Prix du m3 de gaz

Prix m3 gaz

Le prix du m3 de gaz est sujet à de nombreuses interrogations. Le prix du gaz naturel est en effet défini suivant une méthode de calcul qui peut être difficilement compréhensible pour les consommateurs. Il ne vous aura probablement pas échappé que le compteur affiche la quantité de gaz consommée avec pour unité de mesure le mètre cube. La consommation est ensuite facturée en kilowattheure (kWh), ce qui peut porter à confusion. En réalité, un indice appelé coefficient thermique est utilisé pour la conversion. Dans ce dossier, Meilleurtaux Énergie vous propose de décortiquer le prix du gaz au m3 et de bien comprendre sa conversion en prix au kWh. Ainsi, vous serez en mesure de mieux décrypter votre facture de gaz. Tarifs du gaz au m3 et au kWh chez les différents fournisseurs et comment bien choisir son contrat de gaz pour payer moins chers seront également abordés.

Je compare les fournisseurs d'énergie

Prix du gaz : comment ça marche ?

Suivre ses dépenses en gaz n’est pas toujours une tâche aisée pour les Français. En effet, les deux unités de mesure pour passer du compteur à la facture ne leur facilitent pas la tâche. La consommation est d’abord exprimée en mètre cube sur le compteur. Elle est ensuite reportée en kWh sur la facture.

Comment déterminer le prix du m³ de gaz dans ces conditions ?

Il faut savoir que la quantité d’énergie produite par volume de gaz répond aux lois de la physique. Elle n’est pas la même en fonction de la pression, de l’altitude et du type de gaz naturel. Un indicateur appelé coefficient de conversion est utilisé pour passer du mètre cube au kilowattheure.


Coefficient de conversion du m3 au kWh

Le coefficient de conversion correspond donc à l’indice utilisé pour changer le volume de gaz consommé en mètre cube en kilowattheure. On parle également de coefficient thermique. Il permet d’avoir un prix juste et équitable pour tous les consommateurs français. En effet, le nombre de kilowattheures délivré dans un mètre cube peut être différent d’une localité à une autre.

Ainsi, le coefficient thermique est défini sur la base de trois éléments :

  • La pression atmosphérique : elle varie selon l’usage. Elle sera, entre autres, plus importante pour un chauffage collectif par rapport à un dispositif individuel.
  • L’altitude : la puissance calorifique diminue au fur et à mesure que l’altitude augmente. Les logements situés en hauteur auront donc une puissance calorifique moins élevée.
  • Le type de gaz acheminé vers le logement.

Deux types de gaz naturels sont distribués en France.


Le gaz B

Il est importé des Pays-Bas et dispose d’un pouvoir calorifique moyen de 10 kWh par m3. C’est le gaz que l’on retrouve dans le nord de la France (majoritairement dans le Nord-Pas-de-Calais).

Le gaz H

En provenance principalement de la mer du Nord, de Russie et de gisements présents en Algérie, le gaz H dispose d’un coefficient thermique moyen de 11,2 kWh par m3. Ce gaz est distribué sur tout le reste du territoire.


La formule suivante est utilisée pour convertir la consommation des m3 en kilowattheure :

Nombre de kilowattheures facturés = Coefficient thermique X Nombre de mètres cubes consommés

Le coefficient thermique de chaque commune est notamment visible sur le site de GRDF.


Pouvoir calorifique et prix du gaz

Vous l’aurez compris, le coefficient thermique est différent selon votre lieu de résidence et les conditions d’utilisation du gaz.

Bon à savoirNotez tout de même que sa valeur ne peut pas descendre en dessous de 9 kWh par m3 et ne dépassera pas 12,4 kWh par m3. Le pouvoir calorifique du gaz influence son prix. À basse altitude, le pouvoir calorifique du gaz est plus élevé, son prix est donc légèrement plus cher.

Voici le tableau avec les données correspondant à l’évolution du coefficient de conversion en fonction de l’altitude :

AltitudeGaz BGaz H
< à 200 m 9,2 à 10,2 kWh/m3 10,3 à 12,4 kWh/m3
200 à 400 m 9,0 à 9,9 kWh/m3 10,1 à 12,1 kWh/m3
400 à 600 m - 9,9 à 11,8 kWh/m3
600 à 800 m 9,6 à 11,5 kWh/m3
800 à 1000 m 9,4 à 11,3 kWh/m3
> à 1000 m 9,2 à 11,0 kWh/m3

Au tarif réglementé du gaz (à jour en décembre 2022), le prix moyen en m3 de gaz est de 1,25 €/m3 pour le gaz H et de 1,12 /m3 pour le gaz B. À noter qu’il faut intégrer d’autres paramètres comme la zone tarifaire et la classe de consommation pour obtenir un prix précis.

Toujours à titre d’exemple, au tarif réglementé (à jour en décembre 2022) on a :

En zone tarifaire 1 pour une classe de consommation B1 (utilisation du gaz pour la cuisson, le chauffage et le chauffe-eau) le prix du m3 de de gaz est de 0,978 €/m3 pour le gaz H et 0,873 /m3 pour le gaz B.

En zone tarifaire 6 pour une classe de consommation B1 (utilisation du gaz pour la cuisson, le chauffage et le chauffe-eau) le prix du m3 de de gaz est de 1,018 €/m3 pour le gaz H et 0,909 /m3 pour le gaz B.

Je compare les fournisseurs d'énergie

Qu’est-ce que le prix du gaz en m³ ?

Le prix du m³ de gaz représente le montant qu’un ménage doit payer pour le volume consommé. Dans ce cas de figure, le tarif est exprimé en fonction du volume de gaz consommé et non des kWh, unité qui définit la quantité d’énergie produite par unité de temps (heure).

Trois éléments sont pris en compte pour le définir. À savoir :

  • Le prix de la fourniture. Il s’agit des frais engagés pour l’alimentation en gaz naturel et la logistique des branchements de chaque client.
  • Le coût du transport et du stockage du gaz
  • Les taxes appliquées par les autorités françaises.

Cela inclut la TVA, la taxe intérieure sur les consommations de gaz naturel et la Contribution tarifaire d’acheminement (CTA). La première est fixée à 5 %, et 20 % pour la CTA.

Concrètement, le prix des fournitures représente 51 % du coût du gaz de ville. Le coût de l’acheminement et les taxes constituent respectivement 28 %et 21 % du tarif appliqué par les fournisseurs. Au prix du mètre cube seront additionnés des frais annexes comme ceux pour la souscription au service du prestataire.

Le tarif du gaz de ville varie selon le type d’utilisation. Il est différent selon que le ménage s’en sert pour la cuisson, le chauffage ou la production d’eau chaude.

Ainsi, le profil du consommateur sera déterminé en fonction de son utilisation. Les clients doivent tenir compte de ce paramètre pour choisir leur offre. Cela permet de disposer d’un contrat répondant à ses besoins et garantissant des économies sur les factures de gaz.

ImportantEffectuer une simulation en ligne avant la souscription s’avère utile pour trouver une offre adaptée. Il suffit de renseigner le profil avec les informations telles que l’utilisation et le volume consommé tous les mois.

Je compare les fournisseurs d'énergie

Les différents tarifs du gaz

Le prix du gaz diffère selon le fournisseur. D’ailleurs, les consommateurs peuvent avoir deux catégories d’offres sur le marché :

  • L’offre au tarif réglementé.
    Pour celle-ci, le prix est fixé par les pouvoirs publics, notamment par la Commission de régulation de l’énergie. Le prix est révisé une à deux fois par an. À l’heure actuelle, pour protéger le pouvoir d’achat des Français, le prix du gaz au tarif réglementé a été protégé par un bouclier tarifaire mis en place par l’État.
  • Les offres de marché.
    Elles sont soumises par des fournisseurs dits alternatifs. Ces derniers peuvent librement définir leurs tarifs.

Ces deux types d’offres sont le fruit de l’ouverture du marché de l’énergie en 2007. Depuis, les consommateurs peuvent choisir librement leur fournisseur d’électricité et de gaz. En principe, le tarif est moins cher chez les fournisseurs alternatifs, mais la crise énergétique a changé la donne. La mise en place du bouclier tarifaire permet de protéger les clients des tarifs réglementés du gaz et de l’électricité de la forte hausse des prix de l’énergie.


Les zones de tarif de gaz

Les consommateurs verront des tarifs différents d’une région à une autre, même pour un fournisseur identique. Cet écart s’explique par l’éloignement avec la zone de stockage. Plus le logement se situe à distance du point de stockage, plus le prix sera élevé.

La France est divisée en 6 zones tarifaires avec chacun leur prix. Le client verra la catégorie à laquelle il appartient sur sa facture de gaz et son compte en ligne.


Les classes de consommation de gaz

Il existe également ce qu’on appelle classe de consommation. Elle renvoie à une fourchette de prix définie suivant l’usage et la tranche de consommation du ménage. Il existe 4 catégories : B0, B1, B2i et Base.

  • Base étant une utilisation uniquement pour la cuisson
  • B0 étant cuisson + eau chaude
  • B1 et B2i sont pour les logements qui fonctionnent avec eau chaude + cuisson + chauffage au gaz

En somme, le prix du gaz dans un contrat de fourniture énergétique varie selon :

  • Le fournisseur
  • La zone tarifaire
  • La classe de consommation

Par ailleurs, depuis novembre 2019, l’offre au tarif réglementé n’est plus accessibles à de nouveaux consommateurs. Elle sera d’ailleurs définitivement supprimée à partir du 30 juin 2023.


Grille tarifaire : prix du m3 de gaz au tarif réglementé

Pour y voir plus clair, voici la grille tarifaire avec le prix du m3 de gaz au tarif réglementé selon les différents types d’abonnement (classe de consommation) et les différentes zones tarifaires pour le gaz H à jour en décembre 2022 :

Prix m3 du gaz tarif réglementé décembre 2022
Plage de consommation de gaz Base 0 – 999 kWh / an B0 1 000 – 5 999 kWh / an B1 6 000 – 30 000 kWh / an B2i 30 000 – 300 000 kWh / an
Montant abonnement (€ TTC/an) 102,12 € / an 249,72 € / an
Tarif de la consommation (€ / m3) Zone
Zone 1 1,23 0,978 0,978
Zone 2 0,986 0,986
Zone 3 0,993 0,993
Zone 4 1,001 1,001
Zone 5 1,010 1,010
Zone 6 1,018 1,018
Je compare les fournisseurs d'énergie

Bien comparer le prix du m³ de gaz des fournisseurs

L’écart qui existe entre le prix proposé par chaque fournisseur peut être plus ou moins important. En principe, les fournisseurs alternatifs partent du tarif réglementé fixé par les pouvoirs publics. Ils appliquent ensuite (ou non) une remise allant jusqu’à 10 %. Leur coût d’investissement et d’acheminement moins élevé leur donne la possibilité de baisser leurs tarifs. La crise énergétique a bouleversé le marché du gaz. Les prix ont beaucoup augmenté et les fournisseurs alternatifs n’échappent pas à la hausse des tarifs.

Les consommateurs ont un large choix avec le nombre de prestataires actifs dans l’Hexagone. En raison de la différence entre les fournisseurs, il est fortement recommandé de comparer les propositions avant la souscription. Cela permet de trouver l’offre la moins chère et de réaliser ainsi des économies.

Le tableau qui suit met en avant le tarif proposé chez quelques-uns des fournisseurs en France à jour en 2023 (Classe de consommation Base et Zone 1) :

FournisseurNom de l’offrePrix de l’abonnement TTC (€/an)Prix du kWh de gaz TTC (€/kWh)Prix du m3 de gaz TTC (€/m3)
ekWateur Offre 100% biométhane 131,64 € 0,1237 € 1,36 €
Engie Gaz tranquillité 1 an 111,22 € 0,1121 € 1,23 €
ENI Indexée Eco Gaz 125,51 € 0,1325 € 1,45 €
TotalÉnergies Offre Verte Fixe Gaz 101,87 € 0,2110 € 2,31 €
EDF Avantage Gaz 136,35 € 0,2821 € 3,09 €
Sowee Gaz Eco 154,90 € 0,1121 € 1,23 €

Les offres de gaz ne soumettent pas à un engagement, quel que soit le fournisseur choisi. Le contrat peut être résilié à tout moment si le client souhaite changer d’offre ou de fournisseur.

FAQ : Prix du m3 de gaz

Quel est le prix d’un m3 de gaz ?

Comme vous avez pu le constater à travers cet article, le prix d’un m3 de gaz dépend de nombreux paramètres. Selon votre lieu de résidence, la classe de consommation de gaz de votre logement, mais également de votre contrat de fourniture de gaz. En décembre 2022, le prix du m3 de gaz pour une classe de consommation Base et en zone 1 varie entre 1,23 €/m3 et 3,09 €/m3.

Il est donc judicieux d’utiliser un comparateur pour trouver l’offre avec le meilleur tarif du m3 de gaz.

Comment savoir quel est le prix du m3 de gaz de mon contrat ?

Votre compteur décompte le volume de gaz consommé dans votre logement en m3 mais c’est en kWh que cette consommation est facturée. Le gestionnaire de réseau de gaz GRDF utilise le coefficient de conversion gaz pour passer d’une unité à l’autre. Sa valeur dépend de votre localisation. Vous pouvez le connaître en vous rendant sur la page coefficient de conversion commune de GRDF et en indiquant votre code postal.

Le coefficient est également précisé au verso de vos anciennes factures de gaz.

Il suffira de multiplier le prix du kWh de gaz de votre contrat par le coefficient de conversion et vous obtiendrez le prix du m3 de gaz de votre contrat.

Pourquoi souscrire votre offre gaz avec Meilleurtaux Énergie ?

Le comparateur Meilleurtaux Énergie vous permet de trouver les offres qui présentent le meilleur tarif du gaz en fonction de vos besoins. En tenant compte de votre lieu de résidence et des équipements qui fonctionnent au gaz dans votre logement, le comparateur sélectionne les contrats énergétiques les plus avantageux.

Comment connaître la consommation de gaz en m3 ?

Pour connaître la consommation de gaz en m3 de votre logement, il suffit de vous lire l’index de votre compteur. La consommation de gaz en m3 est indiquée par les chiffres en blanc dans les carrés noirs. Pour connaître la valeur de la consommation en kWh, il suffit de multiplier le volume par le coefficient thermique.

Je compare les offres