Retour sur le site meilleurtaux.com

Pour Canberra, la relance économique de l’Australie passe avant tout à travers la production de gaz naturel liquéfié

Relance économique australie avec production gaz naturel

Pour Canberra, la relance économique de l’Australie passe avant tout à travers la production de gaz naturel liquéfié. Il s’agit là de l’un des points culminants annoncés par le Premier ministre Scott Morrison dans le cadre de la stratégie mise en place par le gouvernement du pays pour le faire sortir du gouffre dans lequel la crise sanitaire l’a enfoncé.

Scott Morrison a récemment dévoilé la stratégie gouvernementale destinée à relever la situation économique de l’Australie désormais en pleine phase de récession depuis que l’épidémie a investi les lieux en mettant fin à 3 décennies de croissance. L’occasion pour le Premier ministre de faire valoir que Canberra a fait du gaz naturel liquéfié (GNL) son atout principal pour l’atteinte de son objectif.

Un choix qui n’est pas sans impacts négatifs pour l’environnement selon certains écologistes qui, à travers un comparatif gaz, sont parvenus à conclure qu’il s’agit là d’un levier majeur pour le réchauffement climatique étant donné que le GNL provient d’une énergie fossile pour les inciter à proposer une solution plus verte.

La relance économique passe par une stratégie énergétique

Pour le gouvernement australien, la relance économique passe par une stratégie énergétique. Ce qui explique son plan reposant essentiellement sur :

  • La création d’une centrale électrique au gaz financée par l'argent public et de nouveaux gazoducs ;
  • La mise en place de dispositifs d’aides pour des projets d'exploration et de fracturation dans de vastes gisements encore vierges.

Son objectif, faire d’une pierre, deux coups en :

  • Renforçant sa position de premier exportateur de GNL ;
  • Assurant l’indépendance énergétique de l’Australie qui devrait bientôt voir plusieurs centrales au charbon s’éteindre.

Des raisons suffisantes confirmant l’engagement de Canberra pour l’exploitation de combustibles fossiles qui a d’ailleurs fait de l’Australie le troisième plus grand exportateur mondial pour inciter le conseiller à la commission de relance post-Covid mise en place par Scott Morrison à dire que :

Ce jour sera vu comme historique, le jour où nous avons décidé d'aller de l'avant et de prendre le contrôle de notre stratégie énergétique.

Scott Morrison

Stratégie énergétique oui, mais…

pour certains écologistes et observateurs, le choix de Canberra de miser sur une stratégie énergétique aurait pu être une excellente idée s’il avait décidé d’accorder une chance à l’énergie verte plutôt que de privilégier les ressources fossiles. Dans cette optique, la CSIRO, l’agence nationale australienne pour la recherche a fait savoir que :

Grâce à ses ressources naturelles abondantes et le vaste savoir-faire australien, l’Australie pourrait devenir un leader de la production d'énergie propre.

Ce en mettant en avant le fait que :

L’Australie peut se targuer d’avoir le taux d'ensoleillement par kilomètre carré le plus élevé de tous les continents, mais que les énergies renouvelables ne représentaient que 20 % de sa production énergétique.

Un avis partagé par d’autres organismes et personnalités motivés par le fait que cette décision du gouvernement représente une menace pour l’environnement en faisant remarquer que :

Une reprise reposant sur le gaz signifierait triplement des émissions de gaz à effet de serre. On va en prendre pour 40 ans de plus avec cette nouvelle centrale au gaz

À noter que cette décision intervient, alors qu’il a peu de temps le continent a dû composer avec de nombreux phénomènes météorologiques renforcés par le réchauffement climatique suite au plus pire des feux de forêts de son histoire qui a duré plusieurs mois.

Pourquoi payer plus cher ?
Quelles offres souhaitez-vous comparer ?
Electricité Gaz
Je compare
Je compare les tarifs