Retour sur le site meilleurtaux.com

Le tarif réglementé d’EDF poursuit sur sa lancée cette année avec une hausse de 2,4%

Compteur d'électricité défilant a toute vitesse avec des pièces d'un euro devant

Le tarif réglementé d’EDF a connu une nouvelle hausse au début de ce mois, au détriment du portefeuille des particuliers et des petits professionnels auquel sera désormais amputé 21 euros de plus par an. Une hausse provoquée par plusieurs facteurs, mais qu’on pourrait néanmoins contourner, notamment grâce à des offres alternatives.

Le prix de l'électricité évolue tous les ans sous la houlette de la Commission de Régulation de l'Énergie. Il faut croire qu’il a suivi une tendance haussière au cours de la dernière décennie. Et la révision de début février n’a pas fait exception. Aussi, suivant l’avis de la CRE, le tarif réglementé d’EDF a-t-il grimpé cette fois-ci de 2,4%. Une augmentation attendue et qui, qui plus est, continue à subir l’ajournement du gouvernement de l’an dernier.

De quoi susciter bon nombre de ménages à voir d’autres offres. Comme ce qui s’est passé pendant la période qui a suivi la dernière hausse du 1er juin 2019 et celle des années précédentes. Le fait est que le marché est devenu aujourd’hui fort compétitif.

Plusieurs facteurs en contribution

Alors que les quatre millions d’utilisateurs de gaz jouissent, depuis le 1er février, d’une baisse de 3,3% sur leur facture à tarif réglementé, les amateurs de courant électrique, quant à eux, n’ont pas cette chance.

En effet, ils doivent débourser 2,4% de plus de leur poche à compter de la même date. Ce qui représente annuellement 21 euros en moyenne, pour un consommateur résidentiel, voire une soixantaine d’euros si le chauffage est entièrement fourni par ce moyen.

Une hausse bien moins importante à comparer avec celle du 1er juin 2019, de 5,9%, qui n’a pas eu son pareil depuis vingt ans. Une flambée qui s’expliquait par le report de plusieurs mois réalisé par le gouvernement afin d’apaiser la crise des « gilets jaunes ».

À savoir, plusieurs facteurs ont poussé l’Exécutif à aboutir à cette révision de tarif. Le coût d’approvisionnement sur le marché de gros, notamment, a augmenté ainsi que les frais afférents à la commercialisation, tels que l’acquisition en certificats d'économie d'énergie. Sans oublier le rehaussement du niveau d’écimage de l’ARENH (Accès Régulé à l'Électricité Nucléaire Historique) du fait d’une forte affluence des fournisseurs alternatifs cette année par rapport à 2019.

Une revalorisation qui boostera la concurrence

La revalorisation des TRV ne profitera pas seulement à EDF qui verra ses résultats d’exploitation gonfler. Ses concurrents y trouveront également leur compte, ayant aussi la possibilité de réviser leurs tarifs à la hausse même si ceux-ci devraient demeurer un peu en deçà du tarif réglementé.

Car il ne faut pas oublier que la concurrence est actuellement extrêmement serrée avec une trentaine de fournisseurs qui se battent bec et ongles pour attirer leurs cibles. Au Président-directeur général de la filiale française de Vattenfall, Henri Reboullet, d’affirmer :

Tout le monde se bat sur les prix, les marges sont faibles, les offres sont finalement assez faibles et les acteurs les plus petits ont du mal à gagner de l’argent.

Henri Reboullet

Ces enseignes auront alors l’opportunité d’accueillir de nouveaux consommateurs dans leur portefeuille client, ces derniers étant tentés de quitter le TRV d’EDF à l’instar des 477 000 ménages qui ont préféré se tourner vers d’autres offres au cours du troisième trimestre de 2019.

À savoir que l’on compte actuellement quelque huit millions de clients à avoir opté pour un fournisseur alternatif de courant au détriment d’EDF qui en perd près d’un million par an depuis trois ans.

Il faut également reconnaître que de nouveaux dispositifs sont actuellement mis en œuvre afin de contourner l’augmentation constante de la facture d’électricité. Comme c’est le cas de l’achat groupé proposé par certains comparateurs en ligne qui permet aux consommateurs d’économiser jusqu’à 20% du prix du kilowattheure.

Archives

Pourquoi payer plus cher ?
Quelles offres souhaitez-vous comparer ?
Electricité Gaz Internet
Je compare
Je compare les tarifs