Les ennuis s’enchaînent pour le fournisseur d’électricité EDF

centrale

Au sortir de la vague de confinement, les fournisseurs d’énergie font face à des difficultés de plus en plus nombreuses. Dernièrement, EDF a procédé à l’arrêt de plusieurs de ses réacteurs nucléaires. Un problème qui a déclenché d’autres dont les impacts risquent de porter un coup dur au principal fournisseur d’électricité français.

Le mix énergétique français est alimenté par diverses sources. Chacune d’entre elles participe à la cohésion et à la pérennisation de l’approvisionnement en électricité des consommateurs. Les combustibles fossiles côtoient les énergies renouvelables et le nucléaire. Pour cette dernière, le président a évoqué la construction prochaine de nouveaux réacteurs EPR.

EDF, l’un des géants de l’énergie du Vieux continent, dispose de son propre parc nucléaire. De ces centrales nucléaires dépend une part non négligeable de l’électricité qui alimente de nombreux foyers français. Pour des raisons de sécurité, le fournisseur s’est trouvé dans l’obligation de se priver de deux d’entre eux, ce qui l’a fortement handicapé.

Je compare les fournisseurs d'énergie

Des défauts découverts sur des réacteurs nucléaires

La production d’électricité à partir du nucléaire nécessite l’utilisation de produits radioactifs. Les responsables doivent se soumettre à des contrôles pour prévoir tous risques. C’est grâce à cette procédure que le pire a pu être évité. Des défauts ont été découverts sur des réacteurs installés dans une centrale nucléaire d’EDF à Civaux et l’entreprise a aussitôt procédé à leur arrêt d’urgence. Par mesure de prudence, trois autres du même modèle ont subi la même vérification. Ces mesures impacteront les résultats d’une simulation edf.

Important À la suite des derniers contrôles, des défauts ont été constatés sur les autres dispositifs.

L’Institut de radioprotection et de sûreté nucléaire a évoqué la possibilité d’étendre la procédure de vérification. Les réacteurs nucléaires contribuent pourtant activement dans la production de l’électricité fournie par EDF. En effet, ils fournissent 19 GW sur un total de 61 GW.

Les arrêts mettent EDF dans une situation délicate

Pour les fournisseurs d’électricité comme EDF, les demandes ont tendance à augmenter en hiver et les prix de l’électricité ont atteint des sommets. À titre d’exemple, pour une livraison dans 12 mois, le tarif est de 226 euros le mégawattheure. RTE estime que les tensions pourront être évitées tant que la température reste à la normale. Toutefois, le gouvernement s’est rapproché du fournisseur pour sécuriser la fourniture électrique pendant la période hivernale et la disponibilité du nucléaire.

Cette conjoncture prend EDF au dépourvu. Avec les réacteurs hors service, sa production d’électricité chutera d’environ 1 TWh en l’espace de quelques semaines, alors que les prix ne cessent de monter. L’entreprise rencontre des pertes financières de taille. Si avant ce problème l’entreprise estimait faire un bénéfice brut d’au moins 17,7 milliards, à présent, son estimation est plutôt de 17,5 milliards d’euros.

Archives

  • Janvier
Je compare les tarifs