Retour sur le site meilleurtaux.com

Les prix du gaz flambent en octobre

Flambée prix du gaz octobre

Jamais deux sans trois ! Après deux hausses successives en août, puis en septembre, les tarifs du gaz ont une nouvelle fois augmenté en octobre, avec cette fois-ci une progression plus marquée. À l’approche de l’hiver, cette envolée des prix pourrait porter un coup dur au pouvoir d'achat des ménages français, lesquels se remettent à peine des répercussions économiques engendrées par la crise sanitaire.

Un hiver qui risque d’être rude, même pour le porte-monnaie

Comme l’a annoncé la Commission de régulation de l’énergie (CRE), l’envolée des tarif gaz observée ces deux derniers mois s’est poursuivie en octobre.

Pour la troisième fois consécutive donc, les prix du gaz ont progressé. Si les augmentations des mois d’août et septembre peuvent être considérées comme minimes (respectivement de +1,3 % et de +0,6 %), la dernière révision à la hausse se révèle par contre conséquente. En effet, les prix ont bondi de +4,7 %.

Mais la progression ne s’opère pas de manière uniforme. Elle est plus ou moins importante, selon l’usage.

Important Et mauvaise nouvelle à l’approche de la saison hivernale, le gaz utilisé dans le chauffage enregistre la plus forte progression, à savoir +4,9 %.

En ce qui concerne le gaz destiné à la fois au chauffage et à la cuisson, son prix a grimpé de +2,6 %. Et pour ce qui est du gaz exclusivement réservé à la cuisson, une augmentation de +1,2 % a été constatée.

Se contenter du prix du marché

Autre mauvaise nouvelle pour les consommateurs : désormais, aucun nouveau contrat à tarif règlementé ne sera proposé par Engie, conformément à la nouvelle loi Énergie et Climat. Les derniers contrats de ce type qui ont été conclus arriveront à échéance en juin 2023.

Le consommateur devra donc faire jouer la concurrence pour trouver l’offre la plus compétitive. Heureusement, pour l’aider dans cette quête du meilleur prix, il peut passer par les comparateurs d’offres, une source importante d’informations qui renseigne, entre autres, sur les tarifs pratiqués par les divers fournisseurs ou encore les services annexes.

Il convient de dire que cette augmentation de la facture de gaz n’arrive pas au moment le plus opportun. Elle survient à une période où les ménages vont avoir de plus en plus recours au chauffage (avec l’arrivée de l’hiver), mais également au sortir d’une période trouble qui a vu le pouvoir d’achat chuter de manière considérable.

Pourquoi payer plus cher ?
Quelles offres souhaitez-vous comparer ?
Electricité Gaz
Je compare
Je compare les tarifs