Faites-vous rappeler par un expert

Votre besoin concerne


 

Jour de rappel

Aujourd'hui

Demain

Après-demain

Heure de rappel

Maintenant

Entre 9h et 12h

Entre 10h et 12h

Entre 12h et 14h

Entre 14h et 17h

Entre 17h et 19h

 

Votre n° de téléphone

Comparez, simulez et trouvez le fournisseur d'énergie

qui correspond à vos besoins

Je découvre les offres

Le projet d’embargo européen sur le pétrole russe tarde à se concrétiser

Écrit par La rédaction Meilleurtaux . Mis à jour le 16 mai 2022 .
Temps de lecture : 3 min

faviconLa promesse Meilleurtaux
Chez Meilleurtaux nous aspirons à vous aidez à prendre de meilleures décisions sur vos finances. Notre combat : vous rendre gagnant sur votre argent en vous donnant toutes les clés de compréhension sur nos offres. Consultez notre méthode de présentation des offres et comment nous rémunérons nous sur chacun de nos services.
Plateforme pétrolière offshore

Depuis son attaque non provoquée sur l’Ukraine, la Russie essuie de nombreuses vagues de sanctions du camp occidental. Jusqu’alors cantonnée aux aspects financiers et aux importations technologiques, l’UE envisage de plus en plus de s’attaquer aux exportations énergétiques du pays. Seul problème : les 27 peinent à s’accorder sur la mise en œuvre de ces mesures de rétorsion.

En réaction à l’invasion de l’Ukraine, les États-Unis ont décrété début mars un embargo strict sur les importations de pétrole et de gaz russes sur son territoire. Le Royaume-Uni a pris la même décision que son puissant allié le 9 mars.

Les deux pays peuvent se permettre une telle riposte, puisque les livraisons énergétiques russes représentent une part minoritaire de leurs sources d’approvisionnement. Cela étant, le président américain a promis d’aider les Européens à réduire leur dépendance vis-à-vis du pétrole russe. Deux mois après le début du conflit, les discussions au sommet de l’UE patinent.

Je compare les fournisseurs d'énergie

Un accord bloqué par les exigences de la Hongrie

Selon le comparatif gaz de 2021, 45 % des importations de combustible bleu dans l’UE proviennent de Russie. Certains pays des 27 dépendent à plus de 90 % des livraisons russes, tandis que la France et l’Allemagne indiquent avoir réduit significativement leurs achats depuis février. Malgré tous ces efforts, Bruxelles reste exposé aux exportations énergétiques russes et cela limite ses marges de manœuvre.

Conscient de sa position de force, la Russie n’hésite pas à brandir la menace d’un arrêt des livraisons de gaz, en réponse aux sanctions occidentales.

Important Gazprom a même décidé ce jeudi 12 mai d’interrompre l’utilisation d’un gazoduc qui transite par la Pologne.

Or, cette infrastructure joue un rôle majeur dans l’acheminement du combustible bleu depuis la Russie vers l’Europe centrale par le biais du gazoduc Yamal-Europe.

Les discussions entamées par les 27 depuis février visent justement à empêcher l’utilisation du chantage énergétique par la Russie pour influencer les décisions politiques de l’Europe. Pour les dirigeants européens, il est urgent de desserrer l’étau énergétique russe, en diversifiant les sources d’approvisionnement et en réduisant les consommations. Le sixième paquet de sanctions prévoit notamment l’arrêt des importations de pétrole russe dans les six mois. Cet embargo sera ensuite étendu aux produits raffinés fin 2022. Cette proposition se heurte pour le moment au refus de la Slovaquie et de la Hongrie, cette dernière exigeant un délai de cinq ans pour appliquer ces sanctions.

Je compare les fournisseurs d'énergie

Des discussions supplémentaires au sein de l’UE

La demande d’exemption de la Hongrie et de la Slovaquie ne relève pas d’un blocage politique, selon les dirigeants des deux pays. Ces États enclavés importent effectivement la quasi-totalité de leurs besoins énergétiques depuis la Russie. Le Premier ministre hongrois estime que l’embargo sur le pétrole russe menace les intérêts vitaux de son pays. Viktor Orban a aussi exigé le financement par l’UE d’un nouvel oléoduc reliant la Hongrie à un port croate ouvert sur la Méditerranée.

En début de semaine, Emmanuel Macron a discuté de la question avec le Premier ministre hongrois. Ursula Van der Leyen s’est déplacée en personne à Budapest pour convaincre Viktor Orban. Seul problème, la réticence de la Hongrie a donné des idées à :

  • La Grèce ;
  • Malte ;
  • Chypre.

Ces pays négocient des assouplissements sur les autres volets du paquet de sanctions, en particulier l’interdiction de transport de pétrole russe par des navires battant pavillon européen. Les diplomates de l’Union européenne devront discuter de ces requêtes dans les prochaines semaines. Malgré ces obstacles, le chef de la diplomatie européenne se veut confiant. Selon lui, l’UE parviendra à conclure un accord pour lancer un embargo sur le pétrole russe.

favicon Écrit par
La rédaction Meilleurtaux

 
Tout Meilleurtaux dans votre poche Meilleurtaux Reprenez le pouvoir sur votre budget

Faites des économies, suivez l’activité de vos comptes et simulez un achat immobilier ou un crédit consommation.

Meilleurtaux Placement Reprenez le pouvoir sur votre épargne.

Suivez la performance de tous vos contrats (assurance vie, retraite, immobilier, défiscalisation) et re-versez facilement. Garantie 0 paperasse.

Meilleurtaux Partenaires L’application gagnante pour les professionnels.

Augmentez votre chiffre d’affaires immobilières, gagnez en efficacité lors des premières visites, développez votre business au delà de l’immobilier et travaillez votre image et votre réputation.

application meilleurtaux
 
fraude Vigilance fraude et accompagnement

Attention, vous pouvez être sollicités par de faux conseillers Meilleurtaux vous proposant des crédits et/ou vous demandant de transmettre des documents, des fonds, des coordonnées bancaires, etc.
Soyez vigilants · Meilleurtaux ne demande jamais à ses clients de verser sur un compte les sommes prêtées par les banques ou bien des fonds propres, à l’exception des honoraires des courtiers. Les conseillers Meilleurtaux vous écriront toujours depuis une adresse mail xxxx@meilleurtaux.com
Vous avez un doute sur l’un de vos contacts ou pensez être victime d’une fraude ? Consultez notre guide.

Je compare les offres