Faites-vous rappeler par un expert

Votre besoin concerne


 

Jour de rappel

Aujourd'hui

Demain

Après-demain

Heure de rappel

Maintenant

Entre 9h et 12h

Entre 10h et 12h

Entre 12h et 14h

Entre 14h et 17h

Entre 17h et 19h

 

Votre n° de téléphone

Comparez, simulez et trouvez le fournisseur d'énergie

qui correspond à vos besoins

Je découvre les offres

L’Europe peine à s’accorder sur les conditions du plafonnement du gaz

Écrit par La rédaction Meilleurtaux . Mis à jour le 29 novembre 2022 .
Temps de lecture : 3 min

faviconLa promesse Meilleurtaux
Chez Meilleurtaux nous aspirons à vous aidez à prendre de meilleures décisions sur vos finances. Notre combat : vous rendre gagnant sur votre argent en vous donnant toutes les clés de compréhension sur nos offres. Consultez notre méthode de présentation des offres et comment nous rémunérons nous sur chacun de nos services.
Un thermomètre et un paquet de billets de 50 euros sont placés sur le radiateur de chauffage avec un thermostat.

Pour mettre fin ou, au moins, atténuer la crise énergétique, la Commission européenne a émis l’idée de plafonner le prix du gaz naturel. La proposition s’appuie sur une logique simple : en fixant une limite aux prix du marché, les autorités freinent la spéculation. La proposition de Bruxelles ne fait pas l’unanimité.

Un éventuel plafonnement du prix du gaz sur les marchés de gros présente au moins deux avantages. Les consommateurs ont l’assurance de ne pas subir les conséquences de la volatilité de ce combustible sur leurs factures énergétiques. D’un autre côté, les fournisseurs et les producteurs bénéficient d’une plus grande visibilité sur le marché de l’énergie. Le plan de la Commission européenne tient compte du rôle croissant du GNL dans l’approvisionnement en énergie de l’Europe. Bruxelles martèle ainsi que le prix plafonné du gaz ne doit jamais être inférieur à celui du GNL. Malgré cette concession, le projet a peu de chance d’aboutir.

Une première version refusée par la majorité

Après des mois de travaux et de consultations, la Commission européenne a présenté une première version de son projet de plafonner le tarif gaz. Conformément à la logique voulue par les défenseurs d’un mécanisme de limitation stricte, Bruxelles envisage un plafonnement des prix pendant un an lorsque l’indice TTF néerlandais dépasse 275 euros/MWh pendant deux semaines consécutives. Sur le papier, ce chiffre semble raisonnable, sachant que les contrats mensuels sur un mégawattheure de gaz se négociaient à plus de 340 euros au plus fort de la crise. Pourtant, ce tarif ne colle pas à la réalité. Jamais au cours des deux dernières années, le prix du gaz n’a pas dépassé cette marque durant deux semaines consécutives.

ImportantLa proposition de Bruxelles essuie logiquement un refus catégorique de plusieurs pays.

La Pologne qualifie ce plafond de « plaisanterie » et l’Espagne y voit une « mauvaise blague » de la Commission. La ministre française de la Transition énergétique réclame pour sa part de nouvelles propositions dans les prochains jours, une position soutenue par d’autres pays tels que la :

  • Grèce ;
  • Pologne.

Face aux critiques, la commissaire européenne à l’Énergie estime avoir considéré les exigences « très différentes » des États au moment d’élaborer ce mécanisme temporaire. Mais le mal est fait. L’opposition à ce premier plan a aussi empêché la signature de deux autres projets portant sur :

  • L’accélération du déploiement des infrastructures d’EnR ;
  • Les achats groupés de gaz.
Je compare les fournisseurs d'énergie

Des discussions approfondies au sein de l’UE

Malgré l’échec du projet de plafonnement du gaz, les ministres européens de l’énergie – réunis à Bruxelles le jeudi 24 novembre – ont promis de continuer le débat dans les prochains jours. La République tchèque, qui assure la présidence tournante du Conseil de l’UE, convoquera une nouvelle réunion des ministres de l’Énergie pour mi-décembre. Les discussions entre les États se poursuivront en coulisse jusqu’à cette date.

Les responsables de l’UE espèrent trouver un accord politique dans les prochaines semaines, en dépit des points de vue divergents entre plusieurs membres. Le principal obstacle à un mécanisme de plafonnement drastique vient des réticences de l’Allemagne contre toute pratique interventionniste sur les marchés. Pour Berlin, l’UE ne doit pas fixer les prix du gaz sur son territoire, pour éviter que les producteurs redirigent leurs précieuses cargaisons vers le marché asiatique – où les prix ne sont pas plafonnés.

À retenir
  • L’Europe souhaite plafonner le prix du gaz naturel, mais son idée ne fait pas l’unanimité.
  • L’opposition au plan a empêché la signature des projets portant sur les achats groupés de gaz et sur l’accélération du déploiement des infrastructures d’énergies renouvelables.
  • Le débat entre les États se poursuivra jusqu’à mi-décembre et les responsables de l’Union européenne espèrent trouver un accord politique dans les semaines qui viennent, malgré la divergence de points de vue entre plusieurs membres.
favicon

Écrit par
La rédaction Meilleurtaux

 
Tout Meilleurtaux dans votre poche Meilleurtaux Reprenez le pouvoir sur votre budget

Faites des économies, suivez l’activité de vos comptes et simulez un achat immobilier ou un crédit consommation.

Meilleurtaux Placement Reprenez le pouvoir sur votre épargne.

Suivez la performance de tous vos contrats (assurance vie, retraite, immobilier, défiscalisation) et re-versez facilement. Garantie 0 paperasse.

Meilleurtaux Partenaires L’application gagnante pour les professionnels.

Augmentez votre chiffre d’affaires immobilières, gagnez en efficacité lors des premières visites, développez votre business au delà de l’immobilier et travaillez votre image et votre réputation.

application meilleurtaux
 
fraude Vigilance fraude et accompagnement

Attention, vous pouvez être sollicités par de faux conseillers Meilleurtaux vous proposant des crédits et/ou vous demandant de transmettre des documents, des fonds, des coordonnées bancaires, etc.
Soyez vigilants · Meilleurtaux ne demande jamais à ses clients de verser sur un compte les sommes prêtées par les banques ou bien des fonds propres, à l’exception des honoraires des courtiers. Les conseillers Meilleurtaux vous écriront toujours depuis une adresse mail xxxx@meilleurtaux.com
Vous avez un doute sur l’un de vos contacts ou pensez être victime d’une fraude ? Consultez notre guide.

Je compare les offres