Faites-vous rappeler par un expert

Votre besoin concerne


 

Jour de rappel

Aujourd'hui

Demain

Après-demain

Heure de rappel

Maintenant

Entre 9h et 12h

Entre 10h et 12h

Entre 12h et 14h

Entre 14h et 17h

Entre 17h et 19h

 

Votre n° de téléphone

Comparez, simulez et trouvez le fournisseur d'énergie

qui correspond à vos besoins

Je découvre les offres

Une pénurie de gaz en Europe durant l’hiver 2023-2024 reste possible

Écrit par La rédaction Meilleurtaux . Mis à jour le 9 janvier 2024 .
Temps de lecture : 3 min

faviconLa promesse Meilleurtaux
Chez Meilleurtaux nous aspirons à vous aidez à prendre de meilleures décisions sur vos finances. Notre combat : vous rendre gagnant sur votre argent en vous donnant toutes les clés de compréhension sur nos offres. Consultez notre méthode de présentation des offres et comment nous rémunérons nous sur chacun de nos services.

Même si la Russie a réduit drastiquement ses livraisons de gaz depuis le début du conflit en Ukraine, l’Europe a réussi à sécuriser son approvisionnement cet hiver. Les importations de GNL et les volumes achetés auprès d’autres fournisseurs ont comblé le vide laissé par Gazprom. En revanche, l’UE craint toujours de manquer de gaz l’année prochaine.

Autrefois premier importateur de gaz en Europe, la Russie joue désormais les faire-valoir sur ce marché. La part du combustible russe dans les importations européennes tombe à 9 % au début de l’automne, contre plus de 45 % en janvier. On pourrait donc croire que Bruxelles a réussi sa mission prioritaire, consistant à se défaire rapidement de la mainmise russe sur l’approvisionnement en hydrocarbure.

Dans les faits, la situation est un peu plus compliquée. En effet, le risque de coupure totale des livraisons russes et l’augmentation de la demande mondiale en GNL l’an prochain inquiètent l’Agence internationale de l’Énergie.

Je compare les fournisseurs d'énergie

Des préparatifs d’urgence face à un déficit énergétique important

La sécurité d’approvisionnement étant plus ou moins assurée cette année, les États européens se tournent déjà vers l’hiver 2023-2024. Les prédictions de l’Agence internationale de l’énergie laissent peu de place à l’optimisme. Selon l’AIE, l’Europe doit s’attendre à une pénurie non négligeable l’an prochain, en se basant sur l’estimation consommation gaz actuelle.

Si la Russie arrête de livrer du gaz, les Vingt-Sept se trouveront dans une situation difficile. L’agence appelle les États à agir dès maintenant pour réduire l’impact de cette crise. Elle évoque plusieurs pistes, dont :

  • L’accélération du déploiement des énergies renouvelables ;
  • Le remplacement des pompes à chaleur énergivores ;
  • L’amélioration de l’efficacité énergétique.

Autrement dit, les actions des Européens doivent prioritairement cibler la demande en gaz. L’AIE insiste aussi sur le rôle croissant des éoliens et des centrales photovoltaïques dans le système énergétique européen. En 2022, la production exceptionnellement élevée du solaire et de l’éolien a permis d’économiser 15 milliards de m³ de gaz pour le chauffage et l’électricité. L’agence estime que les États européens auront besoin d’ économiser 30 milliards de m³ avant la fin de l’été, pour aborder sereinement la prochaine période hivernale.

Je compare les fournisseurs d'énergie

Un faible remplissage des réserves européennes

L’attitude de la Russie dans le cadre de la guerre en Ukraine sera l’un des principaux facteurs susceptibles de causer une pénurie de gaz l’an prochain. Si Moscou décide de cesser tout transfert du précieux combustible vers l’Europe, plusieurs pays en subiront les conséquences.

ImportantLes réserves européennes seront remplies à 65 % seulement au début de l’hiver 2023-2024 – contre 95 % actuellement.

En plus des conditions géopolitiques, des facteurs économiques risquent de changer la donne.

Cette année, l’Europe a pu remplir ses stocks sereinement à la faveur d’une baisse de la demande en Chine. La politique zéro Covid et l’envolée des prix de l’énergie ont grippé la machine économique chinoise.

Important L’Empire du Milieu devra retrouver son rythme l’année prochaine et redeviendra un sérieux concurrent pour l’Europe sur le marché du gaz.

L’UE aura alors plus de mal à remplir ses réserves avec du GNL. De l’avis de l’AIE, les Européens ont intérêt à sécuriser au plus tôt leur approvisionnement en gaz, pour éviter – ou du moins, limiter – le risque de pénurie durant l’hiver 2023-2024.

favicon

Écrit par
La rédaction Meilleurtaux

 
Tout Meilleurtaux dans votre poche Meilleurtaux Reprenez le pouvoir sur votre budget

Faites des économies, suivez l’activité de vos comptes et simulez un achat immobilier ou un crédit consommation.

Meilleurtaux Placement Reprenez le pouvoir sur votre épargne.

Suivez la performance de tous vos contrats (assurance vie, retraite, immobilier, défiscalisation) et re-versez facilement. Garantie 0 paperasse.

Meilleurtaux Partenaires L’application gagnante pour les professionnels.

Augmentez votre chiffre d’affaires immobilières, gagnez en efficacité lors des premières visites, développez votre business au delà de l’immobilier et travaillez votre image et votre réputation.

application meilleurtaux
 
fraude Vigilance fraude et accompagnement

Attention, vous pouvez être sollicités par de faux conseillers Meilleurtaux vous proposant des crédits et/ou vous demandant de transmettre des documents, des fonds, des coordonnées bancaires, etc.
Soyez vigilants · Meilleurtaux ne demande jamais à ses clients de verser sur un compte les sommes prêtées par les banques ou bien des fonds propres, à l’exception des honoraires des courtiers. Les conseillers Meilleurtaux vous écriront toujours depuis une adresse mail xxxx@meilleurtaux.com
Vous avez un doute sur l’un de vos contacts ou pensez être victime d’une fraude ? Consultez notre guide.

Je compare les offres