Les factures énergétiques des Français augmentent fortement

radiateur avec une tirelire bleue

Le marché énergétique français a changé de visage depuis 2007 et l’arrivée de fournisseurs alternatifs censés concurrencer les acteurs historiques. Dans les faits, les prix pratiqués par ces compagnies peinent à rivaliser avec ceux d’Engie et d’EDF. Les abonnés observent même une forte hausse de leurs factures entre mai 2021 et avril 2022.

Afin de préserver les ménages français, l’État a déployé un bouclier tarifaire pour limiter l’augmentation des tarifs réglementés de vente du gaz et de l’électricité. Les prix du gaz sont ainsi gelés à leur niveau du mois d’octobre de l’année dernière pour les familles abonnées à un contrat indexé sur les TRV.

Pour l’électricité, la hausse des TRV a été limitée à 4 % en février 2022. Malgré ces mesures d’urgence, les Français font face à une forte augmentation de leurs factures énergétiques durant les douze derniers mois. Cette fluctuation résulte de l’organisation même du marché de l’électricité et du gaz en France. Explications.

Je compare les fournisseurs d'énergie

Des hausses qui concernent aussi les clients EDF-Engie

Sur la base d’une même estimation consommation gaz, la facture énergétique de millions de ménages français a augmenté de manière significative ces douze derniers mois. L’inflation a été quelque peu limitée pour les abonnés des fournisseurs historiques. Les clients d’EDF-Engie observent une hausse de 23 % de leur dépense énergétique en moyenne, lorsqu’ils sont célibataires et vivent dans une résidence de 20 m².

Tous profils confondus, la facture énergie des abonnés du duo historique s’est alourdie de 30 % sur un an. Cette inflation limitée est la conséquence des mesures de blocage décidées par le gouvernement durant l’automne 2021. Le fameux bouclier tarifaire a protégé les clients approvisionnés en gaz et en électricité via une offre à prix indexé sur les TRV. Selon les chiffres de septembre 2021, 65 % des Français – qui ont choisi le tarif Bleu d’EDF — ont bénéficié de ce mécanisme pour leur facture d’électricité. À la même date, plus de 11 millions de sites résidentiels sont toujours approvisionnés par un fournisseur alternatif, comme :

  • TotalEnergies ;
  • Vatenfall ;
  • Ohm Energie.

Cependant, depuis l’envolée des prix de l’électricité, seuls les grands groupes, tels que Total et Vatenfall proposent des tarifs comparables à ceux d’EDF.

ImportantDans le gaz, le tarif réglementé d’Engie reste le moins cher du marché, même si cette formule devrait disparaître en juillet 2023.

Je compare les fournisseurs d'énergie

Une hausse de 94 % pour certains abonnés

L’évolution des factures d’énergie entre mai 2021 et avril 2022 est assez hétérogène. Dans une simulation, de fortes disparités ont été observées sur les offres des principaux fournisseurs alternatifs. L’inflation la plus forte a été constatée sur les prix pratiqués par Méga Energie. Les tarifs proposés par la compagnie ont bondi de 94 % en moyenne. Cette simulation repose sur la consommation d’une famille de cinq personnes habitant une résidence de 120 m². L’entreprise belge rassure malgré tout : son directeur prévoit une baisse de prix de l’ordre de 40 à 45 % d’ici 2023.

Pour les autres fournisseurs alternatifs, les augmentations de tarif oscillent entre 23 % et plus de 90 %. Les variations de prix seraient la conséquence logique des tensions persistantes sur le marché de l’énergie européen, sur fond de reprise économique mondiale et de guerre en Ukraine. Un quotidien souligne également que les offres indexées sur les prix du marché de gros sont les plus touchées par l’inflation.

Je compare les tarifs