Retour sur le site meilleurtaux.com

Août 2020 a marqué le début de la fin de la tendance baissière des TRV du gaz naturel

Gros plan sur une jauge de température avec un ingénieur au travail en fond.

Août 2020 a marqué le début de la fin de la tendance baissière des TRV du gaz naturel. Tout simplement parce que c’est au jour initial de ce huitième mois de l’année que ces tarifs réglementés de vente ont, pour la première fois depuis des lustres, évolué dans le sens inverse en empruntant une pente ascendante.

À travers un comparatif gaz ou grâce aux informations sur les médias et réseaux sociaux, les ménages encore rattachés au contrat TRV d’ENGIE ont dû remarquer un changement inhabituel concernant le prix de cette source d’énergie.

Et en y regardant de près, l’on constate en effet qu’une évolution tarifaire s’est effectuée dans ce domaine à la date du 1er août 2020 en notant que pour cette fois, les usagers habitués à voir leur facture diminuer devront se résoudre à faire face à une croissance. Tout simplement parce que le mécanisme de lissage proposé par la CRE (Commission de régulation de l’énergie) est entré en vigueur en ramenant avec lui une hausse moyenne de 1,3%.

Une grande première depuis des mois

À titre de rappel, les tarifs réglementés de vente du gaz naturel d’ENGIE sont à la baisse depuis janvier 2019 pour faire profiter aux ménages rattachés à ce type de contrat d’une chute considérable de 24,5% en précisant que le système a emprunté cette voie jusqu’à fin juillet de cette année.

Tout cela pour dire que la croissance tarifaire remarquée depuis 1er août dernier est une grande première depuis des mois en affichant un accroissement de 1,3%. Et puisqu’il s’agit d’une augmentation moyenne HT, l’on pourrait en déduire que cette croissance varie en fonction de l’usage. Soit à hauteur de :

  • 0,3% pour les consommateurs de gaz pour la cuisson ;
  • 0,7% pour les doubles usagers, cuisson et eau chaude ;
  • 1,4% pour ceux qui se chauffent grâce au gaz.

La crise sanitaire y est pour quelque chose

Il va sans dire que cette croissance tarifaire n’est pas une décision hasardeuse. Tout simplement parce qu’elle est le fruit du mécanisme de lissage proposé par la CRE et approuvé par le gouvernement à la date du 26 juin 2020 à travers un arrêté relatif aux TRV de gaz naturel fourni par ENGIE.

Ainsi, il serait utile de rappeler que ce système est prévu pour intervenir sur la période du 1er juillet 2020 au 28 février 2021 en soulignant qu’en procédant ainsi, les pouvoirs publics entendent éviter une hausse brutale du prix du gaz qui pourrait intervenir pour rattraper la chute tarifaire engendrée par la crise sanitaire. En outre, il faut également préciser que ce procédé permettra à l’exécutif de faire d’une pierre, deux coups en :

  • Évitant une croissance tarifaire trop brusque au dernier trimestre ;
  • Couvrant les coûts d’Engie ;

À noter que cette nouvelle tendance qui devrait durer quelques mois concerne les particuliers qui, rappelons-le, ont encore jusqu’au 1er juillet 2023 pour s’attacher au contrat TRV avant de souscrire à une nouvelle offre dite de marché. Pour ce qui est des professionnels, ils en sont évidemment exclus puisque le délai qui leur est accordé pour trouver un nouveau contrat expirera au 31 décembre 2020.

Pourquoi payer plus cher ?
Quelles offres souhaitez-vous comparer ?
Electricité Gaz
Je compare
Je compare les tarifs