Simulateur électricité : calcul et estimation de votre consommation annuelle électrique

Votre consommation éléctrique est de :
0 kWh/an soit,
0 €/an*
Je veux réduire mes factures
Partager
X
Partager
  • Envoyer par mail
  • Copier le lien
Surface de votre logement
m2
Personnes habitant dans le logement
pers
Mes équipements électriques
*Estimation de consommation d'électricité prenant pour base l'équipement moyen des ménages français (lave-linge, lave-vaisselle, four, télevision, ordinateur, box internet), une isolation moyenne et une présence soir et weekend.

Chauffage collectif ou individuel : lequel choisir ?

Quand on s’apprête à louer ou acheter un logement, la question du chauffage est essentielle. Elle va conditionner les dépenses énergétiques. Dans certains bâtiments, le chauffage est collectif afin de mutualiser les frais inhérents à l’installation et à l’entretien du dispositif. S’agit-il d’un bon plan pour réaliser des économies ? Ou bien est-il préférable d’opter pour un logement avec un chauffage individuel et être maître de sa consommation et de ses dépenses ? C’est ce que nous vous proposons de découvrir dans ce dossier dédié au système de chauffage. Voici un guide complet pour choisir entre le chauffage collectif ou individuel.

Je compare les fournisseurs d'énergie

Chauffage collectif et individuel : en bref

Avant de se concentrer davantage sur chacun des types de chauffage, voici un décryptage et un récapitulatif des avantages et inconvénients de chacun.

Le chauffage collectif est un dispositif de chauffage communautaire, géré par un système centralisé. Le plus souvent, c’est une chaudière à gaz ou au fioul qui permet de desservir de l’eau chaude dans la tuyauterie jusqu’aux radiateurs de chaque appartement d’un immeuble. Depuis 2017, les frais de chauffage collectif ont été individualisés. Une installation permet de déterminer la quantité de chauffage qui est distribuée dans chacun des logements de la copropriété. Cela permet à chaque résident de payer pour la quantité d’énergie qu’il consomme.

Avantages et inconvénients du chauffage collectif

Au niveau des avantages, le chauffage collectif permet de diviser les frais d’entretien et d’installation du dispositif de chauffage. Ils sont d’ailleurs à la charge du propriétaire donc vous ne serez pas concerné si vous êtes locataire. Il permet également de gagner de la place à l’intérieur du logement et de disposer d’un dépannage rapide en cas de problème. Dans certaines communes, les logements équipés d’un chauffage collectif sont alimentés par des moyens de production de chaleur de masse. L’énergie thermique d’usines, d’industries ou bien de sources naturelles comme la géothermie est récupérée pour chauffer les habitations. Dans ces cas-là, le chauffage est particulièrement économique et écologique.

Au niveau des points négatifs, indéniablement, le fait de ne pas pouvoir choisir son dispositif de chauffage et l’énergie utilisée est assez contraignant. Cela ne facilite pas la tâche à ceux qui souhaitent réaliser des économies d’énergie. Par conséquent, les factures énergétiques sont en général plus élevées pour les foyers alimentés par un chauffage collectif. Le plus souvent, le chauffage collectif fonctionne avec une chaudière alimentée par des énergies fossiles. Ce n’est donc pas un système écologique.

Avantages et inconvénients du chauffage individuel

Le chauffage individuel est synonyme de liberté dans le choix de son énergie, de son fournisseur et également de sa consommation. L’utilisateur du chauffage individuel peut fixer le thermostat de son chauffage sur le réglage qui lui convient pour gérer ses dépenses. Il peut opter pour un appareil plus adapté à la surface de son logement, et en accord avec ses idées écologiques. Le chauffage individuel est donc un dispositif beaucoup plus approprié pour réaliser des économies et s’impliquer dans la transition énergétique.

En revanche, si vous optez pour un chauffage individuel, le coût de l’installation et de l’entretien revient à votre charge. L’approvisionnement en combustible est également sous votre responsabilité.

Je compare les fournisseurs d'énergie

Consommation avec un chauffage collectif

La principale interrogation et réticence, souvent justifiée, vis-à-vis du chauffage collectif concerne la difficulté à réduire sa consommation. Les factures sont souvent plus élevées qu’avec un chauffage individuel pour plusieurs raisons.

Choix du fournisseur d’énergie pour chauffage collectif

Est possible de choisir un fournisseur d’énergie alternatif dans le cadre d’un chauffage collectif ? Peut-on changer de fournisseur si on trouve une offre plus intéressante ? Ce sont des questions que se posent de nombreux particuliers. La réponse est oui aux deux questions. En revanche, s’il suffit d’un coup de téléphone et de communiquer ses informations de paiement et son relevé de compteur lorsqu’on a un chauffage individuel, la démarche est légèrement plus complexe avec un chauffage collectif.

Si la copropriété est chauffée au gaz et que l’immeuble nécessite plus de 150 MWh par an, les fournisseurs proposent des devis. Cela complexifie un peu le changement. Le plus gros obstacle au changement de fournisseur énergétique en copropriété reste le syndic. Il faut l’approbation de tous les membres, et tous ne sont pas toujours enclins aux changements, même si cela présage des économies sur leurs factures énergétiques. Ce qui est assez dommage puisque le tarif du kWh d’électricité ou de gaz est l’un des principaux facteurs influençant le montant des factures. Comparer les offres grâce au comparatif électricité et changer de fournisseur est une excellente option pour réaliser des économies.

Réglage du chauffage collectif

Pour faire des économies, le réglage du chauffage est l’un des autres nerfs de la guerre. Dans de nombreux immeubles, il est maintenu à puissance élevée une bonne partie de la période de chauffe. Parfois même inutilement, alors que le printemps est déjà bien installé. Les habitants de la copropriété doivent veiller à ce que les réglages du chauffage collectif permettent d’éviter le gaspillage s’ils ne veulent pas que leurs factures explosent.

Si l’individualisation des frais pour les logements chauffés par un dispositif collectif a permis d’équilibrer un peu la situation, cela reste néanmoins plus complexe de réaliser des économies d’énergie. Le propriétaire de l’immeuble ou le syndic doit faire installer des appareils permettant de mesurer la quantité de chaleur attribuée à chaque appartement. Ces répartiteurs de frais permettent d’imputer des frais proportionnels à la consommation de chaque logement. Or des frais restent en commun à tous les habitants. Cela représente environ 1/3 du total.

Je compare les fournisseurs d'énergie

Chauffage collectif ou individuel pour réaliser des économies ?

Si vous souhaitez réduire vos dépenses énergétiques, il est clairement plus judicieux d’opter pour du chauffage individuel. À moins d’une situation particulière comme l’utilisation de la géothermie, le chauffage collectif n’est pas avantageux.

Avec un chauffage individuel, vous bénéficiez d’une liberté totale dans le choix de votre fournisseur. Cela vous permet de comparer les offres et de changer régulièrement pour toujours profiter d’un prix du kWh avantageux. Cela vous permet également d’adopter le type de chauffage qui vous convient. Vous pourrez par exemple remplacer vos radiateurs électriques et faire installer une pompe à chaleur ou une chaudière à condensation. Cela vous permettra de réduire votre consommation tout en faisant un geste pour la planète.

Comment réaliser des économies avec le chauffage collectif ?

Quelques gestes permettent tout de même de réduire vos factures, même si votre logement est équipé d’un chauffage collectif.

En premier lieu, baisser la température de vos pièces. D’après l’Ademe, chaque degré ôté au thermostat vous permet d’économiser 7 % sur vos factures énergétiques. La température moyenne idéale étant de 19°C, si vous supportez une petite laine, vous pouvez même baisser à 17°C ou 18°C et réaliser davantage d’économies. Pensez à mettre vos radiateurs en mode hors gel lorsque vous vous absentez afin de ne pas chauffer pour rien.

L’amélioration de l’isolation du logement, si cela est envisageable, est l’un des meilleurs moyens de réduire vos dépenses énergétiques.

Autre possibilité efficace, fermer les volets et les rideaux dès la tombée de la nuit. Ils permettront de mieux conserver la chaleur accumulée à l’intérieur du logement pendant la journée.

Le nettoyage et l’entretien des radiateurs et du dispositif de chauffage est également un procédé simple qui garantit les meilleures performances et évite le gaspillage énergétique.

Si votre chauffage collectif permet également la production d’eau chaude sanitaire, préférez les douches aux bains afin de réduire votre consommation.

Enfin, convaincre le conseil syndical de votre propriété de changer de fournisseur d’énergie vous permettra d’obtenir un contrat avec un meilleur prix du kWh et de faire baisser vos factures.

Chauffage individuel : gaz ou électricité ?

Si le chauffage à l’électricité est globalement plus cher sur le long terme, il s’agit d’un système plus économique à l’achat et surtout moins nocif pour la planète. Le gaz naturel est une énergie fossile responsable d’importantes émissions de CO2 dont les conséquences sur la biodiversité et le climat sont irréversibles.

Je compare les fournisseurs d'énergie

Chauffage individuel ou collectif : FAQ

Chauffage individuel ou collectif : quel est le moins cher ?

Même avec un tarif au kWh et un abonnement de même prix, c’est le chauffage individuel qui coûte le moins cher. En cause, l’attention plus particulière portée par les consommateurs qui disposent d’un chauffage individuel.

Chauffage individuel ou collectif : lequel est le plus écologique ?

Dans certains cas, le chauffage collectif peut être écologique. Notamment lorsqu’il implique l’utilisation d’une source de chaleur naturelle comme la géothermie, ou la récupération de chaleur d’une usine ou d’une industrie.

En revanche, quand il s’agit de chaudières au fioul ou au gaz, le chauffage individuel est une alternative plus écologique.

Chauffage individuel ou collectif : lequel est le meilleur ?

Pour conclure, le choix du chauffage individuel ou collectif dépend de votre désir de réaliser des économies d’énergie. Mais également du type de dispositif de chauffage installé dans le logement. Un chauffage collectif économique, c’est possible et ce sera toujours plus intéressant qu’un chauffage individuel au fioul par exemple. Le chauffage individuel n’est pas nécessairement meilleur que le chauffage collectif. Chaque situation mérite d’être étudiée.

Si votre futur logement est équipé d’un chauffage collectif, vérifiez la présence du répartiteur qui permet d’individualiser la consommation. Cela laisse la possibilité d’effectuer des économies en réduisant votre consommation.

Changer vos habitudes de consommations, isoler votre logement et un tarif du kWh le moins cher sont les meilleurs moyens de réduire vos factures énergétiques.

Je compare les tarifs