Faites-vous rappeler par un expert

Votre besoin concerne


 

Jour de rappel

Aujourd'hui

Demain

Après-demain

Heure de rappel

Maintenant

Entre 9h et 12h

Entre 10h et 12h

Entre 12h et 14h

Entre 14h et 17h

Entre 17h et 19h

 

Votre n° de téléphone

Comparez, simulez et trouvez le fournisseur d'énergie

qui correspond à vos besoins

Je découvre les offres

L’Allemagne persiste sur son choix de sortir du nucléaire

Écrit par La rédaction Meilleurtaux . Mis à jour le 7 janvier 2022 .
Temps de lecture : 3 min

faviconLa promesse Meilleurtaux
Chez Meilleurtaux nous aspirons à vous aidez à prendre de meilleures décisions sur vos finances. Notre combat : vous rendre gagnant sur votre argent en vous donnant toutes les clés de compréhension sur nos offres. Consultez notre méthode de présentation des offres et comment nous rémunérons nous sur chacun de nos services.
tour de refroidissement d’une centrale nucléaire

Dans plusieurs pays, l’atome recule progressivement dans le mix énergétique. Des décisions politiques et sécuritaires auront eu raison du nucléaire, dont l’abandon définitif est plus ou moins confirmé dans quelques pays. En France, l’État a fait le choix inverse, celui consistant à investir dans les centrales nouvelle génération pour atteindre ses objectifs climatiques.

Historiquement, l’énergie nucléaire est un sujet clivant auprès des populations et des classes politiques. Ses défenseurs vantent son caractère propre, sûr et maîtrisé, ainsi que son rendement élevé par rapport aux combustibles fossiles. Ses détracteurs, eux, invoquent sa dangerosité, prouvée par les accidents meurtriers de Tchernobyl et, plus récemment, de Fukushima.

Au milieu du débat, les dirigeants politiques doivent décider d’une politique énergétique compatible avec leurs ambitions climatiques et tenant compte des réalités technologiques et économiques de leur pays. Sur la base de ces critères, au moins six nations ont d’ores et déjà entériné leur décision de sortir du nucléaire.

Je compare les fournisseurs d'énergie

La Corée du Sud et la Suisse à long terme

Selon la dernière simulation EDF, le nucléaire a produit 67 % de l’électricité distribuée et vendue en France en 2020. C’est l’un des taux les plus élevés au monde, confirmant une fois de plus l’exception française en la matière. Le chef de l’État français vient d’ailleurs d’annoncer le développement de nouvelles centrales nucléaires, considérées comme des sources d’énergie propre et donc indispensables à la réalisation des objectifs climatiques du pays.

Le choix de la France contraste beaucoup avec celui d’autres pays, qui ont décidé de sortir de l’atome à plus ou moins long terme. La Corée du Sud, par exemple, prévoit d’ abandonner définitivement ses centrales nucléaires d’ici à 2060. Le processus a déjà commencé en 2017 et concerne en premier lieu les infrastructures qui arrivent en fin de cycle. Sur les 24 centrales de la péninsule coréenne, 17 resteront opérationnelles jusqu’en 2034. Les derniers réacteurs nucléaires devront être éteints en 2060 selon les plans du gouvernement coréen.

La Suisse suit à peu près la même trajectoire, même si la confédération ne se montre pas catégorique. L’atome assure 35 % de la production d’électricité du pays, avant que les Suisses aient voté en faveur d’une sortie du nucléaire en 2017. La confédération compte actuellement 4 centrales, qui devraient être fermées d’ici 2034. De même, l ’Espagne prévoit de stopper son dernier réacteur en 2035, à l’issue d’une fermeture ordonnée et échelonnée de ses 7 centrales à partir de 2027.

Je compare les fournisseurs d'énergie

L’Allemagne et Taïwan avant 2030

D’autres pays envisagent d’abandonner par ailleurs définitivement le nucléaire avant la fin de la décennie. À Taïwan, la dernière centrale nucléaire devrait produire son dernier électron avant 2025. La province rebelle a entamé sa séparation de l’atome depuis 2018.

La Belgique a fixé à peu près la même échéance que Taïwan, la sortie du nucléaire en 2025 étant approuvée par le nouveau gouvernement de coalition d’octobre 2020. Cependant, l’arrêt des sept derniers réacteurs opérationnels du Plat pays se fera sous certaines conditions, comme la sécurisation de l’approvisionnement en électricité du pays. L’atome produit jusqu’à 40 % de l’électricité belge.

L’Allemagne est actuellement le plus avancé dans son plan de sortie du nucléaire. Depuis 2011 et la catastrophe de Fukushima, l’État allemand a accéléré sa transition vers un mix énergétique libéré du nucléaire, avec l’arrêt du dernier réacteur au plus tard en 2022. Fin 2011, le pays n’avait que six réacteurs opérationnels, qui produisent 11 % de son électricité. Ils devraient tous s’éteindre d’ici la fin de l’année.

favicon

Écrit par
La rédaction Meilleurtaux

 
Tout Meilleurtaux dans votre poche Meilleurtaux Reprenez le pouvoir sur votre budget

Faites des économies, suivez l’activité de vos comptes et simulez un achat immobilier ou un crédit consommation.

Meilleurtaux Placement Reprenez le pouvoir sur votre épargne.

Suivez la performance de tous vos contrats (assurance vie, retraite, immobilier, défiscalisation) et re-versez facilement. Garantie 0 paperasse.

Meilleurtaux Partenaires L’application gagnante pour les professionnels.

Augmentez votre chiffre d’affaires immobilières, gagnez en efficacité lors des premières visites, développez votre business au delà de l’immobilier et travaillez votre image et votre réputation.

application meilleurtaux
 
fraude Vigilance fraude et accompagnement

Attention, vous pouvez être sollicités par de faux conseillers Meilleurtaux vous proposant des crédits et/ou vous demandant de transmettre des documents, des fonds, des coordonnées bancaires, etc.
Soyez vigilants · Meilleurtaux ne demande jamais à ses clients de verser sur un compte les sommes prêtées par les banques ou bien des fonds propres, à l’exception des honoraires des courtiers. Les conseillers Meilleurtaux vous écriront toujours depuis une adresse mail xxxx@meilleurtaux.com
Vous avez un doute sur l’un de vos contacts ou pensez être victime d’une fraude ? Consultez notre guide.

Je compare les offres