Faites-vous rappeler par un expert

Votre besoin concerne


 

Jour de rappel

Demain

Après-demain

Heure de rappel

Maintenant

Entre 9h et 12h

Entre 10h et 12h

Entre 12h et 14h

Entre 14h et 17h

Entre 17h et 19h

 

Votre n° de téléphone

Comparez, simulez et trouvez le fournisseur d'énergie

qui correspond à vos besoins

Je découvre les offres

Une forte hausse du prix du gaz attendue à compter de juillet 2024

Écrit par La rédaction Meilleurtaux . Mis à jour le 14 décembre 2023 .
Temps de lecture : 3 min

faviconLa promesse Meilleurtaux
Chez Meilleurtaux nous aspirons à vous aidez à prendre de meilleures décisions sur vos finances. Notre combat : vous rendre gagnant sur votre argent en vous donnant toutes les clés de compréhension sur nos offres. Consultez notre méthode de présentation des offres et comment nous rémunérons nous sur chacun de nos services.
Une forte hausse du prix du gaz attendue à compter de juillet 2024

Après la clôture de la consultation publique le 20 novembre dernier, la Commission de régulation de l’énergie (CRE) doit déterminer le futur tarif de distribution du gaz. Sa décision pourra impacter lourdement les ménages, dont la facture risque de s’envoler à partir du 1er juillet 2024. Et cette hausse risque de ne pas être la dernière.

Vers une hausse de 30 % du tarif d’acheminement du gaz

Le 16 octobre, la CRE avait annoncé dans un communiqué une consultation des professionnels de marché afin de discuter des pistes d’évolutions pour le tarif futur de distribution de gaz naturel (ATRD7) du principal distributeur (GRDF) pour la période 2024-2027.

Ce dernier réclame une revalorisation de 41 % de son tarif après quatre années de quasi-stabilité.

ImportantLa CRE n’a toutefois pas accédé à cette requête, et prévoit de limiter les augmentations tarifaires moyennes de distribution à 30 % à compter du deuxième semestre 2024, puis au maximum au niveau de l’inflation jusqu’à fin 2027.

Les modalités seront fixées « d’ici Noël ». Cette révision sera répercutée sur lesprix du gazfacturés par les fournisseurs à leurs abonnés, puisque tous les utilisateurs, particuliers ou entreprises, paient une contribution pour l’acheminement de cette énergie jusqu’à leur domicile ou leurs locaux.

Si les 30 % de progression du tarif de distribution sont validés par le gouvernement, un client moyen verra le montant hors taxes de sa facture majorée de 6,3 % s’il se chauffe au gaz, et de 11,3 % s’il utilise cette source pour la production d’eau chaude sanitaire et la cuisson à compter du 1er juillet prochain, et ce pour une durée de 3 ans.

Je compare les fournisseurs d'énergie

Les facteurs expliquant la hausse du prix du gaz

La Commission de régulation justifie cette nécessaire augmentation par deux facteurs de taille :

  • Le plafonnement des hausses du tarif ATRD depuis quatre ans. En effet, une note technique de l’autorité révèle que l’Accès des Tiers aux réseaux de distribution a légèrement reculé en 2020 (-0,4 %), a rebondi en 2021 (+0,7 %) avant de baisser à nouveau en 2022 (-0,84 %), pour finalement croitre de 4,3 en 2023.
  • La chute de la consommation de gaz par les abonnés, en raison des efforts de sobriété et de températures clémentes. Les rentrées d’argent attendues au titre la distribution ont par conséquent été inférieures aux prévisions.

ImportantUn autre facteur est susceptible d’aggraver la situation : la diminution progressive de la population d’utilisateurs du gaz naturel, que le biométhane remplace petit à petit.

Ce mouvement s’inscrit dans la programmation pluriannuelle de l’énergie en faveur de l’essor des énergies renouvelables, l’objectif étant de minimiser les émissions de gaz à effet de serre. L’État a ainsi supprimé du périmètre du dispositif MaPrimeRénov’ la pose de nouvelles chaudières à gaz, et ambitionne de réduire de 20 % le nombre de tels équipements dans le parc résidentiel à l’horizon 2030.

D’après la CRE 60 000 ménages ont renoncé au gaz entre le 1er janvier 2018 et le 1er mars 2023.

Avec la baisse du nombre d’abonnés au gaz, le financement de l’entretien du réseau de canalisations (200 000 kilomètres) devient une problématique majeure. Impossible pourtant selon le CRE d’en réduire la quantité,

Car même dans l’éventualité d’une baisse significative de la consommation de gaz, une grande partie de ces canalisations seront indispensables d’ici à 2050. Le gendarme de l’énergie explique que « dans l’optique de préparer les infrastructures à cette échéance, des hausses régulières sont probables au cours des prochaines années afin de lisser le coût.
A retenir
  • La CRE prévoit une augmentation de 30 % du tarif de distribution du gaz à partir du 1er juillet 2024, laquelle sera répercutée sur les prix du gaz facturés aux consommateurs.
  • La CRE justifie cette augmentation par deux facteurs : la baisse de la consommation de gaz et la diminution progressive du nombre d’utilisateurs.
  • Des hausses régulières du prix du gaz sont à prévoir dans les prochaines années en raison de l’ajustement du tarif de distribution du gaz.
favicon

Écrit par
La rédaction Meilleurtaux

 
Tout Meilleurtaux dans votre poche Meilleurtaux Reprenez le pouvoir sur votre budget

Faites des économies, suivez l’activité de vos comptes et simulez un achat immobilier ou un crédit consommation.

Meilleurtaux Placement Reprenez le pouvoir sur votre épargne.

Suivez la performance de tous vos contrats (assurance vie, retraite, immobilier, défiscalisation) et re-versez facilement. Garantie 0 paperasse.

Meilleurtaux Partenaires L’application gagnante pour les professionnels.

Augmentez votre chiffre d’affaires immobilières, gagnez en efficacité lors des premières visites, développez votre business au delà de l’immobilier et travaillez votre image et votre réputation.

application meilleurtaux
 
fraude Vigilance fraude et accompagnement

Attention, vous pouvez être sollicités par de faux conseillers Meilleurtaux vous proposant des crédits et/ou vous demandant de transmettre des documents, des fonds, des coordonnées bancaires, etc.
Soyez vigilants · Meilleurtaux ne demande jamais à ses clients de verser sur un compte les sommes prêtées par les banques ou bien des fonds propres, à l’exception des honoraires des courtiers. Les conseillers Meilleurtaux vous écriront toujours depuis une adresse mail xxxx@meilleurtaux.com
Vous avez un doute sur l’un de vos contacts ou pensez être victime d’une fraude ? Consultez notre guide.

Je compare les offres