Avec des stratégies différentes, Wekiwi et Energem se sont fixé pour objectif de proposer un contrat gaz à petit prix aux ménages

gazinière

Avec des stratégies différentes, Wekiwi et Energem se sont fixé pour objectif de proposer un contrat gaz à petit prix aux ménages. Pour le dire, il suffit de porter un regard sur les offres de ces fournisseurs qui tentent de se faire une place dans cet univers hautement concurrentiel qu’est le marché français de l’énergie.

En France, malgré l’ouverture à la concurrence, force est de constater que la grande majorité des ménages est encore rattachée au tarif du gaz proposé par les fournisseurs historiques, alors que pour ce type de contrat, le coût de cette source d’énergie est sur une tendance haussière depuis des mois.

D’où le choix pour certains foyers de procéder à un comparatif gaz dans le but de découvrir l’offre la plus pertinente du marché dans l’espoir de se faire un peu d’économie. Et ce n’est pas faute de le croire puisqu’en empruntant cette technique, il est en effet possible de découvrir que deux fournisseurs se sont lancés dans la course au contrat le moins cher, Wekiwi et Energem.

Des stratégies différentes pour un même objectif

Comme susmentionné, Wekiwi et Energem sont sortis du lot lors d’un comparatif gaz en faisant la course à qui parmi les fournisseurs proposerait le contrat le moins cher aux ménages en notant que pour y parvenir chacun a adopté sa propre stratégie.

En regardant du côté d’Energem, l’on constate ainsi que cette filiale du groupe UEM de Metz a fait le choix de proposer une remise de 5 % sur le prix du kiloWattheure HT en mettant à la disposition de la clientèle différentes options selon leur besoin pour un tarif mensuel d’abonnement gaz évoluant entre 8,48 euros à 21,07 euros TTC en notant que pour l’option :

  • Essentiel et Tranquillité, le prix du kiloWattheure est fixé à 7,5 euro cent quelle que soit la zone choisie ;
  • Bien-être, le prix du kiloWattheure évolue entre 5,21 euro cent et 5,55 euro cent suivant la zone.

Pour ce qui est de Wekiwi, l’on constate que ce dernier préfère accorder à la clientèle la liberté de personnaliser son forfait, grâce à un système permettant de jouer avec :

  • Le nombre de kilowattheures ;
  • Le montant à payer ;
  • La fréquence de paiement.

Ce, en notant qu’il a la possibilité d’y apporter des changements dans la mesure où l’envie lui prenait où que ses besoins l’exigent. Mais qu’importe sa composition, Wekiwi lui propose l’option :

  • B0 pour un abonnement mensuel de 8,31 euros avec 6,79 euros cent pour le prix du kiloWattheure ; 
  • B1 ou B2i pour un abonnement mensuel de 20,56 euros et entre 4,72 euros cent et 5,02 le kiloWattheure TTC selon la zone choisie.

D’autres options pour alléger la facture

En portant un regard du côté de Wekiwi et d’Energem, les ménages découvriront qu’en dehors de ces systèmes tarifaires, ils peuvent aussi compter sur d’autres options pour alléger leur facture.

Dans ce sens, l’on constate d’ailleurs que ces deux fournisseurs ont pour point commun de permettre à l’abonné de gérer son contrat de gaz en ligne avec tous les avantages qui vont avec le paiement de la facture qui s’effectue à distance ou la possibilité de suivre de près l’évolution de sa consommation.

N’empêche que pour Wekiwi, une remise digitale accompagne cette stratégie basée sur la digitalisation pour alléger encore plus les dépenses du client si avec l’e-facture, Energem permet de lisser la consommation sur l'année et choisir la date de prélèvement.

Et puisque Wekiwi est aussi engagé dans des œuvres écologiques, il faut noter que ce fournisseur, à travers l’option « Adopte un arbre » ou « Social Plastic » permet à ses clients de :

  • Prendre part à la dépollution des plages en participant à la collecte au recyclage de 10kg de déchets par an ;
  • Devenir parrain d’un arbre planté.
Je compare les tarifs