Actualités

L’Azerbaïdjan augmente progressivement ses livraisons de gaz en Europe

estimation_consommation_gaz

Décidée à se détourner définitivement des hydrocarbures russes, l’Union européenne négocie de nouveaux contrats d’approvisionnement avec d’autres grands producteurs. Après les États-Unis, la Norvège et le Qatar, un autre pays profite de cette aubaine. Il s’agit de l’Azerbaïdjan, ancienne République soviétique dont le sous-sol regorge du précieux combustible bleu.

L’Europe travaille sur une réponse commune contre l’inflation énergétique

tarif_gaz

Jusqu’à présent, les pays de l’Union européenne agissent chacun de leur côté pour adoucir l’impact de la flambée des prix de l’énergie sur leurs concitoyens. Cette situation pourrait changer dans les prochains mois. Les ministres de l’Énergie des Vingt-Sept préparent actuellement un plan d’action commun contre cette crise insoutenable.

Je compare les fournisseurs d'énergie

Le gaz souffle le chaud et le froid sur les Bourses européennes

simulation_consommation_gaz

Malgré les efforts des dirigeants et des entreprises depuis le début de la guerre en Ukraine, les Vingt-Sept sont toujours vulnérables à un hypothétique arrêt total des livraisons de gaz russe cet hiver. Cette perspective sème le doute chez les investisseurs, surtout depuis les derniers évènements autour du gazoduc Nord Stream 1.

La France se prépare aux répercussions économiques d’un arrêt des livraisons russes

tarif_gaz

Après six mois de déni, la Russie a finalement montré son jeu. En interrompant les livraisons qui transitent par Nord Stream 1, elle utilise l’énergie comme une arme contre les Européens. Cette éventualité fait partie des nombreux scénarios envisagés par l’UE depuis le début de la guerre en Ukraine. Elle aura un impact significatif sur l’économie.

Je compare les fournisseurs d'énergie

Engie s’associe au développement d’un terminal de GNL allemand

comparateur_gaz

Dépendante des livraisons de gaz russe, l’Allemagne accélère son désengagement vis-à-vis de Moscou. Le pays se tourne en particulier vers le GNL, dont l’importation sera facilitée grâce au déploiement de terminaux flottants sur la mer Baltique et sur l’Elbe. Le groupe français Engie vient d’officialiser sa participation à l’un de ces projets.

Le gouvernement promet des mesures d’atténuation de l’inflation des prix de l’énergie

comparatif_gaz

À partir du 1er octobre, les tarifs réglementés de l’énergie au Royaume-Uni bondiront de 80 %. Des milliers de Britanniques menacent déjà de ne plus payer leurs factures. Encore marqué par le mouvement des gilets jaunes, le gouvernement assure que ce scénario « anglais » ne se reproduira pas en France.

Je compare les fournisseurs d'énergie

Une réponse commune de l’Europe à la crise énergétique se fait attendre

tarif_gaz

À cause de sa dépendance aux importations de gaz russe, l’Union européenne subit de plein fouet les réductions et les arrêts de livraisons décidées par Moscou. Les conséquences touchent tous les pays, sans exception. Seulement, les Vingt-Sept réagissent différemment aux effets de cette crise de l’énergie. La forte disparité inquiète les marchés et les consommateurs.

France et Algérie discutent d’une possible augmentation des approvisionnements en gaz

estimation_consommation_gaz

En 2021, l’Algérie constitue le troisième fournisseur de gaz naturel de la France. Le pays assurait alors 8 % des importations françaises. Face à la dégradation des relations avec la Russie, l’Hexagone tente de négocier une hausse de 50 % des quantités livrées par son partenaire algérien. L’issue des discussions demeure incertaine.

Je compare les fournisseurs d'énergie

Nord Stream souffle le chaud et le froid sur le marché du gaz

simulation_consommation_gaz

Six mois après l’invasion de l’Ukraine, l’Union européenne a réduit significativement ses importations de pétrole et de gaz en provenance de Russie. Néanmoins, les volumes acheminés via le gazoduc Nord Stream 1 occupent toujours une place stratégique dans la consommation de plusieurs pays, surtout l’Allemagne. Et les péripéties autour de ce pipeline font fluctuer les prix.

Le gaz se rapproche de nouveau de son record historique

tarif_gaz

Dans les semaines qui suivent le début de la guerre en Ukraine, les marchés de l’énergie s’emballent. Début mars, le gaz atteint même un sommet à 345 euros/MWh en séance. Après quelques mois sans agitation, le combustible bleu retrouve ces sommets vertigineux, en raison du conflit ukrainien et des conditions météorologiques défavorables.

Les Allemands reviennent de nouveau au chauffage au charbon

consommation_gaz

Les énergies renouvelables pèsent de plus en plus lourd dans le mix électrique de l’Allemagne. Toutefois, plusieurs foyers sont toujours tributaires des systèmes de chauffage à gaz. Ces familles sont frappées au portefeuille par l’explosion des prix sur le marché. Sans autre alternative, elles s’en remettent au chauffage au charbon.

Je compare les fournisseurs d'énergie

Energie : le bouclier tarifaire vous a évité un essor du prix du gaz de 105,1% !

comparateur_gaz

Bonne nouvelle pour le pouvoir d’achat des Français. Mardi, la Commission de régulation de l’énergie (CRE) a confirmé que les consommateurs de gaz naturel qui bénéficient des tarifs réglementés d’Engie continueront de payer le même prix en septembre. Depuis le 1er octobre 2021, le bouclier tarifaire a ainsi évité une envolée des prix du gaz de 105,1% TTC.

La Hongrie se désolidarise de l’UE et achète plus de gaz russe

comparatif_gaz

Pour sanctionner la Russie pour l’invasion de l’Ukraine, l’Union européenne a décidé de réduire drastiquement ses importations de pétrole et de gaz russe. Les Vingt-Sept envisagent même de devenir indépendants des hydrocarbures russes d’ici 2027. Cette solidarité apparente reste fragile : la semaine dernière, Budapest confirme avoir reçu plus de gaz que prévu dans ses accords avec Moscou.

L’idée d’un gazoduc traversant la péninsule ibérique enthousiasme l’Europe centrale

comparateur_gaz

En attendant 2027, l’Union européenne continue d’acheter en Russie une part significative de ses besoins en gaz. Les livraisons s’effectuent principalement depuis les pipelines Nord Stream, Yamal et Nabucco. Mais l’Europe veut abandonner ces circuits habituels et se tourner vers le front atlantique, où un projet de gazoduc depuis le Portugal se précise.

Je compare les fournisseurs d'énergie

Une pénurie de gaz guette l’Allemagne cet hiver

estimation_consommation_gaz

Avant la guerre en Ukraine, l’Allemagne achètait 65 % de ses besoins en gaz en Russie. Depuis, les réductions décidées par Moscou et par Berlin affectent durement les approvisionnements en énergie du pays. Sans un effort global d’économies d’énergie outre-Rhin, le risque de pénurie de gaz cet hiver est bien réel.

L’Allemagne module la TVA pour limiter l’augmentation des factures de gaz

tarif_gaz

À compter du 1er octobre, tous les importateurs de gaz en Allemagne peuvent répercuter la hausse des prix du marché sur la facture finale des consommateurs. En pratique, cela se traduit par un prélèvement supplémentaire de 2,4 centimes par kilowattheure. Ce changement alourdit évidemment le fardeau supporté par les foyers. Mais le gouvernement a trouvé la parade.

La Turquie accepte de payer en roubles une partie de ses importations de gaz russe

comparateur_gaz

Frappée par de nombreuses sanctions occidentales visant son système financier, la Russie a répliqué rapidement. Elle exige aux pays « hostiles » de payer en roubles leurs achats de gaz. L’Union européenne a refusé cette demande. La Turquie a choisi une autre option : négocier un règlement partiel avec la monnaie russe.

Je compare les fournisseurs d'énergie

L’Union européenne conclut un accord de réduction de la consommation en gaz

Trois ingénieurs de l’industrie

En réponse aux sanctions économiques et financières de l’Occident, la Russie utilise ses livraisons de gaz pour mettre la pression sur l’UE. Ce chantage à peine voilé crée des tensions sur la sécurité d’approvisionnement en énergie en Europe. Face au risque de pénurie, les Vingt-Sept se sont accordés sur une réduction de leur consommation.

La France pourrait exporter une partie de sa production de gaz en Allemagne

comparatif gaz

Très exposée au gaz russe, l’Allemagne souffrira amplement si la Russie décide de fermer définitivement le robinet de ses gazoducs. La première puissance économique européenne réfléchit à plusieurs alternatives. L’une d’entre elles implique la France, qui serait prête à acheminer une partie de sa consommation de l’autre côté du Rhin.

Les TRV du gaz auraient pu augmenter de 60 % sans le bouclier tarifaire

Ampoule allumée et cuisinière à gaz allumée

En réaction à l’inflation incontrôlée qui touche les hydrocarbures, le gouvernement a gelé les Tarifs réglementés de vente du gaz depuis octobre 2021. Cette mesure exceptionnelle permet de bloquer artificiellement la hausse de la facture énergétique de millions de foyers. Sans cette protection, le prix du gaz pèserait énormément sur le budget des ménages.

Je compare les tarifs