Comment faire des économies d’énergie à la maison ?

Bon nombre de Français sont soucieux du montant des factures énergétiques de leur logement. L’augmentation du prix de l’électricité et du gaz a amplifié le phénomène. Si la flambée des cours de l’énergie va avoir une incidence sur les factures, il existe néanmoins de nombreuses solutions pour limiter les dépenses. Ce n’est pas tout. Pour réduire nos émissions de gaz à effet de serre, nous devons également faire preuve de sobriété énergétique. Réduire notre consommation est également indispensable pour conserver une planète vivable. Dans ce dossier, nous vous proposons une série de conseils et de gestes à mettre en place pour faire des économies d’énergie à la maison. En appliquant ces astuces au quotidien, vous serez en mesure de réduire vos factures et votre impact environnemental.

Quels sont les appareils qui consomment le plus ?

Pour réaliser des économies d’énergies efficaces, il est important d’avoir les bons ordres de grandeur. Tous les gestes comptent, même les plus petits. Mais pour être efficace, il faudra réduire la consommation des appareils les plus énergivores. En vous concentrant sur les plus gros postes de consommation, les économies d’énergie seront significatives.

Pour vous donner une idée, nous avons rassemblé les données de consommation de quelques appareils.

Consommation des appareils électriques

Voici un tableau qui indique la quantité d’électricité consommée en moyenne par ces appareils et une estimation du coût annuel de leur fonctionnement. Nous avons utilisé le prix du kWh au tarif réglementé d’EDF option base pour ce calcul, soit 0,1740 €/kWh.

 

AppareilPuissance (W)Utilisations annuellesFréquence d'utilisationConsommation annuelle moyenne (kWh)Coût de la consommation (€/an)
Réfrigérateur 40 W 365 jours 24/24 350 kWh 61 €
Lave-vaisselle 1200 W 48 semaines 4 à 5 fois par semaine 288 kWh 50 €
Four 2000 W 365 jours 30 minutes / jour 365 kWh 64 €
Ordinateur 90 W 365 jours 24/24 790 kWh 137 €
Téléviseur Plasma 250 W 365 jours 4h/jour 150 kWh 26 €
Sèche-linge 2500 W 32 semaines 2 fois par semaine 160 kWh 28 €
Ampoule basse consommation 12 W 365 jours 5 h par jour 22 kWh 4 €
Ampoule classique 60 W 365 jours 5 h par jour 110 kWh 19 €
Chauffe-eau électrique 3000 W 365 jours 7h par jour 3500 kWh 600 €
Radiateur électrique neuf 1000 W 6 mois 6h par jour 1150 kWh 200 €
Radiateur électrique ancien 1000 W 6 mois 6h par jour 4660 kWh 810 €

Ce tableau permet de bien prendre conscience des ordres de grandeur de la consommation des appareils électriques à la maison. Il apparaît clairement que le chauffage et l’eau chaude sanitaire sont les postes les plus énergivores.

Comment faire des économies sur la consommation d’électricité ?

Si votre logement fonctionne essentiellement à l’électricité, nous allons détailler ici point par point les différents postes de consommation et dévoiler les astuces pour la réduire. Mais même si vous utilisez une autre source d’énergie, il est possible d’appliquer ces conseils pour réduire les dépenses énergétiques.

Mieux gérer les températures dans la maison

Le tableau des consommations montre bien que le chauffage est le secteur le plus énergivore de la maison. C’est le cas du chauffage électrique, mais également avec une chaudière à gaz ou à fioul. L’ADEME a démontré que chaque degré au-delà de 20°C sur le thermostat de votre chauffage entraîne une augmentation de la consommation de 7%. En baissant les radiateurs de quelques degrés, vous pourrez réaliser des économies significatives.

Pour rappel, voici les températures idéales des pièces de la maison :

  • 14°C dans le garage, la cave et la buanderie
  • 16°C dans les chambres
  • 18°C dans la cuisine et le salon
  • 22°C dans la salle de bain lorsque vous l’utilisez

Avoir un système de chauffage avec thermostat pour régler la température ambiante est indispensable pour réaliser des économies d’énergie. Une bonne stratégie pour réduire la part du chauffage des factures d’énergie de près de 25% consiste à :

  • Utiliser un programmateur pour éteindre le chauffage entre 9h et 17h
  • Éteindre le chauffage une heure avant d’aller se coucher
  • Baisser de 4°C la température pour une absence prolongée (plus de deux heures)
  • Mettre le chauffage sur hors gel pour une absence de plus d’une journée

Choix et entretien du dispositif de chauffage

Pour rappel, l’entretien annuel d’une chaudière à fioul, charbon, au gaz ou multi combustibles est obligatoire. Il permet de garantir la sécurité de l’appareil, mais également de réduire la consommation d’énergie à hauteur de 5%.

Ces types de chaudières sont particulièrement énergivores, et utilisent des énergies fossiles. Elles sont donc responsables d’importantes émissions de gaz à effet de serre. Pour limiter l’impact du réchauffement climatique qui nous touche déjà, il est essentiel de se tourner vers des dispositifs plus écologiques.

Les derniers modèles de chaudières à condensation, les pompes à chaleur ou encore les poêles à bois ou à granulés représentent des alternatives bien plus propres. Ce sont également des dispositifs qui vous permettront de réaliser d’importantes économies d’énergie.

Isoler son logement

Les travaux de rénovation énergétique permettent d’améliorer considérablement les performances d’un logement. C’est donc une source d’économies d’énergie significatives sur le long terme. Plusieurs types de travaux peuvent être réalisés. L’isolation est l’un des plus efficaces. Voici des exemples de travaux qui permettent de réaliser des économies d’énergies à la maison :

  • Isoler les combles
  • Isoler les murs (par l’extérieur ou intérieur)
  • Isoler le sol
  • Installer du double vitrage
  • Installer une pompe à chaleur, une chaudière à condensation ou un poêle à bois
  • Installer des panneaux solaires (photovoltaïques, thermiques, hybrides…)

Ces dispositifs ont des coûts plus ou moins élevés selon votre éligibilité aux aides financières de l’État mises en place pour la transition énergétique. Il faut cependant que les travaux soient réalisés par des professionnels certifiés RGE (Reconnu Garant de l’Environnement) pour bénéficier des financements.

Réduire ses factures d’électricité

Il est possible d’économiser quelques centaines d’euros par an en adoptant les bons gestes pour l’utilisation de l’électricité. Voici les astuces qui entraînent une baisse de la consommation d’électricité à la maison :

  • Débrancher tous les appareils électriques branchés qui ne fonctionnent pas.

Quand ils sont en veille, les appareils continuent de consommer de l’électricité. Si cela est moins conséquent que pendant l’utilisation, cela reste superflu et totalement inutile. Ce gaspillage énergétique peut se chiffrer à près d’une centaine d’euros par an dans certains logements. On pensera donc à débrancher la box internet, l’ordinateur, la télévision et tous les chargeurs ou appareils quand on ne les utilise pas.

Opter pour des ampoules basse consommation dans toute la maison

Vous l’avez constaté dans le tableau comparatif des consommations, les ampoules basse consommation permettent des économies en moyenne de 15€/an par rapport aux ampoules à incandescence classiques. Une économie non négligeable pour beaucoup de ménages. De plus, la durée de vie de ces ampoules est plus longue, cela revient donc bien moins cher sur le long terme.

  • Baisser la température du chauffe-eau

Chauffer l’eau à une température élevée (70°C) entraîne un gaspillage énergétique. Votre ballon d’eau chaude sera beaucoup plus économe en fonctionnant à 55°C ou 60°C sans pour autant faire baisser votre niveau de confort.

  • Prendre des douches plutôt que des bains

Un bain représente en moyenne 135 L d’eau alors qu’une douche est plutôt autour de 60 L. Privilégiez les douches vous permettra de réaliser des économies sur la production d’eau chaude, poste particulièrement énergivore.

  • Remplacer les équipements électriques par des appareils économiques

L’étiquette énergie vous permet de quantifier la consommation de tous vos appareils qui fonctionnent à l’électricité. Lorsqu’un appareil est vieillissant, privilégiez un modèle avec une étiquette énergie A+++ pour garantir une plus faible consommation. Nous avons montré la différence entre deux radiateurs, c’est une opportunité pour réaliser des économies d’énergie conséquentes.

  • Ne plus utiliser de sèche-linge

Le sèche-linge est loin d’être indispensable. Il occupe de la place, et surtout consomme beaucoup d’électricité. Un petit étendoir pliable vous permettra de sécher votre linge à l’intérieur même en hiver. Cela coûte une vingtaine d’euros et vous permettra également de réaliser d’importantes économies d’énergie.

  • Couvrir les casseroles pendant la cuisson

Les plaques de cuisson, qu’elles soient électriques ou au gaz, représentent une source de consommation d’énergie assez importante. Lorsque vous faites bouillir de l’eau, mettre un couvercle vous permet de réduire de moitié le temps d’ébullition et donc, la consommation d’énergie.

  • Réduire la température des cycles du lave-linge.

Un cycle à 40°C nécessite 25% d’énergie en moins qu’un cycle à 60°C. Le lavage est tout aussi efficace.

  • L’utilisez vos appareils électroménagers (lave-linge et lave-vaisselle) que quand ils sont remplis et en mode éco
  • Privilégiez la lumière naturelle

En journée, ouvrez volets et rideaux pour bénéficier un maximum de l’éclairage naturel. Une fois le soleil couché, vous pouvez fermer les volets et rideaux pour conserver la chaleur à l’intérieur et limiter les besoins en chauffage.

  • Installer des panneaux solaires

L’installation de panneaux solaires, qu’ils soient photovoltaïques, thermiques ou les deux, permet de produire votre propre électricité. Il s’agit d’un excellent moyen de réduire les dépenses énergétiques du foyer, tout en s’impliquant dans la transition énergétique.

  • Changer de fournisseur d’énergie

Le prix du kWh d’électricité de votre contrat va directement impacter le montant de vos factures. Les tarifs varient beaucoup avec l’évolution des prix de l’énergie. Ainsi, pensez à comparer les offres des différents fournisseurs pour voir si vous ne pourriez pas réduire le montant de vos factures. Pour cela, notre comparateur d’énergie vous permet de trouver gratuitement les fournisseurs d’électricité et de gaz les moins chers en fonction de vos besoins.

  • Choisir une tarification heures pleines heures creuses et adopter la consommation

Ce mode de tarification permet de bénéficier d’un tarif du kWh d’électricité très intéressant sur une plage horaire bien particulière. En programmant vos appareils les plus énergivores sur cette plage horaire, vous serez en mesure de réaliser d’importantes économies d’énergie.

  • La sobriété énergétique

Le meilleur moyen de réduire ses dépenses est de faire preuve de sobriété. D’une manière générale, que ce soit pour l’énergie de la maison, le carburant ou tout autre poste de dépense lié à l’énergie, il est très important d’éviter le gaspillage. Si l’utilisation d’énergie n’est pas indispensable, alors il est préférable de s’en passer. C’est très important pour votre pouvoir d’achat, mais également pour la planète.

  • Petits gestes pendant les vacances

Il est possible de réduire sa consommation énergétique même pendant les vacances. Avant votre départ, pensez par exemple à débrancher votre réfrigérateur et à passer la chaudière en mode « off », si vous vous absentez pour une longue durée.

économies d'énergie en vacances

Quel est l’impact environnemental des économies d’énergie ?

Toutes les sources d’énergie n’ont pas le même impact sur la planète, le climat et la biodiversité. Les énergies fossiles (pétrole, gaz, charbon) sont celles qui ont le plus fort impact sur l’environnement. Chaque kWh d’électricité produit à partir du gaz naturel rejette 490 g de CO2. Avec le charbon, 1 kWh d’électricité est responsable de 820 g de CO2 dans l’atmosphère.

Pour le chauffage au gaz, il faut savoir que les émissions sont de l’ordre de 227 g de CO2 / kWh. Un logement standard en France (maison de 100m2) consomme en moyenne 13 000 kWh de gaz par an. Cela se traduit par 2,95 t de CO2 / an. Pour rappel, l’accord de Paris a fixé comme objectif un bilan carbone de 2t de CO2 / personne / an d’ici à 2050 pour limiter le réchauffement climatique à 1,5°C.

Il y a donc d’énormes enjeux environnementaux entre les économies d’énergie et surtout les modes de consommation.

L’importance de la transition énergétique

Les énergies fossiles entraînent d’importantes émissions de CO2 qui est responsable du dérèglement du climat. Afin de limiter l’impact de ce dernier, il est important de réduire drastiquement l’usage de ces énergies et de se tourner vers des sources décarbonées. L’électricité, quand elle est produite à partir de moyens renouvelables (solaire, éolien, biogaz) ou par le nucléaire n’entraîne que très peu d’émissions de CO2. Il faut donc privilégier l’utilisation de l’électricité bas carbone pour s’engager dans la transition énergétique.

Les progrès technologiques dans les dispositifs de chauffage électrique comme les pompes à chaleur permettent de beaucoup mieux appréhender la transition énergétique. Ce type de dispositif n’émet que très peu de CO2 et affiche d’excellentes performances tant niveau consommation que niveau confort thermique.

La bonne isolation des logements est également un secteur à enjeu crucial. Les vieux logements mal isolés sont des passoires thermiques. La grande majorité de la chaleur produite par le dispositif de chauffage s’échappe. Il est donc nécessaire de chauffer 2 à 3 fois plus qu’un logement isolé correctement pour le même niveau de confort thermique. Ces logements affichent des niveaux de consommation très élevés. Un renfort de l’isolation (des murs, de la toiture, du sol et des vitrages) permet de réduire jusqu’à 65 % le montant des factures énergétiques !

Faire des économies d’énergie : FAQ

Quel est le montant annuel dépensé pour l’énergie en moyenne en France ?

En 2019 (chiffres les plus récents), les Français ont dépensé en moyenne 1602 € dans les factures énergétiques de leur logement. 944 € sont dédiés à l’électricité, 380 € pour le gaz, 183 € en fioul, 52 € en bois et 42 € en chaleur obtenue par un réseau. Il s’agit évidemment d’une moyenne, la valeur dépend de la surface du logement, du nombre d’occupants, de leur mode de vie et des équipements de l’habitation.

Quels sont les meilleurs moyens de réaliser des économies d’énergie ?

En tenant compte des ordres de grandeur d’efficacité, voici les meilleurs moyens de réaliser des économies d’énergie :

  • Isoler son logement
  • Réduire le thermostat du chauffage
  • Choisir un dispositif de chauffage économique
  • Économiser l’eau chaude
  • Utiliser des appareils avec étiquette énergie A+++
  • Débrancher les appareils inutilisés
  • Installer des éclairages économiques
  • Opter pour de l’électricité verte en changeant de fournisseur

Quelle est la consommation moyenne d’un radiateur électrique ?

La consommation dépend du type de radiateur, de son ancienneté et de son utilisation.

La différence entre un radiateur ancien et un modèle récent est très conséquente. Il faut compter autour de 4500 kWh par an pour un radiateur ancien, soit près de 800 € d’électricité, alors qu’un modèle basse consommation récent consomme 1150 kWh soit environ 200 € par an.

Quelle est la consommation moyenne de gaz pour un logement de 100m2

La consommation de gaz d’un logement dépend de plusieurs paramètres :

  • Le nombre d’occupants
  • Les appareils qui fonctionnent au gaz
  • La surface du logement
  • Voici un tableau donnant la consommation en gaz moyenne annuelle des divers équipements pour un logement de 100m2 en fonction du nombre d’occupants.

Appareils2 habitants3 habitants4 habitants
Chauffage 10 000 kWh/an 10 000 kWh/an 10 000 kWh/an
Eau chaude 5 160 kWh/an 7 440 kWh/an 9 720 kWh/an
Cuisson 730 kWh/an 1 090 kWh/an 1 450 kWh/an
Les 3 15 890 kWh/an 18 530 kWh/an 21 170 kWh/an
Je compare les tarifs