Le Portugal et l’Espagne autorisés à plafonner le coût du gaz

Usine de gaz naturel

Les deux pays avaient fait part de leur souhait à la Commission européenne en mars 2022. Ils viennent d’obtenir une réponse qui les autorise à appliquer un tarif plafonné. L’objectif est de réduire les charges endossées par les ménages selon les autorités locales. D’ailleurs, l’Espagne a fait face à des tensions dues à la flambée du prix de l’énergie dernièrement.

La Commission européenne donne son accord pour une mesure qui relève d’une exception. Elle a été prise pour pouvoir gérer l’envolée du prix de l’énergie et les tensions qui s’en suivent. Le Portugal et l’Espagne peuvent ainsi appliquer le tarif plafonné qu’ils ont défendu devant les autorités européennes. Cela se traduit par une baisse d’environ 30 % et touchera le prix de l’électricité. Les deux pays s’attardaient en effet sur le coût du gaz qui sert directement à la production d’électricité. La ministre de la Transition écologique espagnole parle d’une solution inédite. Elle se réjouit des impacts qui concernent directement les usagers.

Je compare les fournisseurs d'énergie

Une politique tarifaire inadaptée à la péninsule ibérique

Cette mesure exceptionnelle est prévue de durer 12 mois selon l’accord conclu avec la Commission européenne. Néanmoins, elle peut déjà être source de soulagement pour les habitants de la péninsule ibérique. En effet, ils ont été frappés par une augmentation notable du prix de l’énergie ces derniers mois. Cette hausse est en partie due à la politique mise en place au niveau européen pour la revente d’électricité. Elle a d’ailleurs été dénoncée par les autorités portugaises et espagnoles.

La réglementation en vigueur demande aux producteurs d’appliquer un tarif qui s’aligne sur celui de la technologie la plus coûteuse. Il s’agit à ce jour des centrales à gaz. Cette mesure fait que le prix de l’électricité s’envole avec celui du gaz. Elle est ainsi jugée inadaptée par les deux pays concernés.

Ils ont dans ce cadre présenté leur projet visant le plafonnement du tarif gaz à la Commission européenne. Il a été soumis aux autorités le 24 et le 25 mars 2022 pendant un sommet européen. L’accord a été donné fin avril 2022, il permet de faire la distinction entre le prix de l’électricité et celui du gaz.

Je compare les fournisseurs d'énergie

Un tarif moyen de 50 euros

Les requêtes envoyées par le Portugal et l’Espagne permettent une baisse de 40 % environ selon les calculs officiels. Chez les bénéficiaires, cela devrait se traduire par une réduction de 30 %. Les particuliers comme les entreprises pourront en profiter. En général, les fournisseurs appliquent des tarifs régulés qui évoluent suivant la situation sur le marché.

Le prix du mégawattheure devrait d’abord passer à 40 euros pour le gaz qui sert à la production d’électricité. L’objectif affiché est cependant de parvenir à une moyenne de 50 euros dans les douze mois à venir. Le tarif sur le marché du gros est de 90 euros à l’heure actuelle.

Avec ce plafonnement tarifaire, les autorités espagnoles espèrent pouvoir calmer les tensions qui ont fait leur apparition ces derniers temps. Elles ont été initiées par les transporteurs puis se sont étendues sur le reste de la population.

Je compare les offres