Faites-vous rappeler par un expert

Votre besoin concerne


 

Jour de rappel

Aujourd'hui

Demain

Après-demain

Heure de rappel

Maintenant

Entre 9h et 12h

Entre 10h et 12h

Entre 12h et 14h

Entre 14h et 17h

Entre 17h et 19h

 

Votre n° de téléphone

Comparez, simulez et trouvez le fournisseur d'énergie

qui correspond à vos besoins

Je découvre les offres

Janvier 2024

Écrit par La rédaction Meilleurtaux . Mis à jour le 27 décembre 2023 .
Temps de lecture : 6 min

faviconLa promesse Meilleurtaux
Chez Meilleurtaux nous aspirons à vous aidez à prendre de meilleures décisions sur vos finances. Notre combat : vous rendre gagnant sur votre argent en vous donnant toutes les clés de compréhension sur nos offres. Consultez notre méthode de présentation des offres et comment nous rémunérons nous sur chacun de nos services.

Prix de l’électricité : une autre mauvaise nouvelle pour votre facture en 2025 ?

Les tarifs de l’électricité vont augmenter de près de 10% à partir du 1er février, et ils pourraient peut-être connaître une nouvelle hausse en 2025.

Les consommateurs ne sont pas épargnés. Le 21 janvier, Bruno Le Maire, le ministre de l’Economie et des Finances, a annoncé une hausse des prix de l’électricité au 1er février. « Sur les tarifs de base, l’augmentation sera de 8,6%. Sur les tarifs heures pleines-heures creuses, elle sera de 9,6% ».

La fin du “quoi qu’il en coûte”

Certes, comme se félicite le ministre lui-même, la hausse reste sous la barre des 10%. Mais il faut rappeler qu’en août et février 2023, la facture avait déjà respectivement grimpé de 10% et 15% pour les ménages. Ainsi que de 4% en février 2022. Soit “44% en deux ans” selon Le Parisien. Un cycle infernal pour les consommateurs, qui pourrait ne pas s’arrêter là.

En effet, le ministre a expliqué qu’il était temps de revenir “à la normale" pour “protéger nos finances publiques”. Ce qu’il entend par là, c’est qu’est venu le moment de sortir définitivement du « quoi qu’il en coûte », et de remonter le niveau de la taxe intérieure sur la consommation finale d’électricité (TICFE).

Pour rappel, face à l’envolée des prix de l’électricité à cause de la guerre en Ukraine, le gouvernement avait mis en place un « bouclier tarifaire » en décembre 2021. Lequel incluait une baisse de la TICFE de 32 euros par mégawattheure (MWh) à 1 euro. Bercy souhaiterait désormais relever cette taxe, en procédant en deux temps.

Un marché imprévisible

D’abord, il compte la faire passer à 21 euros par mégawattheure (MWh). Puis dans un an, il aimerait refaire passer cette accise à son niveau initial, parce qu’elle a privé l’Etat de 9 milliards d’euros par an de rentrées fiscales. Actuellement, « nous faisons seulement les deux tiers du chemin pour tenir compte des difficultés de pouvoir d’achat de notre compatriote », explique Bruno Le Maire.

Lorsque le tiers restant sera soldé, est-ce que cela impliquera mécaniquement une hausse tarifs de de l’électricité pour les consommateurs ? Pas nécessairement, selon le ministre. « Au 1er février 2025, la hausse pourrait être nulle si le cours de l’électricité continue de chuter ». En effet, le prix de l'électron ne dépend pas que de la fiscalité, mais aussi d'un marché qui varie selon les évolutions de l'offre et de la demande. Il est donc pour le moment imprévisible.

Le meilleur des scénarios pour les consommateurs serait que, d’ici un an, une nouvelle chute des marchés survienne, comme cela était le cas entre avril et décembre 2023. Mais il n’est pas impossible qu’au contraire, le marché s’emballe, et que les tarifs de l’électricité repartent à la hausse.

Electricité : le prix de votre facture va flamber dès le 1er février

Les tarifs de l’électricité vont augmenter de 8,6% à 9,8% à partir du 1er février. Il s’agit de la quatrième hausse de la facture d’électricité en deux ans pour les ménages.

L’UFC-Que Choisir réclame un gel ou une limitation de la hausse des tarifs d’électricité

Le gouvernement a annoncé une augmentation de 10 % des tarifs d’électricité à compter du 1er février 2024. L’UFC-Que Choisir dénonce une révision décorrélée des coûts réels de production et s’inquiète de son impact lourd sur les finances des ménages. L’association de défense des consommateurs appelle ainsi le gouvernement à geler les tarifs afin de les protéger.

Un couple laonnois victime d’une erreur de facturation de la part d’Engie

Selon les informations rapportées par l’Union, un couple de Laon, dans l’Aisne, a été sous le choc en découvrant un courrier envoyé par Engie. En ouvrant l’enveloppe, c’est une somme de plus de 10 486,90 euros que le fournisseur leur demande de payer. Ce montant exorbitant a provoqué la colère et l’angoisse du couple, qui a contacté l’entreprise pour obtenir des explications. En effet, ils ont été stupéfaits d’apprendre que le refus de paiement les contraindrait à faire appel à une « assistante sociale ».

Engouement pour l’offre d’électricité Tempo d’EDF

Mise en place pour remplacer l’offre EJP, l’offre d’électricité Tempo d’EDF séduit de plus en plus de consommateurs. En seulement un an, le nombre d’abonnés à cette offre à effacement tarifaire a plus que doublé, passant de 200 000 à 500 000 (entre fin octobre 2022 et fin octobre 2023).

Le prix repère de vente du gaz pour le mois de février déjà disponible

Les particuliers raccordés aux réseaux de GRDF et des ELD (Entreprises locales de distribution) peuvent d’ores et déjà prendre connaissance du prix repère de vente du gaz pour le mois de février. Publié mensuellement par la CRE (Commission de régulation de l’énergie) depuis la suppression du tarif réglementé de vente du gaz en juin 2023, ce prix repère est une estimation moyenne des coûts de la fourniture de gaz naturel aux clients résidentiels.

Fin du bouclier tarifaire : hausse de la taxe sur le gaz

Le 1er janvier 2024 marque la fin du bouclier tarifaire pour les fournisseurs de gaz naturel, avec une hausse significative de l’accise, l’une des taxes appliquées à ce secteur. Cette évolution, annoncée par le gouvernement, se traduira mécaniquement par une augmentation des factures pour les abonnés.

Linky : des utilisateurs exaspérés par des anomalies sur les factures d’électricité

Depuis leur lancement, les compteurs Linky suscitent de vives critiques en raison de leurs défauts de fonctionnement et des erreurs de facturation. Le nouveau cas dévoilé par l’UFC-Que Choisir juste après Noël vient renforcer les arguments des détracteurs de cet appareil. En effet, une utilisatrice a été confrontée à une brusque augmentation de sa consommation électrique et a dû attendre six longues années avant qu’elle ne soit enfin remboursée. Malheureusement, sa situation est loin d’être isolée.

L’amortisseur électricité prolongé et renforcé pour les TPE en 2024

Les dirigeants de très petites entreprises (TPE) ont eu une mauvaise surprise en ce début d’année, avec l’annonce d’une augmentation imminente des tarifs d’électricité. Cette hausse, estimée à +10 %, pourrait plomber lourdement leur rentabilité, dont une grande partie dépend de l’énergie. Ces derniers peuvent toutefois pousser un « ouf » de soulagement, puisque le gouvernement a décidé de prolonger l’amortisseur électricité, un dispositif qui a permis de contenir l’envolée des tarifs réglementés.

Production d’électricité : nouveau record d’exportations françaises

La gestionnaire du réseau électrique RTE a annoncé une hausse spectaculaire des exportations françaises d’électricité, atteignant récemment un niveau performant de réservations par les marchés à 18 680 mégawatts (MW), un record. Cette croissance significative des exportations françaises découle d’une combinaison de plusieurs facteurs, tels que la baisse de la consommation et l’augmentation de la production nucléaire.

favicon Écrit par
La rédaction Meilleurtaux

 
Tout Meilleurtaux dans votre poche Meilleurtaux Reprenez le pouvoir sur votre budget

Faites des économies, suivez l’activité de vos comptes et simulez un achat immobilier ou un crédit consommation.

Meilleurtaux Placement Reprenez le pouvoir sur votre épargne.

Suivez la performance de tous vos contrats (assurance vie, retraite, immobilier, défiscalisation) et re-versez facilement. Garantie 0 paperasse.

Meilleurtaux Partenaires L’application gagnante pour les professionnels.

Augmentez votre chiffre d’affaires immobilières, gagnez en efficacité lors des premières visites, développez votre business au delà de l’immobilier et travaillez votre image et votre réputation.

application meilleurtaux
 
fraude Vigilance fraude et accompagnement

Attention, vous pouvez être sollicités par de faux conseillers Meilleurtaux vous proposant des crédits et/ou vous demandant de transmettre des documents, des fonds, des coordonnées bancaires, etc.
Soyez vigilants · Meilleurtaux ne demande jamais à ses clients de verser sur un compte les sommes prêtées par les banques ou bien des fonds propres, à l’exception des honoraires des courtiers. Les conseillers Meilleurtaux vous écriront toujours depuis une adresse mail xxxx@meilleurtaux.com
Vous avez un doute sur l’un de vos contacts ou pensez être victime d’une fraude ? Consultez notre guide.

Je compare les offres