Retour sur le site meilleurtaux.com

La reprise amorce un retour à la normale de la consommation d’énergie des industries

réchaud de gaz

Le déconfinement progressif entamé depuis la mi-mai relance l’activité des entreprises et des industries. Ce redémarrage se traduit par un retour à la hausse des dépenses en gaz et en électricité, lesquelles se situent fin juin à seulement -6 % de leur niveau « normal », après avoir lourdement chuté en mars et en avril.

Le retour à la vie d’avant la crise de la Covid-19 n’est pas pour demain. Néanmoins, les gestionnaires des réseaux de transport du gaz et de l’électricité en France relèvent un retour progressif de la consommation en énergie dans le secteur industriel. GRTgaz note ainsi un redressement des dépenses en gaz jusqu’à -6 % seulement du volume normal attendu fin juin. Même chose pour l’électricité, avec un retour à moins de 5 % d’écart avec la consommation normale sur la dernière semaine de juin. Ces chiffres révélateurs témoignent de la réouverture progressive des sites de production fermés partiellement ou totalement pendant le confinement.

La consommation en électricité se normalise après le confinement

Dans son rapport publié en début du mois, le gestionnaire du réseau de transport électrique (RTE) note un retour à un niveau presque normal de la consommation en électricité chez les industriels. L’écart en volume est même passé à moins de 5 % par rapport à la demande attendue sur la dernière semaine de juin, selon RTE.

Ce redressement est un signe fort de la reprise entamée par l’industrie, dont plusieurs acteurs majeurs ont ralenti ou même fermé plusieurs de leurs sites au plus fort de la pandémie de Covid-19 en France. Ces fermetures se sont traduites par une baisse allant de 15 à 20 % de la consommation en électricité en avril.

Les industries se remettent à brûler du gaz

GRTgaz, gestionnaire du réseau de transport de gaz dans presque toute la France, observe la même tendance dans son domaine. Dans un compte-rendu transmis à l’AFP, l’entreprise note une normalisation de la consommation en gaz chez les industriels. Leurs demandes en gaz se rapprochent ainsi à 6 % du niveau « normal » attendu en juin.

Important Le rapport de comparatif gaz du gestionnaire montre qu’en avril et en mai, l’industrie a vu sa consommation en gaz chuter jusqu’à 20 % par rapport à la même période en 2019.

GRTgaz attribue aussi ce redressement à la reprise d’activité de plusieurs sites. La compagnie souligne notamment le redémarrage fort des centrales à gaz. Le mois de juin a été particulièrement intense pour ces usines de production d’électricité, qui profitent du prix bas du combustible sur les marchés. Tous ces signaux allant dans le même sens annoncent une relance plus ou moins forte des sites industriels et de l’économie en général.

Pourquoi payer plus cher ?
Quelles offres souhaitez-vous comparer ?
Electricité Gaz
Je compare
Je compare les tarifs