Défaillance de l’EPR à Taishan : EDF et son partenaire chinois en désaccord sur la marche à suivre

centrale nucléaire

EDF et son partenaire chinois TNPJVC ne parviennent pas à accorder leurs violons. D’un côté, l’énergéticien français juge la situation critique et appelle à prendre des mesures d’urgence. De l’autre, l’entreprise chinoise semble moins alarmiste, estimant qu’il n’y a pas lieu de s’inquiéter. Le sujet de leur désaccord : le réacteur EPR conçu par EDF qui présenterait des fuites.

Selon le groupe français, ce problème d’étanchéité qui touche la centrale pourrait avoir de graves conséquences. Le site devrait être immédiatement mis à l’arrêt en vue d’une réparation. Une proposition qui semble inenvisageable pour l’opérateur chinois.

EDF ne comprend pas la position de son partenaire

En France, un accident de cette nature entrainerait immédiatement un arrêt des activités du site, mais à Taishan où un réacteur présente des problèmes d’étanchéité, les deux exploitants sont apparus divisés sur la conduite à tenir.

Important D’un côté, l’opérateur français EDF qui est fidèle à sa logique préconise un arrêt immédiat des réacteurs, et de l’autre, TNPJVC qui juge inutile d’interrompre la production puisque l’incident parait, jusque-là, moins grave.

En effet, pour le moment, EDF ne suggère l’arrêt du réacteur de Taishan qu’à titre préventif. Les crayons à l’origine des fuites doivent être analysés d’urgence et réparés, et ce, avant que les employés présents sur le site ne soient contaminés par un gaz radioactif.

Pour faire réagir son partenaire, EDF a déjà évoqué ses craintes auprès du conseil d’administration. Mais l’effort semble avoir été vain, l’énergéticien rappelant que même s’il préconise la mise à l’arrêt immédiat du site, il n’a pas autorité à l’imposer. La décision appartient uniquement à l’opérateur chinois.

Pour le moment, TNPJVC souhaite explorer d’autres pistes n’entrainant pas une immobilisation complète du site.

EDF doit prendre soin de son image

Maintenant qu’il n’a plus le monopole de la fourniture d’énergie en France, l’opérateur historique français multiplie les efforts pour tenir tête à la concurrence. L’investissement dans les énergies alternatives fait partie des solutions explorées par EDF pour séduire la clientèle, d’où sa présence dans ce site chinois où sont exploités deux EPR de sa conception.

Outre l’origine et l’empreinte carbone de l’électricité, les consommateurs restent très regardants sur les prix. Une simulation edf leur permet d’avoir une idée de la grille tarifaire de l’acteur historique et de la comparer avec celle de ses concurrents.

Je compare les tarifs