Migration vers les énergies bas carbone : les géants pétroliers américains réticents à franchir le pas

Migration energies bas carbone

La migration vers les énergies bas carbone se fait en deux vitesses chez les géants pétroliers. En effet, si les groupes européens, à l’instar de Total, Shell et BP, veulent accélérer leur passage aux énergies renouvelables, les compagnies américaines se montrent moins pressées à amorcer le changement. Ces dernières persistent à croire que la demande pétrolière demeurera importante dans les deux prochaines décennies.

Pour leur part, Total, Shell et BP annoncent une évolution de leur stratégie : réduction de la part des énergies fossiles dans leur portefeuille et hausse des investissements dans les énergies vertes. En revanche, ExxonMobil, Chevron et ConocoPhillips multiplient les financements dans les projets d’exploitation d’hydrocarbures.

Réduire la production de pétrole et de gaz dans les 10 prochaines années

Faisant face à des pressions des défenseurs de l’environnement et des gouvernements, les géants pétroliers européens ont décidé de réduire progressivement leur production de pétrole et de gaz dans les 10 prochaines années. Ce changement de stratégie est d’ailleurs favorisé par la baisse de la demande et du prix des hydrocarbures sur le marché mondial.

Pour Total, le virage va être marqué par la modification de son nom. Le groupe va diversifier ses activités, devenir multi énergies et s’appeler TotalEnergies à partir du début juin 2021. Cette nouvelle stratégie lui permettra de réduire ses émissions de gaz à effet de serre et d’atteindre la neutralité carbone en 2050. BP et Shell partagent le même objectif et promettent de réduire la part des énergies carbonées dans leur mix.

À noter toutefois que la demande de gaz ne cesse de croître sur le marché mondial, ce qui explique la hausse des prix observée dernièrement. Afin de pouvoir réaliser des économies sur leurs factures, les utilisateurs font jouer la concurrence et choisissent le fournisseur gaz le moins cher.

Pas de changement du modèle économique pour les Américains

Important Le changement de modèle économique n’est pas encore d’actualité pour les géants pétroliers américains. Ces derniers ne sont pas pressés d’amorcer leur transition énergétique et multiplient les investissements dans les hydrocarbures.

Malgré le risque que représente cette stratégie, ces compagnies croient que le pétrole et le gaz occuperont toujours une place prépondérante dans le secteur de l’énergie dans les deux prochaines décennies.

Archives

Je compare les tarifs