Plafonnement des tarifs du gaz en Espagne et au Portugal

réservoir industriel

La hausse des prix de l’énergie touche tous les pays européens sur fond de tensions internationales. Afin de réduire les dépenses des ménages et apaiser la colère sociale, l’Espagne et le Portugal ont appelé au plafonnement du coût du gaz. Cette mesure vient d’être adoptée dans les deux pays, quelques semaines après leur annonce, lors d’un sommet européen.

Un objectif de 50 € pour le mégawattheure d’électricité

La réglementation européenne contraint les producteurs de l’électricité à appliquer le prix de vente de la technologie la plus coûteuse du marché, à savoir celle des centrales à gaz. Or, ce système est dénoncé par Madrid et Lisbonne, qui le jugent inadapté à la réalité énergétique locale. Fin avril, les deux pays avaient obtenu de la Commission européenne l’autorisation de dissocier le prix de l’électricité de celui du gaz. Ce régime dérogatoire réservé à la péninsule ibérique.

La limitation tarifaire imposée sur le tarif du gaz, utilisé pour la production d’électricité, impacte directement le prix de celle-ci. Aujourd’hui, le mégawattheure de gaz naturel coûte environ 90 € sur le marché de gros.

Important Les autorités espagnoles et portugaises visent un plafonnement à 40 € pour commencer, avant de relever cette moyenne à 50 € au cours de l’année à venir.

Pour Pedro Sanchez, chef du gouvernement espagnol,

Cette mesure s’impose en urgence pour rassurer et calmer la population face à une grogne initiée par les transporteurs de marchandises et qui s’est généralisée.

Pedro Sanchez

Je compare les fournisseurs d'énergie

Un effet positif direct sur les finances des particuliers et des entreprises

Les chiffres officiels annoncent une réduction significative de 40 % du coût de l’électricité à court terme en Espagne.

Cette nouvelle devrait notamment ravir les ménages et entreprises qui paient des tarifs régulés et subissent par conséquent de plein fouet les aléas du secteur. Ces derniers devraient bénéficier d’une baisse de 30 %.

Teresa Ribera, la ministre de la Transition écologique espagnole, salue une « décision inédite ». En effet,

Important Pour la première fois, un changement réglementaire pénalise les grands groupes électriques et profite aux citoyens, dont le pouvoir d’achat est plombé par l’alourdissement de leur facture énergétique.

Le mécanisme qui permet aux deux pays ibériques de s’affranchir du système européen est mis en place pour une période de 12 mois. Il reste à faire valider la mesure par Bruxelles en vue d’une mise en application à partir du mois de juin.

Je compare les offres