Après les Chinois, les Britanniques se lancent à leur tour dans la course au solaire spatial

Course solaire spatial chinois

La course au solaire spatial est bel et bien lancée. Après la Chine, le Royaume-Uni envisage également de se lancer dans l’aventure. Ayant fait des énergies renouvelables ses principales sources d’électricité, l’État insulaire ambitionne de mettre en œuvre un projet permettant de capter directement l’énergie solaire à partir de panneaux photovoltaïques montés sur des satellites.

Pour ce faire, le gouvernement a confié les recherches à la société Frazer Nash Consultancy, laquelle va se charger de l’étude de faisabilité technique ainsi que l’analyse des coûts et des avantages économiques de ce projet ambitieux. Cette dernière va également concevoir le dessin industriel des satellites.

Un projet inspiré de la science-fiction

L’installation d’une centrale solaire orbitale est une mise en scène de l’écrivain de science-fiction Isaac Asimov (publiée dans sa nouvelle Reason au début des années 40).

Depuis 2009, quelques nations à l’instar du Japon et de la Chine ont initié des programmes de recherches axés sur l’exploitation de l’énergie solaire spatiale.

Les Britanniques envisagent également de s’y lancer. Le projet vise ainsi l’exploitation de l’énergie solaire captée par des satellites.

Important Le système à mettre en place doit ainsi permettre la conversion de cette énergie en onde radio haute fréquence, puis la transmission de celle-ci sur des récepteurs au sol, et l’intégration au réseau électrique.

Selon un porte-parole du gouvernement,

Le partenariat avec le secteur privé et la concurrence favorisent la réduction des coûts des lancements dans l’espace. Néanmoins, construire, lancer et installer des satellites équipés de milliers panneaux photovoltaïques constituent un défi technique majeur.

La plupart des foyers britanniques déjà alimentés par de l’électricité issue des énergies renouvelables auront ainsi plus de choix si ce projet se concrétise. Pour accéder aux offres les plus avantageuses, il leur suffit de recourir à un comparateur énergie.

Une des nouvelles approches pour lutter contre le changement climatique

Le Royaume-Uni devance les autres pays occidentaux dans la lutte contre le changement climatique en réduisant de 40 % ses émissions de dioxyde de carbone.

La production d’énergie solaire à partir d’une centrale spatiale est alors une des approches visant à renforcer cette lutte.

Pour mener à bien ce programme, le gouvernement va également travailler avec Oxford Economics Group, lequel apportera son expérience en matière de lancement de système spatial.

Je compare les tarifs