Faites-vous rappeler par un expert

Votre besoin concerne


 

Jour de rappel

Aujourd'hui

Demain

Après-demain

Heure de rappel

Maintenant

Entre 9h et 12h

Entre 10h et 12h

Entre 12h et 14h

Entre 14h et 17h

Entre 17h et 19h

 

Votre n° de téléphone

Comparez, simulez et trouvez le fournisseur d'énergie

qui correspond à vos besoins

Je découvre les offres

Les prix du gaz resteront bloqués jusqu’à la fin de l’année

Écrit par La rédaction Meilleurtaux . Mis à jour le 1 juillet 2022 .
Temps de lecture : 3 min

faviconLa promesse Meilleurtaux
Chez Meilleurtaux nous aspirons à vous aidez à prendre de meilleures décisions sur vos finances. Notre combat : vous rendre gagnant sur votre argent en vous donnant toutes les clés de compréhension sur nos offres. Consultez notre méthode de présentation des offres et comment nous rémunérons nous sur chacun de nos services.
Pose du pipeline par canalisation sur le fond marin

Le bouclier tarifaire annoncé par le gouvernement l’automne dernier devait prendre fin le 30 juin, selon les prévisions initiales. Ce dispositif exceptionnel sera prolongé finalement de six mois supplémentaires, afin de contenir la hausse des factures énergétiques et préserver le pouvoir d’achat des Français abonnés à une offre de gaz indexée au tarif réglementé.

Début juin, les prix de gros du gaz naturel sur le marché européen sont redescendus à 78 euros/MWh, renouant avec un plancher atteint pour la dernière fois en février. Ces tarifs restent malgré tout élevés comparés à une année normale. Par ailleurs, les marchés ont repris leur marche haussière et le TTF néerlandais – référence en Europe – frôlant les 150 euros/MWh le jeudi 23 juin. Une envolée d’une baisse subite des volumes livrés par les États unis, en raison d’un incendie sur le terminal Freeport LNG, et d’une réduction des livraisons russes via le gazoduc Nord Stream. Ces évènements poussent la France à prolonger son bouclier tarifaire.

Je compare les fournisseurs d'énergie

Une réponse d’urgence aux prix exorbitants du gaz naturel

Durement sanctionnée par les États-Unis, la Grande-Bretagne et l’Union européenne, la Russie multiplie les mesures de rétorsion ciblant les pays jugés « inamicaux ». Sans surprise, le pays fait du chantage au gaz l’une de ses armes de prédilection. La Pologne, les Pays-Bas et le Danemark ne reçoivent alors plus de gaz russe depuis quelques semaines. Le groupe Gazprom a aussi réduit les volumes livrés à l’Allemagne et à la France via Nord Stream, soi-disant en raison d’une pénurie de pièces causée par les sanctions européennes. Ce bras de fer géopolitique impacte sérieusement le tarif gaz en Europe, un marché où la précieuse molécule est une matière première stratégique et vitale.

Face à la gravité de la situation, les gouvernements européens redoublent d’efforts pour se sortir au plus vite de leur dépendance au gaz russe. Les groupes énergétiques se mettent aussi au diapason. En France, les trois principaux énergéticiens (EDF, Engie et TotalEnergies) ont appelé les consommateurs à réduire « immédiatement » leur consommation d’énergie. Selon eux, les Français doivent modifier leurs habitudes pour que le pays puisse affronter les pics de consommation attendus cet hiver. En parallèle, le gouvernement assure que des dispositions ont été prises pour remplir à 100 % les réserves stratégiques avant la fin de l’automne.

La Première ministre annonce également le déploiement d’un terminal de liquéfaction flottant en 2023, afin de remplacer le gaz russe avec du GNL américain, qatari, norvégien ou australien. Élisabeth Borne confirme par ailleurs le prolongement du bouclier tarifaire du gaz.

Je compare les fournisseurs d'énergie

Un gel maintenu jusqu’en décembre 2022

La prolongation du bouclier tarifaire jusqu’à la fin de l’année n’est pas une surprise. La Première ministre l’avait déjà évoquée il y a peu de temps, en réaction à l’envolée des prix du gaz sur le marché européen.

ImportantLe décret d’application de cette mesure exceptionnelle a été publié au Journal officiel le dimanche 26 juin.

Grâce au bouclier tarifaire, les factures de gaz de millions de Français resteront au même niveau qu’en octobre 2021. L’État se charge de payer la différence avec les prix du marché actuels. Ce gel des prix concerne toutes les offres d’abonnement indexées au tarif réglementé du gaz. Au total, la France dépensera environ 20 milliards d’euros dans ce dispositif.

favicon Écrit par
La rédaction Meilleurtaux

 
Tout Meilleurtaux dans votre poche Meilleurtaux Reprenez le pouvoir sur votre budget

Faites des économies, suivez l’activité de vos comptes et simulez un achat immobilier ou un crédit consommation.

Meilleurtaux Placement Reprenez le pouvoir sur votre épargne.

Suivez la performance de tous vos contrats (assurance vie, retraite, immobilier, défiscalisation) et re-versez facilement. Garantie 0 paperasse.

Meilleurtaux Partenaires L’application gagnante pour les professionnels.

Augmentez votre chiffre d’affaires immobilières, gagnez en efficacité lors des premières visites, développez votre business au delà de l’immobilier et travaillez votre image et votre réputation.

application meilleurtaux
 
fraude Vigilance fraude et accompagnement

Attention, vous pouvez être sollicités par de faux conseillers Meilleurtaux vous proposant des crédits et/ou vous demandant de transmettre des documents, des fonds, des coordonnées bancaires, etc.
Soyez vigilants · Meilleurtaux ne demande jamais à ses clients de verser sur un compte les sommes prêtées par les banques ou bien des fonds propres, à l’exception des honoraires des courtiers. Les conseillers Meilleurtaux vous écriront toujours depuis une adresse mail xxxx@meilleurtaux.com
Vous avez un doute sur l’un de vos contacts ou pensez être victime d’une fraude ? Consultez notre guide.

Je compare les offres