Retour sur le site meilleurtaux.com

Le confinement ramènera à la hausse la facture d’énergie des particuliers

Gros plan sur une plaque chauffante au gaz allumée

Les particuliers devront s’attendre à une hausse de la facture d’énergie. Du moins, en ce qui concerne celle qui rime avec cette période de confinement liée au coronavirus où les ménages sont contraints de se cloîtrer chez eux. Une situation les ramenant à consommer davantage d’énergie qu’il s’agisse d’électricité ou de gaz.

Par rapport au niveau moyen de consommation habituellement constaté, la dépense globale en énergie électrique et de gaz des Français a baissé de 15% depuis que les mesures de confinement ont été enclenchées. Mais d’après le gestionnaire de réseau RTE à l’origine de ce renseignement, ce recul est principalement lié au ralentissement des activités du secteur entrepreneurial et notamment de la filière industrielle.

Ce qui revient à dire que la situation est toute autre pour les particuliers qui, une fois confinés, consomment davantage en multipliant les usages. Une tendance qui ne manquerait pas de se répercuter sur leur facture qu’importe la durée du cantonnement.

La hausse de la facture d’énergie est incontournable

Malgré la baisse de 15% annoncée par RTE, la hausse de la facture d’énergie est incontournable pour les particuliers.

Tout simplement parce qu’en les poussant à rester chez eux, le confinement les incite à consommer davantage d’énergie en passant plus de temps à cuisiner et à se chauffer ou encore à travers le recours au télétravail, les jeux vidéo en ligne, les films ou les séries en streaming.

Dans ce sens, qui dit, plus de consommation, dit que la hausse de la facture sera incontournable. Une simple simulation à travers un comparatif Gaz et électricité par rapport à la période d’avant le confinement permet d’ailleurs d’en avoir une petite aperçue de ce à quoi les ménages devraient s’attendre en prenant en exemple cinq profils différents. Soit :

  •  Un célibataire en télétravail habitant dans un studio de 25 m² avec chauffage et cuisson électrique à Paris ;
  •  Un couple avec un enfant en télétravail dans un appartement de 70 m² avec chauffage et cuisson électrique à Paris ;
  •  Un couple avec deux enfants en chômage partiel dans une maison de 200 m² avec chauffage et cuisson au gaz en banlieue de Rennes ;
  •  Un couple, dont l’un au chômage partiel et l’autre travaille normalement et habitant dans une maison de 250 m² avec chauffage et cuisson électrique à Toulon ;
  •  Un célibataire avec un enfant avec arrêt de travail pour garde d’enfant dans un appartement de 60 m² avec chauffage et cuisson électrique à Lille.

Après comparaison, l’on peut ainsi démontrer que pour le premier profil, les dépenses supplémentaires sont estimées à 8,83 euros pour une période de confinement d’une semaine et à 52,98 euros pour six.

  •  De 21,86 euros (1 semaine) à 131,6 euros (6 semaines) pour le deuxième profil ;
  •  De 38,70 euros à 232,21 euros pour le troisième ;
  •  De 45,95 euros à 275,70 euros pour le quatrième ;
  •  De 20,57 euros à 123,43 euros pour le cinquième.

Quelques précisions sur la méthode de simulation

Il va sans dire que le niveau de dépense d’énergie des ménages varie selon les profils. Toutefois, il faut apporter quelques précisions concernant la méthode de simulation qui a permis d’obtenir ces prévisions en notant que la consommation d’eau chaude n’est pas prise en compte en considérant que confinement ou pas, la quantité usée quotidiennement est plus ou moins la même.

Aussi, il faut préciser que ces résultats ont été obtenus auprès d’un site comparateur d’énergie qui a pris en compte dans ses calculs des éléments de base. Pour l’électricité par exemple, son hypothèse s’est basé sur :

  •  L’offre base aux tarifs réglementés de vente (tarif Bleu EDF) au 25 mars 2020 ;
  •  Des compteurs de 6 ou 9 kVA selon les ménages.

Pour ce qui est de la consommation de gaz, l’offre de base retenue est le tarif B1/B2i des TRV ou tarifs réglementés de vente de la zone tarifaire 3, enregistré au 25 mars 2020.

Pourquoi payer plus cher ?
Quelles offres souhaitez-vous comparer ?
Electricité Gaz Internet
Je compare
Je compare les tarifs