement

  • Sur quels critères choisir son fournisseur d’énergie ?

    Tout dépend de ce que vous attendez de votre fournisseur ! Vos critères peuvent être différents et multiples :

    - tarif
    - indexation ou pas du prix sur le tarif réglementé (EDF ou Engie)
    - prix de l’abonnement
    - qualité du service client
    - degré d’investissement environnemental

    Les fournisseurs alternatifs proposent un tarif qui est à minima inférieur de 5% au tarif réglementé, cette réduction pouvant monter jusqu’à 17% chez certains.

    Pour ce qui est de l’énergie verte, certains fournisseurs en proposent. Il vous suffit de vérifier dans leur proposition commerciale la part d’énergie verte inclue dans votre futur contrat. Pour certains, c’est 100% pour d’autres, cela peut être une plus petite quantité.

    Concernant le service client, n’hésitez pas à vous reporter aux avis des clients qui sont souvent représentatifs de la qualité des réponses apportée aux questions des clients.

  • Le gaz ou l’électricité peuvent-ils être coupés quand je change de fournisseur ?

    Il y a deux cas de figure :

    Si vous changez de fournisseur, sans déménager : votre compteur reste le même, aucune modification n’est apportée à vos installations. De ce fait, aucune coupure n’aura lieu lors de votre changement de contrat.

    Si vous déménagez : soit le compteur a été désactivé moins de 15 jours, alors aucune intervention n’est nécessaire. Enedis pourra l’activer à distance et vous disposerez de votre énergie à la date de début du contrat. Soit le compteur a été désactivé plus de 15 jours, alors l’intervention d’un technicien Enedis sera nécessaire pour activer votre compteur et profiter de votre énergie.

  • Faut-il attendre l’intervention d’un technicien ?

    Lorsque vous souscrivez un contrat avec un nouveau fournisseur d’énergie, celui-ci prend contact avec le gestionnaire de réseau de distribution (ERDF ou GRDF) pour lui indiquer le changement de fournisseur.

    Votre fournisseur change, mais votre point de livraison électrique et votre point de conmpte et d’estimation pour le gaz ne changent pas. De ce fait, aucune intervention n’a lieu. Tout est fait à distance et sans coupure.

*250€ d'économies réalisées par rapport au tarif réglementé de l'électricité pour une famille de 4 personnes minimum

Comparateur énergie : économisez sur votre facture avec nos fournisseurs d’énergie

Le marché de l’énergie en France a été ouvert à la concurrence le 1er juillet 2007. Cette libéralisation concerne aussi bien l’électricité que le gaz naturel, et toutes les catégories de clients (particuliers, entreprises et collectivités). Depuis cette libéralisation, de nombreux fournisseurs alternatifs ont fait leur apparition aux côtés des acteurs historiques que sont EDF et ENGIE.

Désormais, les consommateurs sont libres de choisir leur fournisseur de gaz et d’électricité afin de trouver une offre financièrement plus avantageuse que le tarif bleu d’EDF. C’est également le moyen d’encourager la migration vers des énergies renouvelables avec les offres d’électricité verte et de gaz vert. La réglementation a été revue afin de leur faciliter cette démarche, qui peut être réalisée à tout moment et autant de fois que souhaité, le tout sans frais.

Pour trouver la formule la mieux adaptée à vos besoins et votre budget, un comparateur d’énergie en ligne est votre meilleur allié. Cet outil, dont l’utilisation est totalement gratuite et sans engagement, effectue un tri des offres disponibles sur le marché en toute indépendance. En quelques instants, vous obtenez une liste de propositions répondant aux critères que vous avez spécifiés. Il ne vous reste plus qu’à contacter le fournisseur énergie qui vous intéresse pour demander un devis personnalisé.

Vous avez la possibilité de vous adresser à deux sociétés différentes pour la fourniture de gaz naturel et d’électricité, ou souscrire une offre duale combinant électricité et gaz auprès d’une même enseigne.

Quatre offres d’énergie existent :

  • 1. Les offres avec des tarifs réglementés (TRV) déterminés par l’État et commercialisés par les deux fournisseurs historiques, à savoir EDF pour l’électricité et Engie (ex-GDF Suez) pour le gaz naturel.
  • 2. Les offres aux tarifs dits « de marché », lesquels sont fixés librement par chaque fournisseur d’énergie, et qui diffèrent pour le gaz et l’électricité. Elles se divisent en trois types de contrats :

- Les offres à prix indexé vous garantissent de décrocher une réduction immédiate sous la forme d’un pourcentage du prix au kilowattheure des tarifs réglementés. Cet écart est maintenu, même en cas de baisse ou de hausse des TRV, puisque toute modification est répercutée proportionnellement sur les tarifs indexés (par exemple une progression de 5 % des TRV entraîne une majoration de 5 % du prix du kWh sur les offres à prix indexé).

- Les contrats à prix fixe définis par les fournisseurs alternatifs pour 1 à 4 ans. Même en cas de hausse des tarifs réglementés d’EDF ou d’Engie, les clients ne subissent aucune modification puisque les prix du kWh HT sont bloqués pendant leur période d’engagement.

- Les contrats fixes avec possibilité de révision à la baisse. Les souscripteurs de ces offres sont protégés contre les éventuelles augmentations des prix de l’énergie, mais bénéficient de réduction si les tarifs sont orientés à la baisse au moment de l’échéance annuelle de leur contrat.

Fournisseur d’énergie : comment est calculé le prix de l’énergie ?

Le prix de l’électricité

L’électricité est devenue la source d’énergie de chauffage la plus coûteuse du marché, en raison d’une hausse continue de son prix. En faisant jouer la concurrence rapidement et simplement grâce à un comparateur d’énergie, vous pouvez faire baisser le montant de votre facture. Celle-ci comporte deux éléments :

  • le coût de votre abonnement,
  • le prix unitaire hors taxe du kilowattheure multiplié par votre consommation exprimée en kilowattheure relevée sur votre compteur.

Ce prix au kilowattheure dépend de plusieurs facteurs :

  • La puissance électrique que vous choisissez au moment de conclure le contrat, en fonction de vos usages (caractéristiques du logement, composition du foyer, nombre et puissance des appareils électroménagers, source d’énergie pour l’eau chaude sanitaire, type de chauffage…). Un compteur plus puissant est synonyme de facture alourdie.
  • Les options tarifaires : dans le cas où vous avez pris l’option heures creuses/heures pleines (HC/HP), deux lignes de consommation distinctes figurent sur votre facture.
  • Le type d’énergie, notamment les énergies renouvelables.

Mais le prix global de l’électricité comprend également des taxes imposées par l’État ou la collectivité, ainsi que les contributions communes à tous les fournisseurs, historiques ou alternatifs. En hausse constante, ces taxes et prélèvements pèsent lourd sur l’évolution du prix de l’électricité depuis l’ouverture du marché à la concurrence.

  • les frais d’accès pour un premier branchement ou un changement de fournisseur ;
  • la Contribution tarifaire d’acheminement (CTA) représentant 27,04 % de la partie fixe du TURPE ;
  • les taxes sur la consommation finale (TCFE) facturées par la collectivité, et pouvant atteindre 9,82 €/MWh ;
  • la contribution au service public d’électricité (CSPE) au tarif de 22,5 €/MWh ;
  • la TVA au taux réduit de 5,5 % sur l’abonnement HT et la CTA et au taux de 20 % sur le prix du kWh HT, la CSPE et les TCFE.

La majorité des ménages clients d’EDF choisissent l’option Base, avec un prix du kWh invariable, indépendamment du moment de la journée (pas de distinction heures pleines/heures creuses) et une puissance de compteur de 6 kVA. Plus 8 foyers sur 10 paient par conséquent 121,20 € euros par an d’abonnement, auxquels s’ajoutent 0,154 6 € par kWh.

Ceci explique l’intérêt de consulter les offres des fournisseurs alternatifs pour trouver un meilleur prix, indexé ou fixe, peu importe votre profil de consommation.

Le prix du gaz

Tout comme celle d’électricité, votre facture de gaz se compose :

  • d’un abonnement annuel fixe,
  • d’une consommation variable suivant le prix du kWh de gaz et de vos usages (chauffage, production d’eau chaude sanitaire, cuisson),
  • des taxes.

Changer de fournisseur d’énergie : comment ?

Même si vous avez un ou des contrats en cours pour le gaz naturel et l’électricité, ceux-ci sont sans engagement. Cela signifie que vous êtes libre de vous adresser à un fournisseur d’énergie moins cher à tout moment et gratuitement afin de réaliser des économies substantielles.

Le changement de fournisseur d’électricité et/ou de gaz est simple. Il vous suffit d’utiliser un comparateur d’énergie pour dénicher la meilleure offre et de signer un contrat. N’oubliez pas que vous pouvez choisir un seul ou deux fournisseurs pour chaque source d’énergie. Notez cependant la différence suivante :

  • si vous basculez vers une offre à prix de marché depuis un contrat de fourniture d’électricité au tarif réglementé, un retour ultérieur aux TRV est possible
  • dans le cas du gaz, vous ne pourrez plus revenir à votre ancien contrat au tarif réglementé, mais vous pourrez choisir une autre offre en TRV.

Vous n’avez pas de démarche spécifique à accomplir pour résilier votre contrat d’énergie actuel, tout se fait à distance. Il vous suffit de communiquer au nouveau prestataire votre numéro de PDL (Point de Livraison, numéro à 14 chiffres) mentionné sur chacune de vos factures, et de lui transmettre un justificatif de domicile et un RIB, il se charge du reste. Vous n’avez même pas à informer votre propriétaire du changement de fournisseur si vous êtes locataire de votre logement, puisque l’abonnement est à votre nom et non au sien.

Puisque vous ne changez pas d’adresse, vous ne subirez aucune interruption de l’alimentation en gaz/électricité. Jusqu’à la date de changement, votre fournisseur actuel a l’obligation de continuer à assurer le service. De plus, en basculant vers un contrat d’énergie moins cher, aucune intervention physique à votre domicile n’est requise pour changer de compteur ou de tuyaux, de fils électrique, etc. Vous n’avez rien à payer, et vous n’avez pas de préavis à respecter. Mais si vous profitez d’un déménagement pour changer de fournisseur, ou si vous souhaitez modifier le titulaire du contrat, il s’agit d’une mise en service, et les formalités diffèrent.

Choisir son contrat d’énergie : les éléments à prendre en compte

Chaque année, des milliers de Français changent de fournisseur d’énergie. Leur principale motivation est la recherche d’économies. Voici les facteurs importants :

Le prix

Pour comparer les offres d’énergie, rapprocher des mensualités n’est pas pertinent. Les deux éléments clés à prendre en compte sont :

  • 1. le montant de l’abonnement mensuel en gaz ou en électricité, forfaitaire, et donc invariable, peu importe votre consommation,
  • 2. le prix du kilowattheure, que vous devez multiplier par votre consommation en énergie (nombre de kilowattheure) du mois.

Pour les deux, ne retenez que les chiffres HT, car les taxes applicables sont les mêmes pour tous les fournisseurs. Notez que si les prix en kWh de l’électricité sont identiques pour l’ensemble du territoire et ne changent que deux fois par an en général, ceux du gaz varient suivant votre lieu de résidence et évoluent en début de mois. Vous devez ainsi préciser votre code postal lorsque vous utilisez un comparateur de fournisseurs de gaz.

Le type d’offre

Le type d’offre d’électricité et du gaz détermine l’évolution du prix dans le temps. En effet, selon les contrats, le tarif peut être fixe pendant une certaine durée ou varier à la hausse ou à la baisse plusieurs fois par an. Voici les différents types d’offres, avec leurs avantages et inconvénients respectifs.

  • Les contrats à tarif réglementé fixé par les pouvoirs publics sont commercialisés uniquement par les fournisseurs historiques EDF et Engie. Le gouvernement décide des révisions sur recommandation de la Commission de Régulation de l’Énergie (CRE).
  • Les contrats à prix fixe : pendant toute la durée du contrat, le fournisseur s’engage à ne pas changer le prix du kWh du gaz et de l’électricité. L’avantage est que vous êtes à l’abri des éventuelles hausses du tarif réglementé, mais vous ne profitez pas non plus des baisses.
  • Les contrats à prix indexé : le tarif est indexé sur les prix régulés, avec une réduction de X % sur le prix du kWh. Cela signifie que si ce dernier augmente ou diminue, votre tarif évolue dans les mêmes proportions : la différence est maintenue. En optant pour une telle formule, vous économisez immédiatement sur votre facture d’énergie.

Recourir à un comparateur en ligne est avantageux à plus d’un titre. Sur la base de votre consommation annuelle de référence, vous pouvez simuler le futur montant de votre facture en optant pour tel ou tel fournisseur. Si vous ne connaissez pas votre profil afin de choisir le type d’offre le mieux adapté, certains comparateurs sont capables de calculer votre consommation moyenne à partir des caractéristiques de votre logement et de vos usages. Il vous affiche les propositions classées de la plus compétitive à la plus onéreuse avec le détail de l’abonnement en électricité et du prix unitaire du kWh.

Le service client

Lors du choix de votre fournisseur alternatif, le service client est un critère essentiel. En effet, en cas de problème, il faudra contacter un conseiller.

Assurez-vous que le fournisseur qui vous intéresse dispose du canal de communication qui vous convient pour le service client (téléphone, plateforme internet, application mobile…) et vérifiez leurs horaires. Si vous êtes familier des nouvelles technologies, les offres « 100 % online » sont souvent très attractives sur le plan financier.

La part d’énergie verte

Si vous êtes sensible à la question environnementale, vous souhaitez probablement souscrire une offre incluant une part importante d’électricité verte ou de gaz vert. Dans ce cas, indiquez au comparateur de fournisseurs d’électricité ou de gaz que vous recherchez un fournisseur qui utilise des sources renouvelables.

Les services additionnels

Pour faire la différence, les fournisseurs incluent dans leurs offres des services gratuits tels qu’un programme de parrainage, l’accès à une application mobile de suivi de votre consommation ou encore la plantation d’arbres, un argument qui ne manquera pas de toucher les défenseurs de la planète.

Les caractéristiques communes à toutes les offres de fourniture d’énergie

Quels que soient le ou les fournisseurs choisis, certains aspects ne changent pas. Il est donc inutile de perdre du temps à essayer de trouver mieux ailleurs.

La qualité de l’énergie reçue

En France, la distribution d’électricité et de gaz naturel est une mission de service public dont le gestionnaire de réseau détient le monopole. Enedis (filiale d’EDF) gère l’approvisionnement pour l’électricité, tandis que le gaz est délivré à votre domicile par GRDF.

Le service technique

Tout comme la distribution, la mise en service et les dépannages en cas de problème technique sont assurés respectivement par Enedis (ex-ERDF) et GRDF pour l’électricité et le gaz. Il n’y a donc pas de distinction de fournisseur ni traitement de faveur pour les clients d’EDF, les mêmes délais s’appliquent et l’intervention est réalisée par les mêmes équipes.

Le principe de réversibilité

En tant que client particulier, la loi vous donne le droit de revenir au tarif réglementé à tout moment sans frais, peu importe le fournisseur alternatif auprès duquel vous avez souscrit une offre.