La clientèle de l’énergéticien EDF ne cesse de croître

Entrée de la centrale à charbon EDF au Havre

Pendant quelques années, EDF a dû assister au départ de ses clients, attirés par les propositions alléchantes de la concurrence. Aujourd’hui, le vent a tourné. La crise énergétique a permis aux Français d’apprécier la stabilité des offres de ce géant de la fourniture d’énergie. De quoi le remettre sur les rails.

La fourniture en énergie est un marché concurrentiel où chacun est libre de présenter ses offres auprès du public. Des années durant, les fournisseurs alternatifs ont eu le vent en poupe. La qualité de leurs services leur a permis de s’imposer. Les Français ont abandonné en masse EDF.

Cependant, la flambée des prix du gaz et de l’électricité a eu un fort impact sur ces nouveaux fournisseurs. Dans ce climat tendu, les consommateurs se sont tournés vers EDF et son tarif règlementé. En effet, depuis la fin de l’année dernière, le nombre des clients de l’énergéticien est en hausse constante.

Je compare les fournisseurs d'énergie

La force d’une structure rassurante

Marc Benayoun, directeur exécutif d’EDF, a récemment évoqué le retournement de situation dont le groupe a bénéficié. Les prix de l’énergie ayant actuellement atteint des sommets improbables, un petit passage sur un site de simulation edf permet de constater que le fournisseur propose l’offre la plus attractive du marché. Des milliers de consommateurs le choisissent aujourd’hui, en raison non seulement de la stabilité de ses tarifs, mais également de la qualité de ses services, un élément essentiel de ses projets de développement.

En matière de service, EDF se propose de guider ses clients, que ce soit des particuliers, des entreprises ou des collectivités, dans leurs processus pour économiser de l’énergie. Pour les produits, le groupe fournit aussi bien de l’électricité que du gaz, mais ce dernier devient de plus en plus sollicité aujourd’hui.

Un présage de bon augure

Important À long terme, EDF prévoit de mettre moins de dix ans, à partir de cette année, pour doubler son excédent brut d’exploitation.

Cet objectif concerne surtout le pôle clients, services et territoires de ses métiers de services.

Important D’après ses prévisions, ces chiffres devraient osciller entre 1,3 à 1,5 milliard d’euros d’ici 2030.

Pour y parvenir, EDF compte sur les performances et le développement de sa filiale Dalkia, véritable figure en matière d’exploitation des énergies alternatives et renouvelables, d’économie d’énergie et de réseaux de froid et de chauffage. L’entreprise s’intéresse tout particulièrement sur la production et la fourniture d’énergie verte, ainsi que la proposition de divers services visant à réduire le taux d’émission de gaz à effet de serre.

Dans cette optique, EDF veut proposer au public de :

  • Remplacer le gaz fossile par des chaudières biomasses (surtout pour les entreprises) ;
  • Installer des panneaux solaires, pompes à chaleur et bornes de recharge.

Cependant, il convient de noter que l’affluence de nouveaux clients pour le tarif règlementé peut aussi se montrer problématique pour EDF. En effet, le bouclier tarifaire et les diverses mesures que le gouvernement a instaurées, ainsi que la défaillance de son parc nucléaire ont contribué à affaiblir financièrement le fournisseur.

Je compare les tarifs