Faites-vous rappeler par un expert

Votre besoin concerne


 

Jour de rappel

Demain

Heure de rappel

Maintenant

Entre 9h et 12h

Entre 10h et 12h

Entre 12h et 14h

Entre 14h et 17h

Entre 17h et 19h

 

Votre n° de téléphone

Simulez votre consommation électrique

Surface de votre logement
m2
Personnes habitant dans le logement
personne
Mes équipements électriques
Votre consommation éléctrique
0  /an*
soit 0   kWh/an
Réduire ma facture
Partager
X
Partager
  • Envoyer par mail
  • Copier le lien
*Estimation de consommation d'électricité prenant pour base l'équipement moyen des ménages français (lave-linge, lave-vaisselle, four, télevision, ordinateur, box internet), une isolation moyenne et une présence soir et weekend.

Écrit par La rédaction Meilleurtaux . Mis à jour le 2 octobre 2023 .
Temps de lecture : 11 min

faviconLa promesse Meilleurtaux
Chez Meilleurtaux nous aspirons à vous aidez à prendre de meilleures décisions sur vos finances. Notre combat : vous rendre gagnant sur votre argent en vous donnant toutes les clés de compréhension sur nos offres. Consultez notre méthode de présentation des offres et comment nous rémunérons nous sur chacun de nos services.

Chauffage gaz ou électricité ?

chauffage

Que ce soit dans le cadre d’une rénovation énergétique, de la construction d’un logement neuf ou d’un déménagement vers une autre habitation, le choix du système de chauffage est crucial. Il va déterminer le montant des factures d’énergie et affecter votre budget sur le long terme. L’éternelle question du type de chauffage le plus adapté entre le gaz et l’électricité se pose de manière récurrente pour les propriétaires comme les locataires. Dans ce dossier, nous vous proposons de comparer chauffage au gaz et électricité sur les plans financier, écologique et logistique. Après la comparaison, vous disposerez de toutes les informations pour choisir votre futur dispositif de chauffage parmi les deux plus plébiscités par les Français.

Chauffage au gaz ou électrique : comparaison en bref

La crise énergétique remet le sujet du dispositif de chauffage sur la table. Faut-il se chauffer au gaz ou à l’électricité pour faire des économies d’énergie ? Comme il est très difficile de prédire l’évolution des tarifs de l’électricité et du gaz naturel dans les années à venir, il n’y a pas de réponse directe à cette question.

Si le prix du kWh de gaz est actuellement moins cher que celui de l’électricité (septembre 2023), d’autres facteurs sont à considérer dans la balance avant de trancher.

À l’heure actuelle, le tarif du kWh de gaz est en moyenne deux fois moins cher que celui de l’électricité. Mais le chauffage au gaz présente tout de même des coûts supplémentaires non négligeables. Il faut par exemple avant tout être raccordé au réseau de gaz naturel. L’installation et l’entretien des équipements de chauffage au gaz (chaudière) est également onéreux et doit être estimé afin de comparer avec l’électricité.

Au niveau des chiffres, on peut résumer que :

  • Le chauffage au gaz est plus avantageux pour les logements ayant une consommation élevée. Cela concerne donc en priorité les grands logements de surface supérieure à 100m2 et les bâtiments pas ou mal isolés.
  • Le chauffage électrique se destine à l’inverse aux logements qui ont une consommation énergétique faible à moyenne. C’est donc mieux dans les petits logements ou ceux qui sont bien isolés et disposent de bonnes performances thermiques.

Pour vous aider à bien comprendre, nous vous proposons d’illustrer les calculs avec des mises en situations réelles dans la suite de cet article.

Je compare les fournisseurs d'énergie

Le chauffage au gaz et électrique : avantages et inconvénients

Avant de s’intéresser dans le détail aux coûts du chauffage au gaz et électrique, voici les avantages et inconvénients des deux sources d’énergie :

Type de chauffageChauffage au gazChauffage électrique
Avantages
  • Qualité et confort de chauffe
  • Coût de la consommation faible (prix du kWh plus bas)
  • Chauffe rapidement la pièce
  • Système d’installation simple, moins cher que le gaz et pas d’entretien
  • Énergie plus propre, notamment grâce au renouvelable et au nucléaire
Inconvénients
  • Coûts d’installation et d’entretien 
  • Émissions de gaz à effet de serre élevées et impact environnemental fort
  • Prix du kWh plus élevé
  • Moins adapté pour les grandes surfaces à chauffer de logements mal isolés

Avantages et inconvénients du chauffage au gaz

Le chauffage au gaz se distingue dans un premier temps par le grand confort thermique prodigué. Il permet d’augmenter la température d’une pièce sans assécher l’air. Autre avantage du chauffage au gaz, son coût de consommation bien plus faible avec des tarifs du kWh en moyenne deux fois moins élevés que pour l’électricité. Il s’agit donc d’un moyen de chauffage recommandé pour les grandes superficies qui ne sont pas très bien isolées.

Les inconvénients du chauffage au gaz sont dans un premier temps d’ordre logistique. Il faut prévoir un raccordement au réseau de gaz naturel. Le coût varie selon l’éloignement du logement au réseau. Un devis doit être demandé auprès de GRDF au moins 3 mois avant l’emménagement. Il faut également compter le prix du dispositif de chauffage et son installation, qui sont généralement plus chers que les appareils électriques. Enfin, une chaudière à gaz nécessite un entretien régulier, à hauteur d’une fois par an, dont le coût dépend du modèle et du professionnel choisi.

Un autre inconvénient important du chauffage au gaz à considérer est l’aspect écologique. Le gaz naturel, de son extraction dans le sous-sol de la planète à sa combustion dans votre logement, est responsable d’importantes émissions de CO2, gaz à effet de serre responsable du dérèglement climatique. Il s’agit d’une énergie fossile non renouvelable, dont les stocks sont épuisables. Les experts estiment que les ressources en gaz naturel devraient considérablement réduire d’ici à 2050, ce qui entraînera une hausse inévitable du prix du kWh. L’extraction du gaz naturel est également assez lourde d’un point de vue environnemental, avec un fort impact sur les milieux naturels et la biodiversité.

Avantages et inconvénients du chauffage électrique

Le chauffage électrique permet de chauffer rapidement une pièce puisque la production de chaleur est quasiment instantanée. Chaque radiateur peut être réglé de manière individuelle, ce qui offre la possibilité de régler les températures des pièces de manière optimale pour les économies d’énergie. L’installation d’un dispositif de chauffage électrique est simple et peu onéreuse. Il suffit de brancher les différents radiateurs à des prises d’alimentation. Aucun entretien particulier en dehors du dépoussiérage occasionnel n’est à prévoir, ce qui n’engendre pas de frais supplémentaires.

En France, l’électricité est une énergie propre qui n’émet que très peu de gaz à effet de serre. La majeure partie de la production est d’origine nucléaire. De plus, la part des énergies renouvelables destinées à produire de l’électricité augmente chaque année. Si vous souhaitez faire votre part et vous investir dans la transition écologique, il est alors largement recommandé d’opter pour le chauffage électrique.

C’est le tarif du kWh de l’électricité qui représente le plus gros inconvénient du chauffage électrique. En augmentation constante ces 20 dernières années, le prix de cette source d’énergie peut représenter un frein pour de nombreux ménages. Surtout si le logement à chauffer est grand et mal isolé. Une différence de plusieurs centaines d’euros par an peut être à prévoir par rapport au chauffage au gaz.

Quel est le mode de chauffage préféré des français ?

D’après une étude récente réalisée en 2022 par l’ADEME (Agence de la transition écologique), c’est le chauffage au gaz naturel qui est le plus utilisé en France avec pas moins de 42 % des ménages qui utilisent cette source d’énergie. C’est notamment le coût du kWh plus bas qui a séduit de nombreux français à se tourner vers le gaz. Il est toutefois important de noter que le Gouvernement a interdit l’installation de chaudières à gaz dans les logements neufs.

En deuxième position, on trouve le chauffage électrique, avec près de 35 % des logements qui utilisent ce type de dispositifs. Plus faciles à installer et avec un avenir plus sûr, il est à prévoir qu’ils deviennent plus nombreux que les systèmes au gaz dans le futur.

Présent dans 12 % des foyer, le chauffage au fioul est la troisième source d’énergie la plus représentée en France. Amenées à disparaître et essentiellement installées dans des logements anciens, les chaudières à fioul sont une source de pollution importante dans le pays.

Les dispositifs de chauffage les plus écologiques tels que le bois, le solaire et les pompes à chaleur (électricité) risquent de gagner de la place et de détrôner le chauffage au gaz dans les décennies à venir. Plus économiques et moins néfastes pour l’environnement, ces installations doivent être couplées à une rénovation énergétique pour maximiser les performances thermiques du logement.

Je compare les fournisseurs d'énergie

Comparaison des coûts du chauffage au gaz et électrique

Pour comparer les coûts du chauffage au gaz et électrique, il est préférable de commencer par s’intéresser à l’investissement (installation et entretien) puis à la consommation avant de faire le total.

Chauffage au gaz et à l’électricité coûts d’achat et d’installation

Rénovation énergétique d’un logement ancien ou construction neuve, même combat, le coût de l’achat et de l’entretien du dispositif de chauffage mérite d’être étudié pour budgétiser l’investissement et comparer.

Installation du chauffage électrique

Le chauffage électrique se distingue par un coût d’installation peu onéreux et l’absence d’entretien. Il est possible de poser ses radiateurs électriques soi-même. L’installation d’une pompe à chaleur implique néanmoins les services d’un installateur professionnel. Les tarifs dépendent du type d’appareil, de sa puissance et de son niveau d’efficacité énergétique, mais également de la superficie à chauffer. Il est recommandé d’opter pour un système dont la puissance est comprise entre 70 et 100 W par m2.

Pour vous donner une idée, voici des tarifs indicatifs pour l’installation de radiateurs électriques en 2023 :

Type de radiateurs électriquesPrix
Radiateur convecteur standard 20 € à 300 €
Radiateur avec panneau rayonnant 40 € à 1700 €
Radiateur à inertie 150 € à 1200 €
Radiateur à accumulation 1000 € à 2000 €

Pour un logement de 120 m2, il faut en moyenne compter 4700 € de frais pour l’installation d’un système de chauffage électrique.

Installation et entretien du chauffage au gaz

Le chauffage au gaz est un investissement sur le long terme. Le coût bas du tarif du kWh permettra d’amortir l’investissement de départ plus élevé qu’avec de l’électrique.

Le raccordement au réseau sera le premier poste de dépense pour l’installation d’un chauffage au gaz. Il faut compter en moyenne autour de 500 € TTC selon la situation de votre logement et le type de compteur désiré.

Il faut ensuite ajouter le prix d’achat de la chaudière à gaz, de la tuyauterie et des émetteurs de chaleur qui varie selon sa puissance et le modèle choisi, entre 3500 € et 10 000 € pose comprise.

Chaque année, il faudra s’acquitter de l’entretien de la chaudière, réalisé par un professionnel pour un montant compris entre 100 €/an et 200 €/an.

L’investissement total moyen se porte donc à 7500 € + 150 €/an.

Chauffage au gaz et à l’électricité coûts d’abonnement et de consommation

C’est le prix du kWh de votre contrat de fourniture énergétique qui va déterminer la rentabilité de l’installation. En fonction de la superficie du logement, à niveaux d’isolation équivalents, le coût du chauffage n’est pas le même pour le gaz et pour l’électricité.

En septembre 2023, voici les tarifs du kWh et d’abonnement TTC en vigueur :

  • Électricité tarif réglementé compteur 6 kVA : 0,2276 €/kWh et 149,28 €/an d’abonnement
  • Gaz naturel offre ENGIE Gaz Tranquilité 1 an plage de consommation 6 000 à 30 000 kWh/an en zone 1 : 0,07499 €/kWh et 353,53 €/an d’abonnement

Pour illustrer ce propos, voici un tableau avec un comparaison des coûts de la consommation et de l’abonnement pour le chauffage au gaz et à l’électricité dans différents types de logements (tarifs à jour en septembre 2023) :

Type de logementConsommation moyenne chauffage électrique (kWh/an)Coût du chauffage électrique abonnement + consommation (€/an)Consommation moyenne chauffage au gaz (kWh/an)Coût du chauffage au gaz abonnement + consommation (€/an)
Studio 30 m2 2 040 kWh 613,58 €/an 2 437 kWh 375,13 €/an
T2 40 m2 2 270 kWh 665,93 €/an 3 249 kWh 459,12 €/an
T3 60 m2 4 080 kWh 1077,88 €/an 4 874 kWh 719,03 €/an
T4 80 m2 5 440 kWh 1387,42 €/an 6 440 kWh 836,47 €/an
Maison ou appartement 100 m2 10 200 kWh 2470,8 €/an 12 185 kWh 1267,28 €/an
Grande maison > 120 m2 12 240 kWh 2935,10 €/an 14 622 kWh 1450,03 €/an

Comme l’illustre ce tableau comparatif entre le coût de la consommation et de l’abonnement, le chauffage au gaz est moins cher que le chauffage électrique à l’usage.

Chauffage au gaz ou électrique : lequel est le moins cher ?

Pour savoir lequel est le moins cher entre le chauffage au gaz et le chauffage électrique, il faut additionner les différents coûts inhérents à chaque dispositif.

Voici un tableau récapitulatif avec la comparaison du coût total entre le chauffage au gaz et électrique :

Type de logement

Chauffage électrique Chauffage au gaz
Coût installation Coût consommation + abonnement Coût total 1ère année Coût installation Coût consommation + abonnement Coût total 1ère année
Studio 30 m2  1000 € 613,58 € 1613 ,58 € 3500 € + 100 €/an 375,13 €/an 3975 €
Appartement 60 m2 2500 € 1077,88 €/an 3577,88 € 6500 € + 150 €/an 719,03 €/an 7369,03 €/an
Maison 120 m2 4500 € 2935,10 € 7435,10 € 9000 € + 200 €/an 1450,03 € 10650,03 €

Sur la première année d’utilisation, le chauffage électrique est moins cher que le gaz. Il faut alors comparer sur le long terme pour choisir en fonction du type de logement.

Pour cela, nous avons calculé le montant des dépenses sur 5 ans et sur 15 ans. Il s’agit d’une estimation basée sur les prix du kWh de septembre 2023. Il est impossible de prédire l’évolution des tarifs à ces échéances. Cette simulation n’est donc valable que si l’écart tarifaire entre le prix du gaz et celui de l’électricité reste similaire à celui d’aujourd’hui.

Type de logement

Chauffage électrique Chauffage au gaz
Coût sur 5 ans Coût sur 15 ans Coût sur 5 ans Coût sur 15 ans
Studio 30 m2  4 067,9 € 10 203,7 € 5 875,65 € 15 378,25 €
Appartement 60 m2 6 389,4 € 17 168,2 € 7 845,15 € 19 535,45 €
Maison 120 m2 19 175,5 € 48 526 € 17 250,15 € 33 750,45 €

Comme le démontre cette estimation, le chauffage au gaz devient moins cher que l’électrique sur les grands logements et après plus de 10 années d’utilisation. Si les tarifs du kWh sont plus attractifs, tenir compte des coûts d’installation permet d’avoir une vision plus réaliste des dépenses à prévoir.

Je compare les fournisseurs d'énergie

Comment trouver le fournisseur de gaz ou d’électricité le moins cher ?

Le montant des dépenses dépend avant tout de deux paramètres qui sont propres à chaque situation :

Quelle que soit la source d’énergie choisie pour votre chauffage, vous devrez souscrire à un contrat de fourniture d’énergie. L’ouverture du marché à la concurrence a permis aux consommateurs de choisir librement parmi de nombreux fournisseurs actifs sur les deux marchés. Ainsi, les offres et les tarifs varient. Souscrire à un contrat d’électricité ou de gaz demande donc de porter une attention particulière aux tarifs.

Pour permettre aux particuliers de gagner du temps et en efficacité, Meilleurtaux Énergie a développé un comparateur des offres de fourniture de gaz et d’électricité. Cet outil gratuit vous donne la possibilité de trouver l’offre la moins chère en quelques clics seulement.

Chauffage au gaz ou électrique : la FAQ

Quel est le mode de chauffage le moins cher ?

Le mode de chauffage le moins cher dépend avant tout de la superficie de votre logement et de ses performances énergétiques.

D’une manière générale, le chauffage électrique est moins cher pour les logements de petite et moyenne surface qui sont relativement bien isolés. Le chauffage au gaz est moins cher pour les grands logements mal isolés.

Chauffage au gaz ou électrique : quel est le plus confortable ?

Le niveau de confort du chauffage au gaz et électrique dépend des équipements que vous installés. Contrairement au chauffage électrique, le chauffage au gaz n’assèche pas l’air. Mais les dispositifs de chauffages électriques récents sont de plus en plus performants et offrent un confort thermique de plus en plus agréable.

Chauffage au gaz ou électrique : quel est le plus écologique ?

En matière d’écologie, il n’y a pas photo : avantage considérable pour le chauffage électrique. Entre l’utilisation des centrales nucléaires et le développement croissant des modes de production renouvelables, l’électricité est bien plus propre que le gaz naturel. Ce dernier est une énergie fossile, dont les fortes émissions de CO2 dérèglent le climat.

Les chauffages les plus écologiques sont : l’électrique, le bois, le granulé.

favicon Écrit par
La rédaction Meilleurtaux

 
Tout Meilleurtaux dans votre poche Meilleurtaux Reprenez le pouvoir sur votre budget

Faites des économies, suivez l’activité de vos comptes et simulez un achat immobilier ou un crédit consommation.

Meilleurtaux Placement Reprenez le pouvoir sur votre épargne.

Suivez la performance de tous vos contrats (assurance vie, retraite, immobilier, défiscalisation) et re-versez facilement. Garantie 0 paperasse.

Meilleurtaux Partenaires L’application gagnante pour les professionnels.

Augmentez votre chiffre d’affaires immobilières, gagnez en efficacité lors des premières visites, développez votre business au delà de l’immobilier et travaillez votre image et votre réputation.

application meilleurtaux
 
fraude Vigilance fraude et accompagnement

Attention, vous pouvez être sollicités par de faux conseillers Meilleurtaux vous proposant des crédits et/ou vous demandant de transmettre des documents, des fonds, des coordonnées bancaires, etc.
Soyez vigilants · Meilleurtaux ne demande jamais à ses clients de verser sur un compte les sommes prêtées par les banques ou bien des fonds propres, à l’exception des honoraires des courtiers. Les conseillers Meilleurtaux vous écriront toujours depuis une adresse mail xxxx@meilleurtaux.com
Vous avez un doute sur l’un de vos contacts ou pensez être victime d’une fraude ? Consultez notre guide.

Je compare les offres