La quantité de gaz naturel exporté par l’Algérie vers l’UE va augmenter

Gros plan sur les ventilations de citernes de gaz.

Un des fournisseurs de gaz naturel des pays européens, l’Algérie compte augmenter la quantité exportée vers l’UE. Détenant plus de 12 % de la part de marché, ce pays de l’Afrique du Nord ne compte pas en rester là, selon la déclaration de son ambassadeur à Bruxelles, Amar Belani.

En parallèle, le diplomate souhaite également que l’Algérie et l’UE développent un partenariat dans le domaine de l’énergie renouvelable. Il a affirmé que son pays possède un potentiel important d’énergie solaire pouvant être exploité.

Je compare les fournisseurs d'énergie

La concurrence s’intensifie entre les grands exportateurs de gaz

Les prix du gaz naturel ont enregistré une baisse suite à la chute des cours du pétrole, et les pays exportateurs se livrent une concurrence féroce afin de pouvoir préserver leur compétitivité sur le marché international.

ImportantL’Algérie subit ainsi de plein fouet la concurrence des autres pays, comme le Qatar, les USA et la Russie, lesquelles n’hésitent pas à afficher des prix plus attractifs.

En plus de cela, d’autres pays africains comme le Mozambique est en passe de devenir le nouvel eldorado du GNL, et une grande partie de la production vont alimenter le marché européen.

Il sera ainsi difficile pour ce pays du Maghreb de conserver sa part de marché, et pour cela, il lui faut augmenter le volume de son exportation vers l’UE.

Les consommateurs en France ont la possibilité de réaliser des économies et de bénéficier d’une qualité de service à la hauteur de leurs attentes, en comparant les offres de gaz disponible sur le marché.

Certes, le prix est le premier critère à prendre en compte. Toutefois, il convient également de vérifier les avis, les recommandations et le taux de satisfaction des clients avant de choisir son fournisseur de gaz.

Je compare les fournisseurs d'énergie

Développer un partenariat avec l’Europe dans le domaine de l’énergie renouvelable

Le diplomate algérien a aussi évoqué le souhait de son pays de développer un partenariat dans le domaine de l’énergie renouvelable avec l’Europe.

Il a d’ailleurs mis en avant le potentiel de production d’énergie solaire de l’Algérie et son atout géographique : sa proximité avec le vieux continent.

 

Je compare les tarifs