Choisissez votre fournisseur d'électricité en 1mn

Comparateur électricité : comparez et obtenez vos devis en moins de 1 minute

  • ElectricitĂ©
  • Gaz +
    Electricité
Du Lundi au Vendredi,
de 9h Ă  20h et le samedi
de 10h Ă  14h
Rappelez-moi
Actualités électricité

Le Baromètre

Comparateur d’électricité : réalisez des économies avec nos fournisseurs d’électricité

Les fournisseurs d’énergie jouent le rôle d’intermédiaire commercial entre les abonnés et ceux qui gèrent le réseau, à savoir Enedis (électricité) et GRDF (gaz). Ces derniers ne détiennent cependant pas le monopole de la distribution dans toute la France. En effet, dans 5 % du territoire, le réseau est géré par des ELD (entreprises locales de distribution)

Depuis l’ouverture du marché de l’énergie à la concurrence en 2007, les abonnés ont la possibilité de choisir leur fournisseur d’électricité et ainsi, de faire des économies par rapport aux fournisseurs historiques. Ils peuvent résilier leur contrat actuel et choisir une offre plus avantageuse, correspondant à leur profil de consommation.

Les différents types d’offres proposées sur le marché

Actuellement, le marché français de l’énergie recense une pluralité d’offres en gaz et en électricité. Certaines entreprises ne fournissent que de l’électricité. Nombre de sociétés vont plus loin en proposant les deux énergies. Les offres peuvent être regroupées en quatre grandes catégories en fonction de leurs tarifs :

  • Les prix rĂ©glementĂ©s, les prix rĂ©glementĂ©s proposĂ©s par le fournisseur historique ÉlectricitĂ© de France (EDF), qui sont fixĂ©s par l’État.
  • Les tarifs indexĂ©s sur les tarifs rĂ©glementĂ©s, avec des remises offertes sur le prix du kilowattheure d’électricitĂ© ou de gaz.
  • Les prix fixes qui permettent aux consommateurs de ne pas subir les augmentations des prix rĂ©glementĂ©s, avec en plus des remises offertes sur le prix du kilowattheure d’électricitĂ© ou de gaz.
  • Les tarifs fixes pouvant ĂŞtre revus Ă  la baisse, en fonction de la variation des prix rĂ©glementĂ©s.

Également appelé tarif bleu d’EDF, les prix réglementés de l’électricité changent deux fois par an et tend à progresser au fil des années depuis plus d’une décennie. Pour sa part, les prix du marché sont variables en fonction des différents fournisseurs alternatifs. Seul EDF peut instaurer ces deux types de tarifs dans ses contrats.

Les fournisseurs historiques et alternatifs d’énergie en France

Alors que le marché est désormais ouvert à la concurrence, 70 % des ménages sont toujours facturés suivant les tarifs réglementés. La Commission de régulation de l’énergie (CRE) précise que 24 millions de particuliers se fournissent encore en électricité auprès d’EDF.

Il n’empêche que les fournisseurs alternatifs sont de plus en plus nombreux à gagner des parts de marché. 37 enseignes sont actuellement au service de la population française. Elles composent avec EDF sur le réseau Enedis, le principal gestionnaire du réseau public d'électricité. Sur le réseau de distribution de gaz naturel GRDF, elles évoluent aux côtés d’Engie, le fournisseur historique de gaz.

Les consommateurs peuvent par exemple se tourner vers l’offre Électricité Eco de Vattenfall ou vers l’offre Classique de Total Direct Energie. Ce dernier fournisseur vend des contrats de gaz et d’électricité avec une réduction allant jusqu’à 10 % sur le prix du kWh hors taxe.

En 2019, 6,9 millions de ménages ont signé un contrat de gaz auprès d’un fournisseur alternatif, sachant que 11 millions de foyers sont raccordés au gaz. Par ailleurs, sur les 33 millions de ménages raccordés à l’électricité, 9,1 millions sont servis par un fournisseur alternatif. C’est ce qui ressort d’un rapport de la CRE.

Des économies réalisées en choisissant le meilleur contrat d’électricité

Tout fournisseur d’électricité détermine les prix selon le coût d’approvisionnement, ce qui lui permet de fixer des tarifs compétitifs. La grille tarifaire est publiée sur le site officiel de l’entreprise concernée. Les abonnés trouveront le contrat adapté à leurs besoins, quelle que soit la puissance de leur compteur, leur option tarifaire et leur classe de consommation. Ils seront aussi approvisionnés en énergie, quelle que soit la région où ils habitent.

Afin de diminuer le montant de leur facture d’électricité, les consommateurs peuvent utiliser un comparateur d’électricité en ligne. De cette manière, ils pourront trier les différentes offres et sélectionner celle qui correspond à leurs critères personnels. Ils auront ainsi la possibilité de réaliser jusqu’à 250 euros d’économies chaque année.

Pour ceux qui veulent souscrire un contrat d’électricité verte, il faut savoir que la majorité des offres y afférentes affichent des prix plus abordables que les tarifs réglementés d’EDF. Il peut être question d’énergie géothermique, éolienne ou solaire. Les offres peuvent aussi porter sur l’énergie hydraulique ou la biomasse. Quant aux offres entièrement digitales, elles s’avèrent moins coûteuses que celles qui proposent un service client téléphonique. Ceux qui y adhèrent gèrent directement leur contrat online à travers leur espace client.

La procédure à suivre pour changer de fournisseur d’électricité

Avec l’augmentation des dépenses servant à produire de l’électricité dans les centrales nucléaires, les prix du kilowattheure qui sont proposés par EDF tendent à grimper. De plus, le coût de la transition énergétique se répercute sur les prix de vente instaurés par les fournisseurs. Les usagers feront ils davantage jouer la concurrence ? Dans la mesure où ils trouvent une meilleure offre après avoir consulté un comparateur d’électricité, ils peuvent souscrire un nouveau contrat et résilier l’actuel.

Ce que les consommateurs doivent connaître avant de changer de contrat

Avant de souscrire une offre auprès d’un fournisseur d’électricité, il est conseillé de réaliser au préalable une simulation de votre consommation électrique. Cette estimation, qui permettra d’établir le profil de l’abonné, sera effectuée à partir des informations suivantes :

  • Le type d’énergie qui permet de faire fonctionner les appareils branchĂ©s et les diffĂ©rentes installations (comme le chauffage) de la maison.
  • Le nombre de personnes qui occupent l’habitation concernĂ©e.
  • La surface du logement.
  • Le type de rĂ©sidence.
  • La situation gĂ©ographique de la demeure.
  • La puissance du compteur Ă©lectrique.

La consommation énergétique des ménages varie selon qu’ils vivent dans une maison ou qu’ils occupent un appartement, mais pas seulement. Nombre de Français rechargent par exemple leur voiture électrique chez eux. Par ailleurs, les équipements électroménagers branchés peuvent dépendre du nombre de personnes qui composent les foyers. En outre, certains propriétaires n’occupent leur résidence que durant une partie de l’année.

Ceux qui hésitent à changer de fournisseur doivent comprendre qu’ils ne subiront en aucun cas de coupure d’électricité. De plus, leur compteur restera le même, tout comme les techniciens qui se chargeront de relever la consommation, mais aussi d’entretenir le réseau et le dépanner. Seul le service client et les tarifs changeront. D’ailleurs, les abonnés qui optent pour une offre au prix de marché peuvent très bien revenir aux prix réglementés du fournisseur historique.

Les étapes à suivre pour passer à un autre fournisseur d’énergie

Les consommateurs peuvent directement consulter le site officiel du fournisseur ou entrer en contact avec un conseiller par téléphone. La démarche peut être engagée à l’occasion d’un déménagement ou lorsque les usagers veulent tout simplement payer l’électricité moins cher. Les abonnés peuvent aussi être motivés par la volonté d’adhérer à une offre duale. Voici les étapes que les intéressés doivent suivre dans le cadre de la signature d’un nouveau contrat d’électricité :

  • Calcul de la future consommation en Ă©lectricitĂ© Ă  travers des outils en ligne.
  • Comparaison des diffĂ©rentes offres commercialisĂ©es par les fournisseurs.
  • SĂ©lection du nouveau fournisseur et remplissage du formulaire avec les informations demandĂ©es, comme le relevĂ© du compteur et le numĂ©ro de point de livraison (PDL).
  • Signature du contrat d’électricitĂ© et prise en compte du temps de rĂ©tractation (14 jours), qui peut ĂŞtre rĂ©duit Ă  5 jours.
  • Rendez-vous Ă©ventuel avec un agent technique pour la mise en marche du compteur Ă©lectrique (dans le cas d’un dĂ©mĂ©nagement).

Lors d’un changement d’adresse, le client doit adresser préalablement une lettre de résiliation (accompagnée d’un accusé de réception) au fournisseur d’électricité. Généralement, la résiliation du contrat est automatique.

En cas de changement de fournisseur pour le même logement, il relèvera de la responsabilité du nouveau fournisseur de procéder à la résiliation contrat électricité auprès de l’ancienne enseigne. Cette procédure non contraignante, pouvant être réalisée à n’importe quel moment sans justification, est gratuite. Le consommateur doit attendre 10 jours avant que le changement de fournisseur ne soit effectif.

Les informations à considérer au moment de choisir son contrat d’énergie

Les termes qui sont censés régir l’approvisionnement en électricité et en gaz sont stipulés dans l’offre précontractuelle présentée par le fournisseur. Ils seront repris dans le contrat qui devra être signé par le client. Ces documents rappellent que pour souscrire une nouvelle offre, les consommateurs doivent tenir compte des tarifs (abonnement et prix kWh électricité ou gaz). Ils ne doivent pas non plus oublier d’évaluer la qualité des services proposés.

Le contenu d’une facture d’électricité et/ou de gaz

Une des variables qui influent sur le montant de la facture est le coût de l’abonnement. Ce dernier varie en fonction de la méthode de tarification adoptée par le fournisseur, ainsi que de la puissance du compteur, qui peut aller de 3 à 36 kilovoltampères. Le prix de l’abonnement dépend également de l’option tarifaire. Avec l’option Base, le prix du kilowattheure ne change jamais. En revanche, il devient plus intéressant durant la nuit et les heures creuses avec l’option Heures Pleines/Heures Creuses.

Il en est de même pour la consommation qui permet de comparer offre électricité et offre gaz en détail. Le nombre de kilowattheures consommés mensuellement sera multiplié par le prix du kilowattheure (qui dépend de la politique commerciale du fournisseur). Il est recommandé d’acheter des ampoules à faible consommation et de lire l’étiquette énergétique sur les appareils électroménagers avant d’en acheter.

Quant aux différentes taxes, elles constituent un tiers du montant de la facture. En font notamment partie la taxe sur la valeur ajoutée (20 %) et les taxes sur la consommation finale d'électricité, qui sont redistribuées aux collectivités territoriales. La contribution au service public de l'électricité n’est pas en reste. Elle compense les surcoûts induits par le respect de la loi. Ces taxes sont les mêmes pour tous les fournisseurs.

Les critères de sélection du nouveau fournisseur d’énergie

Afin d’être certains de la mise en relation avec des conseillers compétents et réactifs, les consommateurs doivent prendre en considération des services dispensés par les fournisseurs d’électricité. Dans ce cas, il est important de se référer au délai de réponse aux requêtes ou à la qualité des recommandations formulées. Les digital natives seront plus sensibles aux fonctionnalités et à l’ergonomie des applications.

Pour affiner leur choix, les consommateurs peuvent se baser sur les avis des clients repris par un comparateur de fournisseurs d’électricité quelconque. Ils peuvent aussi se renseigner sur les trophées obtenus par les entreprises et qui récompensent la qualité de leur relation client. Certains s’informent également sur le nombre de litiges auxquels les opérateurs ont déjà fait face.

Néanmoins, le prix de l’électricité demeure le critère déterminant dans la prise de décision des abonnés. Ces derniers devront donc analyser les conditions d’évolution des tarifs. Par exemple, ils ont tout intérêt à opter pour des tarifs fixes lorsqu’ils veulent bénéficier du même prix aussi longtemps que le contrat durera. Avec un prix indexé en revanche, les consommateurs ne seront pas épargnés par les éventuelles variations du tarif bleu d’EDF. Quoi qu’il en soit, ils auront d’emblée droit à une remise sur les tarifs réglementés.

Comparaison des meilleures offres d’électricitĂ© 2022 : prix indexĂ©s et prix fixes

Les plateformes de comparaison d’énergie dressent annuellement une liste des meilleures offres d’électricité et de gaz, de manière à aider les consommateurs dans leur choix. Les lignes qui suivront aideront ceux qui souscrivent un abonnement d’électricité ou de gaz pour la première fois à définir leurs priorités. Il en est de même pour ceux qui aspirent à changer de fournisseur.

Comparaison réalisée en fonction des conditions d’évolution des tarifs

Que les abonnés optent pour une offre au prix indexé ou au prix fixe, l’idée consiste à profiter de tarifs plus bas que les prix réglementés d’EDF. Que choisiront-ils entre la réalisation d’économies sur la facture mensuelle et la maîtrise de leur budget ?

 

Tarifs indexés

Tarifs fixes

Avantages

Offre la plus abordable possible, et ce, dès la souscription du contrat

Protection contre les éventuelles augmentations de tarifs pendant la durée du contrat (1 à 4 ans)

Inconvénients

Risque de hausse des prix lorsque les tarifs réglementés évoluent

Prix avoisinant le tarif bleu d’EDF lors de la signature du contrat

Possibilité de recrudescence des taxes

Absence de répercussions de la diminution des tarifs réglementés sur les prix fixes

Conditions

Fixation d’un coefficient multiplicateur (stipulé dans le contrat) inférieur à 1

Capacité à anticiper une hausse importante des tarifs réglementés au cours des années à venir.

Exemples d’offres

Offre OHM Energie proposant 11% de réduction sur le prix du kWh par rapport au tarif bleu d'EDF

Offre Verte fixe Total Energies mettant ne place un tarif fixe sur une durée d'1 an et pouvant faire l'objet d'une révision​

Dans leurs contrats, de nombreux fournisseurs stipulent que les tarifs peuvent être revus à la baisse à la date anniversaire de la souscription du contrat. Cette possibilité est conditionnée par la diminution des prix réglementés. Or, il est rare que ces derniers baissent. Du côté des prix pratiqués par Engie, la probabilité que cette situation se produise est plus élevée.

Comparatif établi selon le profil de consommation d’électricité

Certaines offres sont davantage adaptées aux petits consommateurs, tandis que d’autres conviennent aux moyens et gros consommateurs. Dans un contexte d’incertitudes, il est conseillé d’opter pour des contrats qui proposent des prix indexés avec des économies immédiates à la clé.

 

Petits consommateurs

Gros consommateurs

Modalités d’évolution des tarifs

Indexation du prix de l’abonnement à l’électricité ou au gaz

Indexation de la consommation en Ă©nergie comme ce que propose le fournisseur Vattenfall

Option tarifaire

Option Base plus rentable que l'option Heures Pleines/Heures Creuses

Sélection de l’option Heures Pleines/Heures Creuses si les intéressés peuvent adapter leur consommation d’énergie sur les heures creuses

Exemples d’offres

Offre Petite conso de OHM Energie:

- 15% de réduction sur le prix de l’abonnement HT comparé au tarif bleu d’EDF

- Prix du kWh HT similaire au tarif réglementé en option tarifaire Base

Offre Essentielle de TotalEnergies:

- Abonnement HT équivalent au prix réglementé

Planète Oui commercialise l’offre la moins onéreuse pour les particuliers. Les petits consommateurs peuvent en profiter d’autant plus que le prix de l’abonnement pèse lourd dans leur budget.

Tri des meilleurs fournisseurs d’électricité à travers deux études de cas

Les économies pouvant être réalisées par les ménages sur leur facture d’électricité quand ils changent de fournisseur dépendent de leur profil de consommation. Voici une simulation de la facture annuelle, qui donne une idée plus précise de ces économies potentielles :

 

Cas 1

Cas 2

Superficie de la demeure

100 mètres carrés

30 mètres carrés

Nombre d’occupants

4 personnes

2 personnes

Utilisation de l’électricité

Eau chaude sanitaire

Chauffage

Production d’eau chaude sanitaire

Chauffage

Cuisson des aliments

Utilisation du gaz

Cuisson des aliments

 

Estimation de la consommation d’électricité dans l’année

5 500 kWh

4900 kWh

Estimation de la consommation de gaz dans l’année

364 kWh

 

Puissance du compteur

6 kVA

6 kVA

Offre Ekwateur

84euros/mois

77 euros/mois

Offre OHM Energie

86 euros/mois

78 euros/mois

Offre Vattenfall

88 euros/mois

80 euros/mois

Ce tableau confirme que ceux qui sont abonnés aux fournisseurs historiques comme EDF et Engie doivent changer d’opérateur pour payer moins cher.

Fournisseur d’électricité : comment est calculé le prix d'électricité ?

Le prix de l’électricité

L’électricité est devenue la source d’énergie de chauffage la plus coûteuse du marché, en raison d’une hausse continue de son prix. En faisant jouer la concurrence rapidement et simplement grâce à un comparateur d’énergie, vous pouvez faire baisser le montant de votre facture. Celle-ci comporte deux éléments :

  • le coĂ»t de votre abonnement,
  • le prix unitaire hors taxe du kilowattheure multipliĂ© par votre consommation exprimĂ©e en kilowattheure relevĂ©e sur votre compteur.

Ce prix au kilowattheure dépend de plusieurs facteurs :

  • La puissance Ă©lectrique que vous choisissez au moment de conclure le contrat, en fonction de vos usages (caractĂ©ristiques du logement, composition du foyer, nombre et puissance des appareils Ă©lectromĂ©nagers, source d’énergie pour l’eau chaude sanitaire, type de chauffage…). Un compteur plus puissant est synonyme de facture alourdie.
  • Les options tarifaires : dans le cas oĂą vous avez pris l’option heures creuses/heures pleines (HC/HP), deux lignes de consommation distinctes figurent sur votre facture.
  • Le type d’énergie, notamment les Ă©nergies renouvelables.

Mais le prix global de l’électricité comprend également des taxes imposées par l’État ou la collectivité, ainsi que les contributions communes à tous les fournisseurs, historiques ou alternatifs. En hausse constante, ces taxes et prélèvements pèsent lourd sur l’évolution du prix de l’électricité depuis l’ouverture du marché à la concurrence.

  • les frais d’accès pour un premier branchement ou un changement de fournisseur ;
  • la Contribution tarifaire d’acheminement (CTA) reprĂ©sentant 27,04 % de la partie fixe du TURPE ;
  • les taxes sur la consommation finale (TCFE) facturĂ©es par la collectivitĂ©, et pouvant atteindre 9,82 €/MWh ;
  • la contribution au service public d’électricitĂ© (CSPE) au tarif de 22,5 €/MWh ;
  • la TVA au taux rĂ©duit de 5,5 % sur l’abonnement HT et la CTA et au taux de 20 % sur le prix du kWh HT, la CSPE et les TCFE.

La majorité des ménages clients d’EDF choisissent l’option Base, avec un prix du kWh invariable, indépendamment du moment de la journée (pas de distinction heures pleines/heures creuses) et une puissance de compteur de 6 kVA. Plus 8 foyers sur 10 paient par conséquent 121,20 € euros par an d’abonnement, auxquels s’ajoutent 0,154 6 € par kWh.

Ceci explique l’intérêt de consulter les offres des fournisseurs alternatifs pour trouver un meilleur prix, indexé ou fixe, peu importe votre profil de consommation.

Pourquoi les prix de l'électricité sont-ils en forte augmentation ?

Le prix de l’électricité est caractérisé par 3 facteurs : la fourniture, l’acheminement et les taxes. En Europe, le prix de l’électricité est intimement lié à celui du gaz naturel. Si en France notre électricité n’est que très peu produite avec le gaz, ce n’est pas le cas pour nos voisins.
Le prix de l’électricité répond également, comme toutes les sources d’énergie ou matières premières, à la loi de l’offre et de la demande. C’est l’accumulation de plusieurs facteurs qui ont entrainé cette augmentation historique.


Reprise d’activité

Après avoir été à l’arrêt pendant de longs mois, l’activité s’est relancée de manière brutale. La reprise d’activité suite à la crise du Covid-19 a entrainé une forte augmentation de la demande en énergie.
Cela a littéralement fait décoller le prix des matières premières impliquées dans la génération d’électricité à savoir le charbon, le pétrole et le gaz. Ce rebond d’activité a donc contribué à l’augmentation du prix de l’électricité.


Guerre en Ukraine

Il n’y a que très peu de ressources de gaz naturel en Europe. La Russie est donc le premier fournisseur. La crise en Ukraine a entrainé la suspension du gazoduc Nord Stream 2 et compromet l’approvisionnement en gaz russe. Cette situation tendue se répercute directement sur le prix de l’électricité ces derniers mois.


Arrêt de certains réacteurs nucléaires

En France, plusieurs réacteurs nucléaires ont été mis à l’arrêt pour maintenance. Comme il s’agit de la source d’énergie qui produit 70% de l’électricité en France, la baisse de production nous rend encore plus dépendants au gaz.
Habituellement, c’est lui qui permet de faire face aux pics de consommation lorsque les réacteurs sont à l’arrêt. EDF a été contrainte de baisser d’environ 60 TWh sa production d’électricité nucléaire en 2022.


Actions de l’état pour limiter l’augmentation

L’État a mis en place un bouclier tarifaire qui avait pour but de limiter l’impact de la hausse des tarifs de l’électricité et du gaz. Au niveau du prix de l’électricité, le Premier ministre s’est engagé à ce que l’augmentation n’excède pas les + 4% par rapport au prix de l’année dernière.

En début d’année, le ministère de l’économie a mis en place de nouvelles mesures pour protéger le pouvoir d’achat des Français face à une nouvelle augmentation des prix de gros. Si ces mesures n’avaient été prises, l’augmentation du prix de l’électricité aurait pu atteindre 35%.

Pour bloquer le prix de l’électricité, l’État a baissé la taxe sur la consommation finale. Il a également obligé EDF à vendre un très gros volume de sa production à ses concurrents à bas prix. Le fournisseur d’électricité historique a dû augmenter de 20% la part de sa production revendue. Le prix de vente de l’ARENH a été augmenté de 42 à 46,20 € le MWh afin d’éviter à EDF de couler.
Or ce tarif de vente reste largement inférieur à celui du marché qui se situe entre 200 et 600 € le MWh.

Est-il avantageux de quitter EDF ?

Plusieurs raisons pourraient vous pousser à vouloir quitter EDF au profit d’un autre fournisseur d’électricité. Depuis l’ouverture des marchés de l’énergie à la concurrence, de nombreuses entreprises proposent des tarifs du kWh particulièrement intéressants.
Souvent, ces prix sont indexés sur le tarif réglementé d’EDF et disponibles à un certain % moins cher pour les particuliers. Si vous êtes chez EDF depuis toujours, vous avez certainement connu les différentes augmentations du tarif bleu.

Sachez qu’il est désormais possible de rompre votre contrat chez le fournisseur historique pour accéder à une offre concurrente. Vous pouvez changer de fournisseur d’énergie même si vous ne changez pas de logement. Les contrats sont d’ailleurs sans engagement. Mais est-ce vraiment avantageux de quitter EDF en 2022 ? Voici quelques éléments de réponse.


Tarifs EDF en 2022

À l’heure actuelle (avril 2022) les tarifs du kWh chez EDF pour un compteur 6 kVA sont les suivants :

Type de tarification  Prix kWh (HT) en € Prix kWh (TTC) en €
Option Base 0,1374  0,1740
Option Heures Creuses 0,1149 0,1470
Option Heures Pleines 0,1458 0,1841
   
Depuis 2006, le tarif réglementé d’électricité a augmenté de plus de 50%. Sans les mesures prises récemment par le gouvernement, ce chiffre serait porté à plus de 90%. Il risque de poursuivre son ascension de manière contenue si l’État maintient ses mesures pour limiter la hausse.
Avant la crise énergétique qui a frappé le pays et qui sévit depuis fin 2019, il était plutôt judicieux de quitter EDF pour la concurrence dont les offres étaient nombreuses à être financièrement intéressantes.

Malgré la démultiplication des fournisseurs et les offres toutes plus attrayantes les unes que les autres, EDF a su conserver bon nombre de ses abonnés. Avec la forte augmentation du tarif réglementé, de nombreux fournisseurs ont été contraints de clore certaines de leurs offres et de revoir à la hausse leurs tarifs. Certaines entreprises ont même été obligées de fermer boutique.


Prix du kWh chez les concurrents d’EDF


Le prix du kWh d’électricité chez les principaux concurrents d’EDF n’a pas été épargné par la crise. Voici un tableau avec les prix du kWh (option de base) pour un compteur 6 kVA en avril 2022 :

Fournisseur d’électricité Prix du kWh TTC (€)
ENGIE 0,2121
HAPPE 0,1806
IBERDROLA 0,2729
TOTAL ENERGIE 0,1680

         Vous constaterez qu’il y a une très grande disparitĂ© dans les tarifs. Le tarif rĂ©glementĂ© d’EDF se trouve actuellement parmi les offres les moins chères du marchĂ©. Il est donc très important de rĂ©flĂ©chir avant de vouloir quitter EDF.
Prenez le temps de bien comparer les prix et assurez-vous que votre nouveau contrat vous permettra de bénéficier d’un tarif bloqué. Sans un prix fixe garanti, vous pourriez vous retrouver avec des factures qui évoluent du simple au double en quelques mois si les prix venaient à continuer de s’envoler.

Certaines offres proposent des prix fixes et révisables à la baisse. C’est plutôt intéressant. Si vous souhaitez faire jouer la concurrence et quitter EDF, notre meilleure recommandation est d’utiliser notre comparateur pour trouver une offre qui vous correspond.

Puis-je changer de fournisseur d'électricité en cas de déménagement ?

Depuis l’ouverture du marché à la concurrence en juillet 2007, il est possible de quitter le fournisseur historique EDF pour un fournisseur alternatif. Cette mesure permet aux particuliers d’accéder à des offres d’électricité moins chères que le tarif réglementé d’EDF.

Avec cette mesure qui ouvre le marché à la concurrence, les contrats avec les fournisseurs d’énergie sont sans engagement. Il s’agit du principe de réversibilité. Vous pouvez changer de fournisseur autant de fois que vous le souhaitez, et même revenir chez un fournisseur précédent. Cela signifie qu’en cas de déménagement, ou simplement parce que vous trouvez une offre moins chère, vous avez la possibilité de changer de fournisseur d’énergie.


Comment changer de fournisseur d’énergie ?

Pour changer de fournisseur d’électricité, le protocole est très simple. Dans un premier temps, il vous faut comparer les offres du marché pour trouver celle qui vous permettra de faire le plus d’économies sur vos factures énergétiques.

Une fois que vous aurez sélectionné l’offre et l’option tarifaire qui vous ont séduits, vous devez simplement y souscrire. Certains fournisseurs proposent une souscription en ligne, d’autres vous appelleront au téléphone pour finaliser les démarches. C’est ensuite votre nouveau fournisseur qui se charge de résilier votre contrat précédent.
Vous n’avez rien d’autre à faire et il n’y a pas de coût de changement de fournisseur ou de frais de résiliation dans le cadre d’un changement de contrat énergétique.


Cas d’un déménagement

Déménager est un moment opportun pour se pencher sur un nouveau contrat d’électricité. La procédure est légèrement différente. Il est important de résilier vous-même votre abonnement avant de quitter votre domicile. Le cas échéant, vous pourriez hériter des factures du prochain occupant.
Une fois la résiliation effectuée, vous pouvez vous pencher vers la recherche d’une nouvelle offre au meilleur tarif. La mise en place du contrat va dépendre de votre nouveau logement.


Pour un logement neuf

Si vous prenez place dans un logement neuf, il faudra le faire raccorder au réseau électrique. Pour cela, vous devrez prendre contact avec ENEDIS (et GRDF pour vous faire raccorder au gaz). Une fois le compteur raccordé, vous pourrez effectuer les démarches de souscription à un nouveau contrat.


Pour un logement ancien

En déménageant vers un logement qui a été habité, les démarches sont plus simples puisque le compteur est déjà raccordé au réseau. Vous devez tout de même contacter votre nouveau fournisseur d’électricité et lui communiquer :
   
  • Les coordonnĂ©es du logement
  • Le point de livraison du compteur (numĂ©ro)
  • Le relevĂ© de compteur
  • Votre RIB

Le fournisseur s’occupera de tout le reste des démarches pour vous garantir l’accès à l’électricité à votre arrivée. Si vous prévoyez un déménagement, n’oubliez pas de bien comparer les différentes offres pour bénéficier du meilleur tarif.

Est-il possible de recevoir deux factures d’électricité si je change de fournisseur ?

Changer de fournisseur d’énergie suscite plusieurs craintes. Il est nécessaire de démystifier cette opération qui est en réalité d’une très grande simplicité. Changer de fournisseur d’électricité est gratuit.
Seule la nécessité d’une mise en service parce que vous emménagez dans un logement où l’électricité est coupée entraine des frais d’ouverture de compteur. Si vous changez simplement de fournisseur, il n’y a alors aucun risque de coupure.
L’une des grandes craintes d’un changement de fournisseur est c’est celle de recevoir deux factures d’électricité durant la transition.
Sachez que cela est impossible.

Une même adresse ne peut être liée qu’à un seul contrat. Lorsque vous entreprenez le changement de fournisseur d’électricité, l’entreprise désignée pour être votre nouveau fournisseur se charge des démarches de résiliation. Vous recevrez une facture de clôture de la part de votre ancien fournisseur. Il s’agira du solde de vos consommations entre la facture précédente et la rupture de votre contrat. La facture suivante sera émise par votre nouveau fournisseur.
Votre nouveau contrat est mis en place à la date de l’arrêt du précédent.

Vous n’avez absolument rien à faire, votre nouveau fournisseur se charge de toutes les démarches.
Ainsi, si vous ne déménagez pas, il n’y a aucune nécessité d’intervention de technicien, de suspension de ligne ou de risque de double facture. Le changement de fournisseur n’entraine pas non plus le besoin de changer de compteur. La mise en place des compteurs Linky est gérée par Enedis. Il s’agit d’un déploiement indépendant du changement de fournisseur d’électricité.

Questions/réponses sur le comparateur d’électricité

Pourquoi utiliser un comparateur d’électricité ?

Pour environ 68 % des ménages sondés par un spécialiste de la comparaison de fournisseurs d’électricité en 2017, le montant de la facture demeure problématique. En même temps, le prix de l’électricité change deux fois par an, contre environ tous les mois pour le gaz. En choisissant la meilleure offre, il est possible d’obtenir une réduction pouvant atteindre actuellement 17 % sur le prix hors taxe du kilowattheure.

De nombreuses raisons peuvent justifier la consultation d’un comparateur d’électricité. En voici une liste non exhaustive :

  • RĂ©capitulation des forces et des faiblesses de chaque contrat, tout en ayant une vision objective des offres proposĂ©es par les diffĂ©rents fournisseurs.
  • Tri personnalisĂ© qui tient compte des habitudes de consommation de l’abonnĂ©.
  • Mise Ă  jour rĂ©gulière des offres d’énergie.
  • RĂ©alisation d’économies sur l’électricitĂ© et le gaz sans modifier les habitudes de consommation.
  • AdhĂ©sion Ă  des valeurs Ă©cologiques sans payer plus cher.
  • Consultation gratuite dĂ©pourvue d’un quelconque engagement.

Comment choisir son offre d’électricité ?

Pour faire leur tri, les comparateurs se basent souvent sur les potentielles économies pouvant être réalisées sur le coût de l’abonnement et de l’électricité. Bien que le tarif compte parmi les critères de choix les plus importants, il ne garantit pas forcément la satisfaction des clients. Les plateformes de comparaison peuvent ainsi tenir compte de la transparence des offres et de l’accessibilité des informations pour noter les offres. La diversité des formules commercialisées (y compris en matière d’énergies respectueuses de l’environnement) peut aussi être appréciée.

Les meilleurs fournisseurs sont généralement classés par ordre croissant suivant les prix qu’ils fixent. Le contenu des différentes prestations est communiqué en détail. Encore faut-il avoir téléchargé une facture d’électricité. Il se peut aussi que le consommateur soit invité à remplir un formulaire. Il devra y renseigner son option tarifaire, la puissance de son compteur et le point de livraison. Dans le cas d’un déménagement, l’abonné sera également tenu de préciser les caractéristiques de son nouveau logement.

Comment souscrire un contrat d’électricité ?

Une fois que les résultats de la comparaison des différentes offres d’électricité sont accessibles, les consommateurs peuvent directement en souscrire une en ligne. Appeler un conseiller constitue aussi une option. Celui-ci vous demandera des informations telles que le nom, le prénom, l’adresse ainsi que le numéro de Point de Livraison (PDL) du compteur et le relevé du compteur électrique.