Faites-vous rappeler par un expert

Votre besoin concerne


 

Jour de rappel

Aujourd'hui

Demain

Après-demain

Heure de rappel

Maintenant

Entre 9h et 12h

Entre 10h et 12h

Entre 12h et 14h

Entre 14h et 17h

Entre 17h et 19h

 

Votre n° de téléphone

Comparez, simulez et trouvez le fournisseur d'énergie

qui correspond à vos besoins

Je découvre les offres

Réduire sa facture de gaz: nos 10 astuces

Écrit par La rédaction Meilleurtaux . Mis à jour le 16 octobre 2023 .
Temps de lecture : 11 min

faviconLa promesse Meilleurtaux
Chez Meilleurtaux nous aspirons à vous aidez à prendre de meilleures décisions sur vos finances. Notre combat : vous rendre gagnant sur votre argent en vous donnant toutes les clés de compréhension sur nos offres. Consultez notre méthode de présentation des offres et comment nous rémunérons nous sur chacun de nos services.

La crise énergétique sévissant depuis la fin d’année 2021 a provoqué l’envol fulgurant du prix de gaz et de l’électricité. Résultat, des factures en hausse constante, parfois difficiles à supporter, poussant nombre de Français à chercher comment économiser le gaz pour les faire baisser.

Mais comment réduire sa facture de gaz efficacement sans sacrifier son confort ? Des écogestes les plus simples jusqu’aux changements de long terme, découvrez les bons réflexes à adopter pour mieux maîtriser votre consommation de gaz et alléger vos dépenses.

✔️Optimiser la consommation de chauffage

Selon les données de l’Ademe, l’Agence de la transition écologique, baisser le thermostat d’1°C permet de réduire sa facture de gaz jusqu’à 7%. Si votre domicile est chauffé grâce à une chaudière à gaz, sachez que le chauffage est responsable de près de 60% du montant de la facture électricité... Baisser le thermostat de la chaudière à gaz peut donc avoir un réel impact sur le montant de la facture en fin de mois, d’autant que nombre d’intérieurs sont surchauffés. Saviez-vous qu’une chambre ne devrait idéalement pas être chauffée à plus de 16°C pour un sommeil de qualité ?

Voici les températures recommandées par l’Ademe pour chaque pièce :

  • Chambre : 16°C
  • Salon et salle à manger : 18°C
  • Salle de bain : 17°C en général, 22°C en utilisation
  • Pièces peu fréquentées (cellier, garage, cave...) : 14°C

Attention, tout de même : si vous chauffez une chambre à 16°C à côté du salin à 18°C, n’oubliez pas de fermer les portes, sans quoi le radiateur du salon surchaufferait pour compenser la fraîcheur venue de la chambre.

  • Si vous en avez la possibilité, installez un thermostat d’ambiance sur la chaudière et les différents radiateurs pour régler la température de chaque pièce au degré près. Là encore, l’Ademe annonce près de 25% d’économies d’énergie grâce à son utilisation.
  • En choisissant un thermostat connecté, vous pourrez même régler la température et suivre votre consommation à distance, voire programmer des scénarios : par exemple, pour baisser la température durant la journée et la remonter légèrement juste avant de rentrer. En cas d’absence prolongée, réglez la chaudière au minimum, il vous suffira de la remonter un jour ou deux avant de votre retour.
Je compare les fournisseurs d'énergie

✔️ Réduire sa facture gaz en changeant de fournisseur d'énergie

C’est l’un des premiers réflexes à adopter pour réduire votre facture d’énergie : utilisez un comparateur de gaz pour contrôler la compétitivité de votre contrat. Depuis l’ouverture à la concurrence du marché en 2007, les fournisseurs alternatifs sont apparus, avec des offres de marché aux prix librement fixés. Celles-ci peuvent permettre des économies conséquentes sur votre facture de gaz en choisissant la plus avantageuse pour votre profil de consommation.

Sachez également que les tarifs réglementés du gaz, ou TRV, n’existent plus : depuis le 1er juillet 2023, toutes les offres existantes sont donc des offres de marché, y compris celles d’ENGIE, le fournisseur historique. Si vous étiez abonné à une offre au tarif réglementé et avez basculé automatiquement sur l’offre de transition d’ENGIE sans en étudier les prix, utiliser un comparateur et trouver un contrat de gaz moins cher est d’autant plus essentiel.

Tous les contrats sont désormais sans engagement, permettant de changer de fournisseur d’énergie gratuitement et librement, à n’importe quel moment. Si vous trouvez une offre de gaz moins cher, il vous suffira d’y souscrire : à moins de déménager, votre nouveau fournisseur se chargera de toutes les démarches, dont la résiliation de votre ancien contrat. Vous ne subirez aucune coupure, ne paierez rien et resterez libre de changer à nouveau de fournisseur quand vous le souhaiterez, sans intervention nécessaire à domicile.

Je compare les fournisseurs d'énergie

✔️ Avoir des bonnes habitudes en cuisine pour réduire sa facture de gaz

La cuisson au gaz reste l’un des modes de cuisson les plus populaires, quel que soit le niveau d’expertise des cuisiniers. Méfiez-vous tout de même, fours et plaques de cuisson au gaz peuvent être énergivores, d’autant plus si vous aimez les plats longuement mijotés. Pour limiter le gaspillage et réduire votre facture de gaz, adoptez quelques écogestes simples.

  • Entretenez vos appareils de cuisson. Nettoyez et dégraissez régulièrement les brûleurs, ils fonctionneront de façon optimale et consommeront donc moins d’énergie.
  • Adaptez les tailles. Une petite casserole sur un grand brûleur surconsomme inutilement du gaz, choisissez le brûleur et la puissance en fonction de la taille des ustensiles de cuisson.
  • Conservez la chaleur. Couvrez les casseroles, poêles et marmites durant la cuisson, vous pourrez baisser la puissance du gaz et cuire moins longtemps. À puissance égale, une casserole d’eau couverte bout jusqu’à quatre fois plus vite qu’en l’absence de couvercle. Pensez également à interrompre la cuisson quelques minutes avant l’heure prévue : grâce au couvercle, l’inertie de la chaleur achèvera la cuisson sans consommer d’énergie.
  • Adaptez les cuissons. Privilégiez les cuissons courtes et/ou à feu doux. Elles consomment moins d’énergie et à la longue, permettent d’économiser sur la facture de gaz.
  • Changez d’appareil. Appuyez-vous sur d’autres modes de cuisson moins énergivores pour économiser le gaz. Le micro-ondes consomme peu et peut permettre de réchauffer, mais aussi de cuire certains aliments ; la bouilloire est elle aussi économe en énergie, et peut préchauffer de l’eau pour raccourcir le temps d’ébullition ; quant à l’autocuiseur, autrement dit la célèbre cocotte-minute, il peut être électrique ou à chauffer sur les brûleurs, mais raccourcit drastiquement les temps de cuisson.
Je compare les fournisseurs d'énergie

✔️ Réduire la consommation et entretenir la chaudière à gaz

L’entretien annuel de la chaudière à gaz par un professionnel agréé est une obligation légale aux nombreux bénéfices. Certes, il vous faudra régler la prestation chaque année. Mais une chaudière mal entretenue, en plus de représenter un danger pour les occupants du foyer, consomme 8 à 12% de plus qu’une chaudière en bon état. En prime, l’entretien limite les risques de panne nécessitant un dépannage encore plus coûteux, fonctionne mieux et dure plus longtemps. Il protège, aussi, contre les risques d’intoxication au monoxyde de carbone.

  • Planifiez l’opération chaque année, éventuellement à l’aide d’un contrat d’entretien annuel pour ne pas l’oublier. Le professionnel en profitera pour vérifier les réglages et les ajuster si besoin, évitant les risques de surconsommation. Entre-temps, dépoussiérez régulièrement l’appareil pour assurer son fonctionnement optimal.
  • Si votre chaudière à gaz a plus de 15 ans, envisagez de la remplacer par un modèle à haute ou très haute performance énergétique (HPE ou THPE), comme une chaudière à gaz à condensation. Ces dispositifs modernes chauffent mieux mais consomment moins, avec à la clé jusqu’à 25% d’économies d’énergie par rapport à une ancienne chaudière à gaz.

✔️ Diminuer sa consommation et économiser l’eau chaude pour réduire sa facture de gaz

Si votre chauffe-eau fonctionne au gaz, sachez qu’il représente environ 15% de votre consommation. Pour réduire votre facture de gaz, économisez l’eau chaude avec quelques réflexes qui permettent également, pour certains, de réduire la consommation d’eau dans son ensemble.

  • Privilégiez l’eau froide autant que possible : pour vous laver les mains, laver des fruits et légumes, rincer un verre non gras, etc.
  • Conservez les mitigeurs en position eau froide. Dans le cas contraire, à chaque ouverture, l’eau commence à chauffer.
  • Privilégiez les douches. Un bain utilise jusqu’à cinq fois plus d’eau qu’une douche, et à moins de le prendre froid, vous utiliserez autant de gaz en plus pour chauffer cette eau. En prime, vous réduirez votre facture d’eau.
  • Équipez les robinets d’économiseurs d’eau. Ils sont peu onéreux et permettent de consommer moins d’eau en ouvrant les robinets, donc moins d’eau chaude également. Le débit reste suffisant pour les usages courants.
  • Réglez le thermostat. La température idéale d’un chauffe-eau est de 45 à 55°C pour ne pas chauffer inutilement un gros volume d’eau. Vous ne perdrez pas en confort puisque la température d’une douche est rarement supérieure à 40°C, mais conserverez suffisamment de chaleur pour éliminer les bactéries.
Je compare les fournisseurs d'énergie

✔️Optimiser le rendement des appareils de chauffage

Là encore, l’entretien et l'optimisation des appareils de chauffage permettent de maintenir un fonctionnement optimal, donc d’éviter les risques de surconsommation énergétique.

  • Dépoussiérez très régulièrement vos radiateurs pour permettre une bonne diffusion de la chaleur. Un chiffon humidifié suffit.
  • Purgez-les une fois par an, avant de les remettre en route pour l’hiver, afin d’en chasser l’air. Ce simple réflexe suffit à optimiser leur rendement, donc à utiliser moins de gaz et à moins solliciter la chaudière pour la faire durer.
  • Dégagez l’espace autour des radiateurs : ne placez pas de meubles devant, encore moins d’objets dessus, et ne les couvrez pas avec des rideaux. Des obstacles gênent la diffusion de la chaleur et poussent à monter la température, certains endroits de la pièce paraissant moins chauffés.

✔️ Privilégier le gaz naturel au propane pour réduire la facture

En dépit des récentes augmentations de prix du gaz naturel, celui-ci reste l’alternative la plus économique pour les logements raccordés au réseau. Le gaz naturel est en effet moins cher que le propane, et contrairement à celui-ci, n’implique aucune installation supplémentaire. Pour utiliser du propane, vous devrez installer une cuve de stockage, donc prévoir le budget adéquat.

Si votre logement ne peut pas être raccordé au réseau de distribution du gaz de ville, en revanche, vous devrez privilégier une autre source d’énergie. Là non plus, le propane n’est pas nécessairement la solution idéale : l’électricité peut être plus économique et plus écologique, avec une installation plus simple et sans frais supplémentaires. Prenez le temps de vous renseigner et de prendre en compte tout ce qu’implique le recours au propane, comparé aux autres énergies disponibles.

✔️ Améliorer l’isolation thermique

Si l’isolation thermique impose des travaux, donc des moyens financiers, le prix de la rénovation peut être rapidement amorti par les bénéfices énergétiques. Ceux-ci peuvent également donner lieu à différentes aides financières allégeant le coût des travaux, sous forme de primes, de prêts sans intérêts, de réduction de TVA… À terme, l’isolation thermique permet de limiter ou d’éliminer les déperditions de chaleur, ces fuites qui laissent l’air chaud s’échapper à l’extérieur. Un logement mieux isolé a besoin de moins de chauffage pour maintenir la même température, ce qui engendre des économies conséquentes sur la facture de gaz. Le confort est également amélioré, hiver comme été, avec une maison plus chaude durant la saison froide et plus fraîche durant la saison chaude.

Avant de franchir le cap, réclamez des devis auprès de professionnels certifiés RGE (reconnus garants de l’environnement). L’isolation thermique devra viser les déperditions thermiques les plus courantes :

  • Les combles et la toiture, représentant 30% des fuites ;
  • Les murs en contact avec l’extérieur, responsable de 20% des pertes de chaleur ;
  • Les fenêtres, représentant 10% des déperditions thermiques lorsqu’il ne s’agit pas au moins de double vitrage ;
  • Les sols, provoquant jusqu’à 10% de perte.

En complément ou en attendant de pouvoir investir dans les travaux, mettez en place des écogestes qui aident à limiter les déperditions énergétiques :

  • Fermez les volets et les rideaux pour conserver la chaleur, vous limiterez jusqu’à 60% les déperditions de chaleur. Vous pouvez d’ailleurs choisir des rideaux thermiques, épais et isolants.
  • Calfeutrez le bas des portes donnant vers l’extérieur, la cave ou le sous-sol pour empêcher le froid de rentrer. L’air doit tout de même pouvoir circuler entre les pièces chauffées.
  • Si vos fenêtres sont équipées de volets roulants, envisagez d’isoler les coffrets avec de la laine de roche.
  • Si vous avez une cheminée, assurez-vous qu’elle dispose d’une trappe d’obturation du conduit. En la fermant lorsque la cheminée n’est pas utilisée, vous éviterez que la chaleur ne s’échappe vers l’extérieur.
  • Isolez les tuyaux du circuit de chauffage avec des manchons en mousse isolante, en fibres minérales ou encore des matériaux isolants biosourcés comme le chanvre ou la laine de mouton. L’eau chaude circulant dans les tuyaux perdra moins de chaleur, permettant d’économiser jusqu’à 10% de gaz sur la facture de chauffage.
Je compare les fournisseurs d'énergie

✔️ Nouveau logement : pourquoi surveiller l’étiquette énergétique ?

Si vous déménagez, pour un achat comme pour une location, pensez à prendre en compte l’étiquette énergétique de votre nouveau logement. Basée sur le Diagnostic de performance énergétique, ou DPE, elle renseigne sur la consommation énergétique du logement, en prenant en compte à la fois le bâti et les équipements, de l’isolation jusqu’à la chaudière. Elle donne donc une idée du montant des factures de gaz à venir.

L’étiquette énergétique va de A++ pour les meilleures performances, à G pour les pires. La classe A++ correspond à une maison passive, qui ne consomme quasiment pas d’énergie ; la classe A est un Bâtiment basse consommation ou BBC, qui consomme très peu. À l’autre extrémité, la classe G correspond à une maison ancienne, considérée comme une passoire thermique avec une consommation extrême. La moyenne des logements français est la classe E.

  • A++ : moins de 15 kWh/an
  • A : de 15 à 50 kWh/an
  • B : de 51 à 90 kWh/an
  • C : de 91 à 150 kWh/an
  • D : de 151 à 230 kWh/an
  • E : de 231 à 330 kWh/an
  • F : de 331 à 450 kWh/an
  • G : plus de 450 kWh/an

✔️ Les innovations technologiques pour réduire ses factures de gaz

Tout comme le thermostat connecté ou la chaudière à condensation, d’autres innovations technologiques peuvent aider à réduire la consommation d’énergie en général, donc à réduire la facture de gaz. Par exemple ? Une douche à recyclage ou un mitigeur électronique, qui permettent de limiter la production d’eau chaude. Un système de ventilation contrôlée en temps réel peut aussi permettre de limiter le chauffage, et un échangeur thermique installé sur les radiateurs peut capter et recycler la chaleur des eaux usées pour consommer moins d’eau chaude.

❓ Foire aux questions sur Comment réduire ses factures de gaz ?

Qu’est-ce qui consomme le plus de gaz ?

Si votre logement est chauffé au gaz, il s’agit du poste le plus consommateur d’énergie. Après le chauffage au gaz vient le chauffe-eau, seconde installation la plus énergivore. En dernière place arrive la gazinière. Si tous ne présentent pas les mêmes perspectives pour réduire sa facture de gaz, chaque geste compte, et de bons réflexes cumulés au quotidien peuvent permettre de réelles économies.

Quel fournisseur de gaz pour réduire ses factures ?

Le choix du fournisseur de gaz le plus avantageux dépend de votre consommation, de vos équipements, de votre localisation et de vos attentes. Pour réduire votre facture, utilisez notre comparateur de gaz : vous obtiendrez en une minute le classement des offres les moins chères en fonction de vos critères.

Comment réduire sa facture de chauffage au gaz ?

Le chauffage étant l’installation qui consomme le plus de gaz, pour réduire la facture, une bonne isolation thermique reste la solution la plus efficace à long terme. Pour des économies immédiates, en revanche, commencez par comparer les offres des fournisseurs afin de trouver la moins chère. N’oubliez pas les écogestes en complément.

favicon Écrit par
La rédaction Meilleurtaux

 
Tout Meilleurtaux dans votre poche Meilleurtaux Reprenez le pouvoir sur votre budget

Faites des économies, suivez l’activité de vos comptes et simulez un achat immobilier ou un crédit consommation.

Meilleurtaux Placement Reprenez le pouvoir sur votre épargne.

Suivez la performance de tous vos contrats (assurance vie, retraite, immobilier, défiscalisation) et re-versez facilement. Garantie 0 paperasse.

Meilleurtaux Partenaires L’application gagnante pour les professionnels.

Augmentez votre chiffre d’affaires immobilières, gagnez en efficacité lors des premières visites, développez votre business au delà de l’immobilier et travaillez votre image et votre réputation.

application meilleurtaux
 
fraude Vigilance fraude et accompagnement

Attention, vous pouvez être sollicités par de faux conseillers Meilleurtaux vous proposant des crédits et/ou vous demandant de transmettre des documents, des fonds, des coordonnées bancaires, etc.
Soyez vigilants · Meilleurtaux ne demande jamais à ses clients de verser sur un compte les sommes prêtées par les banques ou bien des fonds propres, à l’exception des honoraires des courtiers. Les conseillers Meilleurtaux vous écriront toujours depuis une adresse mail xxxx@meilleurtaux.com
Vous avez un doute sur l’un de vos contacts ou pensez être victime d’une fraude ? Consultez notre guide.

Je compare les offres