Changer fournisseur électricité avec dette

Changer fournisseur électricité avec dette

Le changement de fournisseur permet de bénéficier d’un meilleur tarif d’électricité. Toutefois, il est indispensable de régulariser au préalable ses dettes pour faciliter la procédure. En cas de difficulté importante, il est toujours possible de recourir à des aides sociales. Cependant, la meilleure solution reste de négocier directement avec le fournisseur.

Grâce à la libéralisation du marché de l’énergie, les consommateurs peuvent choisir l’offre d’électricité qui leur convient. Ainsi, il est tout à fait possible de migrer d’un fournisseur à un autre sans trop de contraintes. La question qui se pose souvent concerne la possibilité de changer de prestataire en cas d’impayé de facture. En effet, le fournisseur initial a le droit de refuser la résiliation du contrat dans ce type de situation. Il est alors nécessaire de savoir négocier afin de trouver un point d’entente. Cet article apportera tous les conseils nécessaires à ceux qui sont confrontés à ce type de problème.

Changer de fournisseur d’électricité avec dette, c’est possible !

Personne n’est à l’abri des difficultés financières ou d’autres problèmes empêchant le règlement de sa facture d’énergie. Comme le fournisseur peut suspendre à tout moment l’approvisionnement en électricité, il faut prendre toutes les précautions nécessaires. La première chose à faire est de s’adresser directement à son prestataire. Il est par exemple possible de demander un délai supplémentaire ou un échelonnement de la facture. De cette façon, il est possible de s’acquitter de sa dette en toute sérénité.

ImportantToutefois, il reste possible de changer fournisseur électricité avec dette.

Pour cela, il est nécessaire de passer un accord avec le fournisseur. Le but est d’obtenir un échelonnement pour le paiement de l’impayé. Par la suite, la résiliation du contrat pourra s’effectuer sans problème. Il ne restera plus qu’à faire la souscription auprès du fournisseur alternatif de son choix. Cependant, il ne faut pas attendre la coupure de l’électricité avant de souscrire une nouvelle offre. De cette manière, il n’est plus nécessaire de faire intervenir Enedis.

Délai changer fournisseur électricité avec dette

Les délais à respecter pour changer de fournisseur en ayant une dette

Un changement de fournisseur peut s’effectuer sans préavis. Aucune durée n’est précisée dans le contrat avec le prestataire. Ainsi, il est tout à fait possible d’effectuer la transition en une seule journée. Pour ce faire, il suffit d’indiquer le jour de début du nouveau contrat pour que cela s’effectue sans coupure. De plus, aucun frais n’est applicable. Aucun changement de compteur non plus n’est à effectuer. À noter que le nouveau fournisseur doit s’occuper de toutes les démarches, y compris la résiliation de l’ancien contrat.

Dans le cas d’un déménagement, il faut cependant prévenir certaines situations. En effet, les techniciens Enedis doivent couper le courant dès que l’ancien locataire demande une résiliation. Par conséquent, il est préférable de contacter rapidement son fournisseur d’électricité pour éviter ce genre de contrainte.

Les solutions pour éviter de changer de fournisseur d’électricité avec une dette

De manière générale, les consommateurs peuvent bénéficier d’un délai supplémentaire de paiement ou d’un échéancier pour le remboursement. Le décret n°2008-780 du 13 août 2008 apporte des précisions sur le délai de paiement de la facture d’électricité. Celui-ci ne doit pas dépasser 14 jours après la date limite indiquée. Au-delà, une procédure de recouvrement est enclenchée au sein d’EDF. Elle se présente comme suit :

  • Envoi d’un courrier donnant un délai de 15 jours pour le règlement ;
  • Lettre de relance annonçant le début de la réduction de la puissance ou la procédure de suspension du compteur ;
  • Lettre informant la résiliation du contrat.

Dès la première lettre de relance, il est conseillé de se présenter auprès d’EDF. En cas de difficulté importante rendant impossible la régularisation de l’impayé, le contribuable peut recourir à des aides. C’est le cas notamment du FSL ou fond de solidarité pour le logement. Ce dernier apporte son appui aux foyers ayant des difficultés à faire face aux frais liés à leur domicile. Il faut toutefois que la demande s’effectue avant la coupure du courant auprès d’un travailleur social. Il faut alors contacter le Point conseil budget ou le Centre Communal d’Action Sociale au niveau de la mairie. Grâce au FSL, la procédure de coupure de courant sera suspendue pour au moins 2 mois.

ImportantIl est aussi possible de bénéficier des tarifs sociaux d’électricité ou TSS. Cela donne droit à une baisse forfaitaire ainsi qu’un délai supplémentaire pour le règlement. À cela s’ajoute une réduction à hauteur de 80 % du coût de déplacement des techniciens Enedis. Depuis 2018, le TSS est remplacé par le chèque énergie. Les avantages varient selon les revenus au sein du foyer.

Dans le cas où le courant serait déjà coupé, il est recommandé de faire appel au médiateur de l’énergie. Ce dernier a la faculté de négocier auprès du fournisseur afin de trouver une solution amiable. La meilleure façon de prévenir les dettes est de comparer les offres d’énergie.

Par ailleurs, il ne faut pas hésiter à résilier le contrat si le tarif est jugé trop élevé. En effet, les fournisseurs alternatifs proposent des offres intéressantes comparées aux tarifs réglementés.

Je compare les tarifs