Fin des tarifs réglementés de l’énergie : une aubaine pour les consommateurs professionnels

Fin tarif réglementés énergie professionnel

Les marchés énergétiques français ont été libéralisés le 1er juillet 2007. L’objectif était de favoriser l’émergence d’offres plus compétitives. Sauf que, malgré cette apparente libéralisation, l’existence des tarifs réglementés constituait un obstacle au développement d’une concurrence effective. Face à cette anomalie, l’État a décidé de corriger le tir et de ne plus encadrer les prix. Les contrats réglementés de fourniture de gaz ont ainsi pris fin le 1er décembre dernier pour les consommateurs professionnels. Quant à l’électricité, la suppression est prévue pour le 1er janvier prochain.

Basculer vers une offre de marché

Initié en 2007, le processus de libéralisation des marchés énergétiques français sera définitivement achevé avec la suppression des tarifs réglementés. C’est le cas du gaz pour les entreprises depuis le 1er décembre. Il s’agit d’ailleurs du dernier segment où Engie continuait d’exercer son monopole.

Au total, 36 000 clients professionnels sont concernés par ce changement. Il s’agit des abonnés qui sont restés avec le fournisseur malgré la possibilité qui leur a été offerte d’en changer depuis un an. Leurs contrats, auparavant réglementés, ont ainsi basculé automatiquement en offre de marché depuis le début du mois.

Quant à l’encadrement des prix de l’électricité, ce dispositif devrait s’éteindre à compter du 1er janvier prochain. Après les grandes et moyennes structures qui ont perdu les avantages des tarifs « jaune » et « vert » en 2016, c’est au tour des consommateurs « pro » de passer par l’annulation de leurs contrats réglementés avec le fournisseur d’électricité EDF.

ImportantÀ compter de cette date, seules les microentreprises et assimilées seront éligibles à l’encadrement des prix de l’électricité.

Ce changement de tarification concerne 1,3 million de clients professionnels. Ces derniers auront le choix entre changer de fournisseur d’électricité ou rester avec EDF et basculer en offre de marché.

Les chiffres de ces derniers mois font état notamment de 600 000 résiliations de contrat en faveur de la concurrence.

Mise en marche d’une dynamique concurrentielle

En 2016, les fournisseurs alternatifs ont largement profité de la suppression des tarifs jaune et vert pour les grandes entreprises. Cette fois-ci,

La nouvelle tarification n’aura pas autant d’impacts,

Estiment les analystes.

Les volumes de consommation en jeu sont en effet moins élevés. Quoi qu’il en soit, la dynamique concurrentielle sur ce segment de marché va s’intensifier. Pour cause, les clients professionnels sont la cible privilégiée des fournisseurs. Tous sont d’ailleurs prêts à réduire leurs marges pour ensuite se rattraper sur les volumes.

Je compare les tarifs