Faites-vous rappeler par un expert

Votre besoin concerne


 

Jour de rappel

Demain

Après-demain

Heure de rappel

Maintenant

Entre 9h et 12h

Entre 10h et 12h

Entre 12h et 14h

Entre 14h et 17h

Entre 17h et 19h

 

Votre n° de téléphone

Comparez, simulez et trouvez le fournisseur d'énergie

qui correspond à vos besoins

Je découvre les offres

La France s’attend à un impact différé des mesures de confinement sur la production d’électricité pour le prochain hiver

Écrit par La rédaction Meilleurtaux . Mis à jour le 16 juillet 2020 .
Temps de lecture : 4 min

faviconLa promesse Meilleurtaux
Chez Meilleurtaux nous aspirons à vous aidez à prendre de meilleures décisions sur vos finances. Notre combat : vous rendre gagnant sur votre argent en vous donnant toutes les clés de compréhension sur nos offres. Consultez notre méthode de présentation des offres et comment nous rémunérons nous sur chacun de nos services.

Billets de banque insérés dans des prises de courant d'un multiprises.

Elisabeth Borne, ministre de la Transition écologique et solidaire et François Brottes, président du Réseau de transport d’électricité (RTE) ont récemment annoncé une nouvelle quelque peu surprenante concernant les impacts du confinement sur la production d’électricité en France. Ce, en faisant valoir qu’ils seront tardifs et ne se feront remarquer qu’à l’hiver prochain.

Raisonnant comme un comparateur électricité, le RTE avait prévu que les prochains hivers seraient particulièrement rudes pour le système électrique français par rapport aux périodes précédentes. Ce, bien avant que le coronavirus fasse son entrée sur le territoire.

Une prévision qui s’avère justifiée depuis que la ministre Elisabeth Borne et François Brottes ont annoncé que la France se prépare à faire face à des difficultés concernant la production de cette source d’énergie. Différentes raisons en seraient la cause, mais ces personnalités ont particulièrement pointé du doigt les conséquences différées des mesures de confinement. Un motif suffisant pour inciter le pouvoir public à mettre sur pied différents dispositifs permettant d’éviter le pire.

Je compare les fournisseurs d'énergie

Des difficultés de production d’électricité se profilent

Pour l’hiver 2020-2021, nous serons dans une situation inédite, et cela va nécessiter une très très grande vigilance.

C’est en cette phrase qu’Elisabeth Borne a résumé la situation avec laquelle les Français devraient s’attendre pour la prochaine période hivernale. Tout cela pour dire que des difficultés de production d’électricité se profilent à l’horizon en précisant cependant que :

Qu’il n’y aura pas de risque de coupure de courant généralisée en France.

Elisabeth Borne

Une situation qui n’a d’ailleurs pas manqué d’inquiéter différents analystes du secteur représenté par un parlementaire faisant valoir dans l’une de ses publications sur les réseaux sociaux que :

Suite au Covid-19, il y a un risque pour la sécurité d’approvisionnement électrique pour les hivers 2021 et 2022 en France. Pour moi, nous ne pouvons ignorer l’hypothèse d’un Black-out.

Un point de vue rectifié par le président du RTE qui se voulait rassurant en s’exprimant en ces termes :

Si tous ces gestes barrières ne suffisent pas et si nos capacités d’importation sont épuisées, il faudrait utiliser des délestages, des coupures temporaires ciblées et maîtrisées, mais il n’y aura pas de black-out.

Quoi qu’il en soit, tout indique que le secteur s’attend à une période difficile portée par différents facteurs en commençant par les effets différés du confinement et du ralentissement économique qui en découle engendrant un retard sur le calendrier de maintenance des centrales nucléaires. Un décalage qui n’arrange pas les choses si l’on tient compte de différents éléments comme :

  • La fermeture de nombreuses centrales thermiques au fioul et au charbon qui s’est opérée ces dernières années ;
  • Les retards importants pris par le chantier de l’EPR de Flamanville qui ne devrait pas démarrer avant 2023 ;
  • La trajectoire trop lente de développement des énergies renouvelables ;
  • La fermeture de la centrale alsacienne de Fessenheim.

Et comme si cela ne suffisait pas, il faut aussi rappeler que la pointe hivernale a toujours été un sérieux problème dans l’Hexagone pour la simple raison que l’usage des radiateurs électriques est fortement sollicité en cette période.

Je compare les fournisseurs d'énergie

Des mesures ont été prises pour éviter le pire

Loin de se contenter d’annoncer cette nouvelle quelque peu inquiétante, la ministre et le président du RTE ont aussi profité de l’occasion pour dire que des mesures ont été prises pour éviter le pire. Dans cette optique, Mme Borne a par exemple fait savoir que le gouvernement a demandé un échelonnage du calendrier de maintenance des centrales nucléaires d’EDF en précisant que :

Cette initiative va améliorer très significativement la disponibilité du parc pour l’hiver prochain.

Elisabeth Borne

En outre, ce membre de l’exécutif a aussi informé l’existence d’un nouveau dispositif destiné à encourager les ménages à limiter la consommation d’électricité liée aux appareils de chauffage. Concrètement, il s’agit d’une subvention de 150 euros dédiée à chaque foyer décidant d’équiper leur maison d’un thermomètre intelligent permettant de réduire de 10% les dépenses dans ce domaine en notant que le ministère entend écouler jusqu’à 400 000 appareils chaque mois.

S’ajoutant à cela, l’on peut également énumérer la généralisation du dispositif EcoWatt déjà testé en région PACA et en Bretagne. Celui qui consiste à encourager les Français à baisser la consommation dans les moments difficiles. Au RTE d’y apporter plus de détails :

Les volontaires reçoivent un SMS les invitant à décaler leur consommation d’électricité lorsque le réseau est en tension.

Un mécanisme qui vient d’ailleurs s’ajouter à un système similaire faisant participer les grands industriels qui, contre une rémunération annuelle, acceptent des coupures temporaires pour permettre au système d’économiser significativement de l’énergie.

favicon Écrit par
La rédaction Meilleurtaux

 
Tout Meilleurtaux dans votre poche Meilleurtaux Reprenez le pouvoir sur votre budget

Faites des économies, suivez l’activité de vos comptes et simulez un achat immobilier ou un crédit consommation.

Meilleurtaux Placement Reprenez le pouvoir sur votre épargne.

Suivez la performance de tous vos contrats (assurance vie, retraite, immobilier, défiscalisation) et re-versez facilement. Garantie 0 paperasse.

Meilleurtaux Partenaires L’application gagnante pour les professionnels.

Augmentez votre chiffre d’affaires immobilières, gagnez en efficacité lors des premières visites, développez votre business au delà de l’immobilier et travaillez votre image et votre réputation.

application meilleurtaux
 
fraude Vigilance fraude et accompagnement

Attention, vous pouvez être sollicités par de faux conseillers Meilleurtaux vous proposant des crédits et/ou vous demandant de transmettre des documents, des fonds, des coordonnées bancaires, etc.
Soyez vigilants · Meilleurtaux ne demande jamais à ses clients de verser sur un compte les sommes prêtées par les banques ou bien des fonds propres, à l’exception des honoraires des courtiers. Les conseillers Meilleurtaux vous écriront toujours depuis une adresse mail xxxx@meilleurtaux.com
Vous avez un doute sur l’un de vos contacts ou pensez être victime d’une fraude ? Consultez notre guide.

Je compare les offres