Raccordement gratuit au réseau de gaz pour les Berruyers jusqu’au 30 avril

Raccordement gratuit réseau gaz

Dans le cadre de la lutte contre la pollution, il ne sera plus possible d’installer de nouvelles chaudières au fuel à compter du 1er janvier 2022. Pour faire basculer les quelque 2 000 foyers locaux qui utilisent encore ce type de chauffage vers le gaz, Bourges Plus et GRDF ont signé une convention pour un raccordement gratuit au réseau.

Anticipation de l’interdiction du chauffage au fuel

Dans la région Centre-Val de Loire, les ménages qui décider de se chauffer au gaz à cause de l’interdiction du fuel dans moins d’un an, bénéficient de la gratuité sur le raccordement au réseau GRDF jusqu’au 30 avril.

Rached Aït-Slimane, directeur GRDF Indre et Cher, précise que

L’entreprise est en mesure de tirer un tuyau sur 200 à 220 mètres.

Rached Aït-Slimane

Il s'agit d’une aubaine pour les propriétaires d’habitations situées à une certaine distance des conduites du gaz de ville, puisqu’ils n’ont pas à payer pour les travaux liés aux tranchées.

Pour les familles, cette offre est synonyme d’économies substantielles.

Il ne leur reste plus qu’à bien choisir leur fournisseur de gaz pour faire baisser encore plus leur facture d’énergie.

Pour les Berruyers intéressés par le gaz vert, c’est le cas de 13 % du gaz de ville sur leur agglomération, et cette part devrait grimper à 20 % après le raccord de la nouvelle station d’épuration au réseau.

L’opération porte initialement sur les zones localisées au nord de Bourges, jusqu’à Saint-Germain du Puy à l’est, et Saint-Doulchard et Berry-Bouy à l’ouest. Mais elle devrait être étendue progressivement aux autres communes où le réseau de gaz est déjà déployé, car sept en sont encore exclues.

Davantage de sensibilisation et d’aides pour

Pour promouvoir le dispositif, les deux entités misent sur la mise en place de permanences par des agents GRDF à la maison de l’habitat de Bourges. L’objectif n’est pas uniquement de renseigner concernant le raccord au gaz, mais plus largement, d’inciter les particuliers à entreprendre des travaux d’amélioration de leur logement.

Car outre le chauffage, grâce aux différentes primes au financement de la rénovation énergétique existantes, il est souvent nécessaire :

  • de renforcer l’isolation de la toiture, des murs et des ouvertures,
  • de changer de système de production d’eau chaude,
  • de revoir la ventilation…

Bourges Plus annonce d’ailleurs une hausse de 80 % de ses aides à l’amélioration de l’habitat, ce qui devrait encourager davantage de ménages à se lancer. Irène Félix, sa présidente, anticipe déjà

La baisse de 20 % de l’utilisation des énergies fossiles à atteindre à l’horizon 2030.

Irène Félix

ImportantÀ cette échéance, Bourges veut faire passer la part des énergies renouvelables dans son mix énergétique à 32 %.

Pour réaliser cette progression de 23 points en moins d’une décennie, selon Irène Félix,

La dépense d’énergie doit diminuer dans tous les domaines : l’habitat en collaboration avec les bailleurs sociaux, la mobilité, les bureaux, l’agriculture…

Irène Félix

Archives

Je compare les tarifs