Comparez les fournisseurs d’énergie et maîtrisez votre facture.

Trouvez le meilleur fournisseur d’électricité et de gaz grâce à Meilleurtaux.

Offre exclusive

Meilleurtaux Energie

mint 


mint

Electricité 27% moins chère
Prix fixe pendant 1 an
 
J'en profiteArrow

Je compare les offres

clock1 mn chrono
conseiller

Nos conseillers sont disponibles
Du lundi au vendredi de 9h à 20h et samedi de 10h à 14h

Appelez-nous gratuitement au
01 79 35 20 40phone

ou

Un conseiller vous rappelle
Rappelez-moi

Plus de 11 000 français
ont réduit leur facture d’énergie en 2024 grâce à Meilleurtaux


trustpilot

Zéro paperasse
On s’occupe de tout

Meilleurtaux à la manoeuvre : transfert de contrat, ouverture de compteur...

Economies garanties
Le meilleur prix

Nos conseillers vous aident à diminuer votre consommation d’énergie.

Aucune coupure
Soyez tranquille

Même compteur, même énergie !
Ils ont comparé les fournisseurs d’énergie avec Meilleurtaux
Les meilleurs fournisseurs d’électricité et de gaz sont chez meilleurtaux Nous comparons pour vous plus de 10 fournisseurs d’électricité et de gaz
Ekwateur
Engie
ENI
Happe
Ilek
OHM
TotalEnergies
Vattenfall
Wekiwi

Questions fréquentes
Les questions que vous vous posez

Actualités
Les tarifs de l’électricité : le dossier sensible du prochain gouvernement

Juillet 2024

Les tarifs de l’électricité : le dossier sensible du prochain gouvernement

Le prix de l’électricité a été au cœur des...

La hausse du prix du gaz est effective depuis le 1er juillet

Juillet 2024

La hausse du prix du gaz est effective depuis le 1er juillet

Comme discuté depuis le début de l’année et officiellement...

Progression de 11,7 % du prix de référence de vente du gaz depuis début juillet

Juillet 2024

Progression de 11,7 % du prix de référence de vente du gaz depuis début juillet

Le début du second semestre a été marqué par de...

Infos et conseils énergie en vidéo

Comment fonctionne le comparateur d’énergie Meilleurtaux Energie ?

Le marché de l’énergie en France a été ouvert à la concurrence le 1er juillet 2007. Cette libéralisation concerne aussi bien l’électricité que le gaz naturel, et toutes les catégories de clients (particuliers, entreprises et collectivités). Depuis cette libéralisation, de nombreux fournisseurs alternatifs ont fait leur apparition aux côtés des acteurs historiques que sont EDF et ENGIE.

Désormais, les consommateurs sont libres de choisir leur fournisseur de gaz et d’électricité afin de trouver une offre financièrement plus avantageuse que le tarif bleu d’EDF. C’est également le moyen pour encourager les particuliers et professionnels à consommer des énergies renouvelables avec les offres d’électricité verte et de gaz vert. La réglementation a été revue afin de leur faciliter cette démarche, qui peut être réalisée à tout moment et autant de fois que souhaité, le tout sans frais.

Pour trouver la formule la mieux adaptée à vos besoins et votre budget, un comparateur d’énergie en ligne est votre meilleur allié. Cet outil, dont l’utilisation est totalement gratuite et sans engagement, effectue un tri des offres disponibles sur le marché en toute indépendance. En quelques instants, vous obtenez une liste de propositions répondant aux critères que vous avez spécifiés. Il ne vous reste plus qu’à contacter le fournisseur d’énergie qui vous intéresse pour demander un devis personnalisé.

Les différents types de fournisseurs d’énergie

Vous avez la possibilité de vous adresser à deux sociétés différentes pour la fourniture de gaz naturel et d’électricité, ou souscrire une offre duale combinant électricité et gaz auprès d’une même enseigne.

Quatre offres d’énergie existent :

  • Les offres avec des tarifs réglementés (TRV) déterminés par l’État et commercialisés par les deux fournisseurs historiques, à savoir EDF pour l’électricité et Engie (ex-GDF Suez) pour le gaz naturel.
  • Les offres aux tarifs dits « de marché », lesquels sont fixés librement par chaque fournisseur d’énergie, et qui diffèrent pour le gaz et l’électricité.

Elles se divisent en trois types de contrats :

  • Les offres à prix indexé vous garantissent de décrocher une réduction immédiate sous la forme d’un pourcentage du prix au kilowattheure des tarifs réglementés. Cet écart est maintenu, même en cas de baisse ou de hausse des TRV, puisque toute modification est répercutée proportionnellement sur les tarifs indexés (par exemple une progression de 5 % des TRV entraîne une majoration de 5 % du prix du kWh sur les offres à prix indexé).
  • Les contrats à prix fixe définis par les fournisseurs alternatifs pour 1 à 4 ans. Même en cas de hausse des tarifs réglementés d’EDF ou d’Engie, les clients ne subissent aucune modification puisque les prix du kWh HT sont bloqués pendant leur période d’engagement.
  • Les contrats fixes avec possibilité de révision à la baisse. Les souscripteurs de ces offres sont protégés contre les éventuelles augmentations des prix de l’énergie, mais bénéficient de réduction si les tarifs sont orientés à la baisse au moment de l’échéance annuelle de leur contrat.

À savoir sur le marché de l’énergie en 2024

Le bouclier tarifaire mis en place par le gouvernement en novembre 2021 a permis de considérablement limiter l’augmentation des tarifs de l’électricité et du gaz. Cette mesure de protection a été reconduite pour 2023. Une hausse du prix jusqu’à 15 % a cependant été actée au 1er janvier 2023 pour le gaz et au 1er février 2023 pour l’électricité.

Ce plafond d’augmentation de 15 % concerne le tarif réglementé (chez EDF pour l’électricité et chez Engie pour le gaz). De nombreux fournisseurs alternatifs, réputés pour proposer des prix plus bas, ont été contraints d’augmenter leurs tarifs sans plafond de protection pour le pouvoir d’achat de leurs clients. Afin de trouver l’offre la plus avantageuse et éviter des factures qui ne cessent d’augmenter, il est très important d’utiliser un comparateur d’énergie.

Est-ce-que le tarif proposé par le comparateur est garanti ?

Les prix affichés par notre comparateur énergie lorsque vous lancez une simulation sont toujours validés par nos équipes techniques qui sont en communication permanente avec les fournisseurs d’énergie. Le prix de l’offre, qui est caractérisé par le coût de l’abonnement mensuel et du kWh de gaz ou d’électricité est donc exact.

Attention cependant, les prix de l’énergie fluctuent. Il faut porter une attention particulière à la nature de cette offre. En effet, un prix fixe pour une durée de 1 an est donc garanti pendant un an. Il sera ensuite réévalué par le fournisseur. De même, un tarif indexé sur le prix du marché sera sensible à l’évolution du prix de l’énergie concernée. Le tarif réglementé (EDF et Engie) est quant à lui révisé plusieurs fois par an. Ils bénéficient néanmoins du bouclier tarifaire et sont protégés des augmentations au moins jusqu’en fin d’année 2023.

Récapitulatif des offres tarif réglementé / offres de marchés


Fournisseurs historiques (depuis 1946) Fournisseurs alternatifs Fournisseurs alternatifs, ouverture du marché à la concurrence en 2007
EDF (électricité) et Engie (gaz) Près de 40 fournisseurs tels que : OHM Energie, ekWateur, ilek, Plüm Energie, ENI, Vattenfall, TotalEnergies, Sowee, Alpiq, Mint Energie…
Offres réglementées, prix fixés par l’État et la CRE. Offres de marchés, prix libres pouvant être :
  • Indexé sur le TRV
  • Fixe (garantie sans augmentation pour la durée du contrat)
  • Fixe révisable à la baisse pour la durée du contrat.
Types d’offres : énergie verte (électricité renouvelable, biogaz) et offres classiques Types d’offres : énergie verte (électricité renouvelable, biogaz) et offres classiques
Bouclier tarifaire jusqu’en fin d’année 2023 pour protéger de la hausse des prix. Attention, forte augmentation des tarifs depuis 2021.

Comment fonctionne le tarif réglementé ?

Les fournisseurs historiques que sont EDF et ENGIE sont contraints de vendre à leurs abonnés l’électricité et le gaz à un tarif réglementé de vente. Il est fixé par le ministère de l’Énergie qui prend appui sur les conseils de la CRE (commission de régulation de l’énergie).

EDF et ENGIE sont les seules structures qui peuvent vendre au tarif réglementé. Le prix du kWh du tarif réglementé d’électricité dépend de plusieurs paramètres :

  • Coûts de l’acheminement de l’énergie
  • Coûts de commercialisation
  • Prix d’accès régulé à l’électricité nucléaire (ARENH)

En ce qui concerne le gaz, c’est majoritairement la valeur du baril de pétrole et du gaz lui-même qui influencent son prix. La loi stipule que les tarifs réglementés de vente doivent suivre les coûts réels de l’énergie.

Qu’est-ce que les fournisseurs alternatifs ?

Les fournisseurs alternatifs se basent généralement sur les tarifs de marchés, qui suivent la loi de l’offre et de la demande. Il s’agit donc d’une question d’opportunité pour le consommateur. Il est possible de souscrire à une offre particulièrement intéressante, et de la résilier si une meilleure option se présente. Deux types de tarification se dessinent chez les fournisseurs alternatifs. On trouve le prix fixe dont le montant sera gelé pour une durée déterminée.

Tarif réglementé ou offre de marché ?

Depuis la fin d’année 2021, les tarifs réglementés de l’électricité et du gaz sont protégés de la flambée des prix par un bouclier tarifaire. Cette mesure gouvernementale vise à protéger le pouvoir d’achat des Français et à limiter l’impact de la crise énergétique sur les foyers et les professionnels.

De nombreuses offres de marché ont vu le prix du kWh atteindre des sommets. Avec cette hausse, les factures des abonnés ont été multipliées par 3 et parfois même par 4. Pour plus de stabilité dans le prix de l’énergie et rester protégé, il est évident que les tarifs réglementés sont une bonne option. Si vous cherchez à réduire vos dépenses énergétiques, la meilleure solution est de comparer les différentes offres du moment avec votre tarif actuel. L’avantage, c’est que les contrats énergétiques sont sans engagement. Vous êtes donc en mesure à tout moment de souscrire à une offre plus intéressante financièrement.

Quels sont les fournisseurs d'énergie actifs en France en 2024 ?

Avec la crise énergétique en cours, les prix de l’électricité et du gaz ont explosé. De nombreux fournisseurs alternatifs ont été contraints de fermer leurs offres et certains ont même arrêté leur activité de distribution d’énergie. Le prix du marché de gros étant très haut, les offres de la plupart des fournisseurs alternatifs ne sont pas aussi intéressantes que le tarif réglementé qui bénéficie d’une plus grande stabilité. Mais quelques firmes parviennent néanmoins à proposer des tarifs avec un prix du kWh moins cher que chez les fournisseurs historiques.

Voici la liste des fournisseurs d’électricité et de gaz qui proposent actuellement des offres ouvertes à la souscription en France (à jour en avril 2024) :

  • Alpiq
  • Butagaz
  • Dyneff électricité et gaz
  • EDF
  • Électricité de Provence
  • ekWateur
  • Elmy
  • Engie
  • Eni
  • Happ-e by Engie
  • La Bellenergie
  • Mega Energie
  • Mint Energie
  • OHM Energie
  • OVO Energy
  • TotalEnergies
  • Wekiwi

Quels sont les fournisseurs d’énergie qui ont cessé leurs activités en 2023 ?

Parmi les fournisseurs qui ont cessé leur activité en 2024, il convient de distinguer ceux qui sont en pause et qui devraient reprendre la fourniture d’énergie et ceux qui ont définitivement mis un terme à cette activité. La majorité des fournisseurs en pause n’acceptent pas de nouveaux clients, mais continuent tout de même de fournir l’électricité ou le gaz à leurs abonnés. À l’inverse, les fournisseurs qui ont arrêté leurs activités ont été contraints de dire à leurs clients de s’abonner chez un autre fournisseur au risque de ne plus recevoir d’énergie lors de la fermeture de l’activité de l’entreprise.

Voici donc le tableau des fournisseurs d'énergie qui ont cessé leurs activités de fourniture d’électricité et de gaz à jour en janvier en 2023 :

Nom du fournisseur Type d’arrêt
Llum Énergie Pause
Cdiscount Energie Pause
Enercoop Pause
Énergem Pause
Energies d’Ici Pause
Greenyellow Pause
Iberdrola Pause
Lucia Energie Pause
Proxelia Pause
Sélia Pause
Urban Solar Energy Pause
Barry Energy Définitif
Bulb Energy Définitif
E.Leclerc Énergies Définitif
Planète Oui Définitif (rachat par Mint Énergie)

Quels sont délais pour changer de fournisseur d'énergie à tout moment ?

Même si vous avez un ou des contrats en cours pour le gaz naturel et l’électricité, ceux-ci sont sans engagement. Cela signifie que vous êtes libre de vous adresser à un fournisseur d’énergie moins cher à tout moment et gratuitement afin de réaliser des économies substantielles.

Le changement de fournisseur d’électricité et/ou de gaz est simple. Il vous suffit d’utiliser un comparateur d’énergie pour dénicher la meilleure offre et de signer un contrat. N’oubliez pas que vous pouvez choisir un seul ou deux fournisseurs pour chaque source d’énergie. Notez cependant la différence suivante :

  • Si vous basculez vers une offre à prix de marché depuis un contrat de fourniture d’électricité au tarif réglementé, un retour ultérieur aux TRV reste possible
  • Dans le cas du gaz, vous ne pourrez plus revenir à votre ancien contrat au tarif réglementé, mais vous pourrez choisir une autre offre en TRV.

Vous n’avez pas de démarche spécifique à accomplir pour résilier votre contrat d’énergie actuel, tout se fait à distance. Il vous suffit de communiquer au nouveau prestataire votre numéro de PDL (Point de Livraison, numéro à 14 chiffres) mentionné sur chacune de vos factures, et de lui transmettre un justificatif de domicile et un RIB, il se charge du reste. Vous n’avez même pas à informer votre propriétaire du changement de fournisseur si vous êtes locataire de votre logement, puisque l’abonnement est à votre nom et non au sien.

Puisque vous ne changez pas d’adresse, vous ne subirez aucune interruption de l’alimentation en gaz/électricité. Jusqu’à la date de changement, votre fournisseur actuel a l’obligation de continuer à assurer le service. De plus, en basculant vers un contrat d’énergie moins cher, aucune intervention physique à votre domicile n’est requise pour changer de compteur ou de tuyaux, de fils électriques, etc. Vous n’avez rien à payer, et vous n’avez pas de préavis à respecter. Mais si vous profitez d’un déménagement pour changer de fournisseur, ou si vous souhaitez modifier le titulaire du contrat, il s’agit d’une mise en service, et les formalités diffèrent.

Est-ce que je peux souscrire un contrat d’énergie via le comparateur d’énergie ?

Il est tout à fait possible de souscrire à l’offre qui vous convient lorsque le comparateur Meilleurtaux Énergie vous la soumet. Vous pouvez y souscrire directement, ou faire appel à l’un de nos conseillers si vous souhaitez recevoir davantage de détails et d’explications.

Quels sont les éléments à prendre en compte pour choisir son contrat d'énergie ?

Chaque année, des milliers de Français changent de fournisseur d’énergie. Si pendant longtemps la majorité décidait de quitter EDF et ENGIE pour se diriger vers la concurrence, la crise énergétique a inversé la tendance. Leur principale motivation d’un changement de fournisseur d’énergie est la recherche d’économies. Voici les facteurs importants à prendre en compte avant de vous lancer.

Le prix

Pour comparer les offres d’énergie, rapprocher des mensualités n’est pas pertinent. Les deux éléments clés à prendre en compte sont :

  • Le montant de l’abonnement mensuel en gaz ou en électricité, forfaitaire, et donc invariable, peu importe votre consommation
  • Le prix du kilowattheure, que vous devez multiplier par votre consommation en énergie (nombre de kilowattheures) du mois.

Pour les deux, ne retenez que les chiffres HT, car les taxes applicables sont les mêmes pour tous les fournisseurs. Notez que si les prix en kWh du tarif réglementé de l’électricité sont identiques pour l’ensemble du territoire et ne changent que deux fois par an en général, ceux du gaz varient suivant votre lieu de résidence et évoluent en début de mois. Vous devez ainsi préciser votre code postal lorsque vous utilisez un comparateur gaz.

Le type d’offre

Le type d’offre d’électricité et de gaz détermine l’évolution du prix dans le temps. En effet, selon les contrats, le tarif peut être fixe pendant une certaine durée ou varier à la hausse ou à la baisse plusieurs fois par an. Voici les différents types d’offres, avec leurs avantages et inconvénients respectifs.

Les contrats à tarif réglementé fixé par les pouvoirs publics sont commercialisés uniquement par les fournisseurs historiques EDF et Engie. Le gouvernement décide des révisions sur recommandation de la Commission de Régulation de l’Énergie (CRE).

Les contrats à prix fixe : pendant toute la durée du contrat, le fournisseur s’engage à ne pas changer le prix du kWh du gaz et de l’électricité. L’avantage est que vous êtes à l’abri des éventuelles hausses du tarif réglementé, mais vous ne profitez pas non plus des baisses.

Les contrats à prix indexé : le tarif est indexé sur les prix régulés, avec une réduction de X % sur le prix du kWh. Cela signifie que si ce dernier augmente ou diminue, votre tarif évolue dans les mêmes proportions : la différence est maintenue. En optant pour une telle formule, vous économisez immédiatement sur votre facture d’énergie.

Recourir à un comparateur en ligne est avantageux à plus d’un titre. Sur la base de votre consommation annuelle de référence, vous pouvez simuler le futur montant de votre facture en optant pour tel ou tel fournisseur. Si vous ne connaissez pas votre profil afin de choisir le type d’offre le mieux adapté, certains comparateurs sont capables de calculer votre consommation moyenne à partir des caractéristiques de votre logement et de vos usages. Il vous affiche les propositions classées de la plus compétitive à la plus onéreuse avec le détail de l’abonnement en électricité et du prix unitaire du kWh.

Le bouclier tarifaire

Depuis la fin d’année 2021, les tarifs réglementés du gaz et de l’électricité disposent d’une mesure de protection qui empêche les prix d’atteindre des sommets. Ce bouclier tarifaire ne concerne que les offres des fournisseurs historiques. Élisabeth Borne a annoncé en fin d’année 2022 que la mesure serait maintenue pour toute l’année 2023. Les tarifs réglementés sont donc protégés pendant encore un an. Ce facteur est important à garder à l’esprit si vous souhaitez changer de fournisseur.

Le service client

Lors du choix de votre fournisseur d’énergie, le service client est un critère essentiel. En effet, en cas de problème, il faudra contacter un conseiller.

Assurez-vous que le fournisseur qui vous intéresse dispose du canal de communication qui vous convient pour le service client (téléphone, plateforme internet, application mobile…) et vérifiez leurs horaires. De nombreux fournisseurs alternatifs en provenance de pays étrangers n’ont pas de service client en France. Il est donc presque impossible de joindre quelqu’un en cas de problème sur les factures, ce qui est très fâcheux. Si vous êtes familier des nouvelles technologies, les offres « 100 % online » sont souvent très attractives sur le plan financier. Attention, elles présentent souvent un accès restreint au service client.

La part d’énergie verte

Si comme de nombreux Français vous êtes sensible à la question environnementale, vous souhaitez probablement souscrire une offre incluant une part importante d’électricité verte ou de gaz vert. Dans ce cas, indiquez au comparateur de fournisseurs d’électricité ou de gaz que vous recherchez un fournisseur qui utilise des sources renouvelables.

Les services additionnels

Pour faire la différence, les fournisseurs incluent dans leurs offres des services gratuits tels qu’un programme de parrainage, l’accès à une application mobile de suivi de votre consommation ou encore la plantation d’arbres, un argument qui ne manquera pas de toucher les défenseurs de la planète.

Les caractéristiques communes à toutes les offres de fourniture d’énergie

Quels que soient le ou les fournisseurs choisis, certains aspects ne changent pas. Il est donc inutile de perdre du temps à essayer de trouver mieux ailleurs.

  • La qualité de l’énergie reçue

En France, la distribution d’électricité et de gaz naturel est une mission de service public dont le gestionnaire de réseau détient le monopole. Enedis (filiale d’EDF) gère l’approvisionnement pour l’électricité, tandis que le gaz est délivré à votre domicile par GRDF.

  • Le service technique

Tout comme la distribution, la mise en service et les dépannages en cas de problème technique sont assurés respectivement par Enedis (ex-ERDF) et GRDF pour l’électricité et le gaz. Il n’y a donc pas de distinction de fournisseur ni traitement de faveur pour les clients d’EDF, les mêmes délais s’appliquent et l’intervention est réalisée par les mêmes équipes.

  • Le principe de réversibilité

En tant que client particulier, la loi vous donne le droit de revenir au tarif réglementé à tout moment sans frais, peu importe le fournisseur alternatif auprès duquel vous avez souscrit une offre.

Comparateur d’énergie : que faut-il savoir à propos des offres d’énergie verte ?

Si vous vous souciez de l’avenir de la planète, le choix de votre fournisseur d’énergie peut être un geste engagé. En effet, souscrire à un contrat d’énergie verte permet de s’impliquer dans la transition énergétique et de développer la filière.

Pour cela, il est nécessaire de se tourner vers un fournisseur d’énergie verte qui ne fait pas du Greenwashing. Cela signifie que l’énergie qui vous est vendue est produite de manière renouvelable (éolien, solaire, hydro) et si possible que le producteur est rémunéré de manière équitable.

Pour s’assurer de son mode de production, l’offre d’énergie verte doit arborer une certification « électricité verte » ou « gaz vert ». Ce label atteste que votre fournisseur achète ou produit de l’électricité dont la production est issue des moyens renouvelables. D’une manière générale, le prix du kWh d’énergie renouvelable est un peu plus élevé. Mais il s’agit d’un geste important pour la transition énergétique.

Électricité verte : les garanties d’origine

Certains fournisseurs s’engagent en proposant des contrats d’électricité produite de manière uniquement renouvelable. Il est pourtant impossible pour un fournisseur de garantir l’acheminement d’une énergie renouvelable en permanence. L’électricité qui alimente les foyers ayant opté pour une offre 100% renouvelable est en réalité un mix entre nucléaire et renouvelable. Les énergies vertes ne peuvent pas être produites en continu.

En contrepartie, les fournisseurs s’engagent à produire ou acheter autant d’électricité renouvelable que ce qui est consommé par leurs clients. Ils peuvent alors afficher une garantie d’origine certifiant la compensation d’énergie consommée par l'injection d’électricité produite de manière renouvelable dans le réseau.

Si ce type d’offre ne permet pas de consommer réellement 100% de l’électricité verte, il contribue tout de même à son injection dans le réseau à hauteur de votre consommation. Il s’agit donc d’un geste pour la planète qui témoigne de votre engagement et permettra de développer davantage ces modes de production d’énergie.

Gaz vert : qu’est-ce que le biogaz ?

Ce qui est couramment appelé gaz vert est souvent du biométhane dont la production est d’origine renouvelable. Des bactéries dégradent les déchets organiques en décomposition.

Lors de ce procédé biologique, elles libèrent du gaz qui peut alors être récupéré et stocké à des fins énergétiques. Le CO2 est retiré de ce bio gaz afin de donner le méthane qui sera alors injecté dans le réseau. Ce gaz vert peut être produit à partir des :

  • Déchets agricoles, ménagers et de l'industrie agroalimentaire
  • Résidus de cultures
  • Déchets des restaurations collectives
  • Boues du traitement des eaux usées
  • Cultures à vocation énergétique

Le biométhane est particulièrement intéressant puisqu’il s’agit d’une énergie faiblement émettrice en CO2 et qui contribue au traitement des déchets de manière non polluante. Ce mode de production d’énergie est de plus en plus répandu en France. 40 sites sont à l’heure actuelle producteurs de bio gaz qui est injecté dans le réseau. Leur production s’élève autour de 520 GWh ce qui correspond à l’énergie pour chauffer environ 43 300 logements.

Gaz compensé carbone

D’autres fournisseurs, qui ne peuvent pas vendre de gaz produit de manière renouvelable, ont décidé de compenser les émissions de CO2 issues de la consommation de gaz naturel.

Cette compensation se fait via le financement de projets favorables à l’environnement comme l’implantation de forêts, la restauration de milieux naturels. Cette énergie compensée est généralement moins chère que le biogaz. Mais attention, il s’agit tout de même de gaz naturel, une énergie fossile qui émet beaucoup de gaz à effet de serre responsables du réchauffement climatique.

Les offres dites « compensé carbone » ne sont pas des offres d’énergie verte.