Retour sur le site meilleurtaux.com

Davantage de ménages ont opté pour les offres de marché pour assurer leur approvisionnement en gaz naturel

Offre de marché gaz naturel ménages

Selon la date limite prévue par les pouvoirs publics, les ménages encore rattachés au tarif réglementé de vente de gaz naturel ont encore plusieurs mois pour changer de contrat et opter pour une offre dite de marché. Mais d’après les constats, tout indique qu’ils sont bien nombreux à en prendre la décision bien avant l’heure.

Pointée du doigt par l’UE comme étant l’un des pays européens à appliquer les tarifs réglementés sur les ventes de gaz naturel sur son territoire, la France a décidé de mettre un terme à cette pratique en accordant aux ménages un délai qui s’étend jusqu’en 2023 pour s’y préparer. Après quoi, ils n’ont plus le choix que de basculer vers une offre de marché.

Tout cela pour dire que les foyers encore rattachés à ce type de contrat ont encore plus de deux ans pour s’y mettre en notant cependant que la plupart d’entre eux a déjà franchi le pas.

Les offres de marché ont désormais la côte

Le temps est révolu où à l’époque d’avant 2007, les ménages étaient tous rattachés au contrat TRV du gaz. L’heure est aux offres de marché qui ont désormais la côte auprès de la grande majorité des consommateurs si l’on tient compte du fait qu’à fin mars 2020, ils étaient 7 millions à faire ce choix pour ne laisser plus que quelque 3,5 millions de foyers au tarif réglementé de vente de gaz naturel.

Et en y regardant de près, l’on constate qu’avant de basculer, ils sont bien nombreux à procéder à un comparatif gaz dans le but essentiel d’être certain de prendre la bonne décision. Une initiative permettant d’ailleurs à ces derniers de découvrir que depuis 2015, les prix réglementés sont généralement plus élevés que ceux des offres de marché expliquant leur penchant prématuré pour ces dernières.

Une situation qui n’a pourtant pas empêché certaines associations de consommateurs à penser que la fin des TRV pourrait être à la source d’une tendance haussière des tarifs même si tout indique que cette probabilité est moindre si l’on se réfère au cas des autres nations comme l’Allemagne mettant en pratique les offres de marchés depuis des années.

Les ménages ont encore deux ans et des poussières pour y réfléchir

Avec 7 millions de ménages à leurs actifs, les offres de marché peuvent se targuer d’avoir pris le dessus sur les TRV du gaz naturel bien avant l’heure fatidique. Une façon de dire que les 3,5 millions restants ont encore deux ans et des poussières pour effectuer un comparatif gaz auprès de différents acteurs en sachant qu’ils ont le choix entre leur fournisseur historique ou les entreprises concurrentes de ce dernier.

Ainsi, il serait utile de rappeler qu’ils ont jusqu’à 2023 pour souscrire à un nouveau contrat comme il est prévu par le Conseil d’État jugeant que les TRV devraient disparaître à partir de cette date en mettant en exergue trois éléments majeurs le conduisant à prendre cette décision en précisant que :

  • La France enfreint les règles de l’UE ;
  • Aucun objectif d’intérêt économique ne pouvait justifier la législation française sur les TRV ;
  • Les tarifs fixés par la CRE nuisent à la concurrence.
Pourquoi payer plus cher ?
Quelles offres souhaitez-vous comparer ?
Electricité Gaz
Je compare
Je compare les tarifs