Véolia compte clore son OPA sur Suez dès l’automne prochain

immeuble de bureaux de Veolia

Après avoir trouvé un terrain d’entente avec Suez, Véolia veut accélérer la cadence afin de pouvoir clore son OPA dès l’automne prochain. Pour ce faire, le groupe augmentera de +20 % son capital et financera son offre d’achat avec le fonds additionnel, laquelle valorise Suez à 26 milliards d’euros. Son capital va alors passer de 2 milliards à 2,5 milliards d’euros.

De son côté, Suez estime que l’opération ne pourrait être bouclée avant un an. Son PDG a précisé que le compromis n’est pas parfait, mais il fallait trouver une solution. Le rapprochement permettrait à Véolia de réaliser un volume d’affaires supplémentaires de 10 milliards d’euros sur ses activités à l’international.

D’autre part, les actions restantes de Suez devraient être rachetées par des investisseurs français et américains. La société qui va être créée par la suite va se concentrer sur les activités de l’eau en France et rapporterait 7 milliards d’euros de revenus, soit 10 milliards d’euros de moins que ceux générés par Suez en 2020.

Les négociations sur le prix à payer se poursuivent

Selon le numéro un de Véolia, Antoine Frérot,

Les deux parties sont encore en train de discuter sur le prix à payer.

Antoine Frérot

L’offre indicative présentée par Suez fera ainsi l’objet d’une négociation jusqu’à ce qu’un accord soit trouvé. Il a aussi annoncé que l’augmentation de son capital servira à financer le rachat du capital restant de Suez (70 %). Ceci va lui coûter 20,50 euros par action.

Pour rappel, les activités de Suez s’articulent autour du traitement des hydrocarbures (pétrole et gaz) et de la gestion des ressources en eau et des déchets.

De son côté Véolia opère dans le secteur gazier à travers Régiongaz, la filiale de Véolia Eau. Ce fournisseur gaz naturel compte actuellement 7 700 clients.

L’OPA devrait être close fin octobre

Pressé de concrétiser le rapprochement entre les deux groupes, Véolia compte clore son OPA fin octobre.

Ayant déjà reçu l’accord de 5 autorités à la concurrence, ses dirigeants attendent la déclaration de conformité de l’AMF avant début juillet.

Ils espèrent également obtenir les demandes de cessions de l’antitrust européen avant cette date.

Je compare les tarifs