Faites-vous rappeler par un expert

Votre besoin concerne


 

Jour de rappel

Aujourd'hui

Demain

Après-demain

Heure de rappel

Maintenant

Entre 9h et 12h

Entre 10h et 12h

Entre 12h et 14h

Entre 14h et 17h

Entre 17h et 19h

 

Votre n° de téléphone

Comparez, simulez et trouvez le fournisseur d'énergie

qui correspond à vos besoins

Je découvre les offres

La flambée des prix du gaz assèche la trésorerie de certaines copropriétés

Écrit par La rédaction Meilleurtaux . Mis à jour le 15 juin 2022 .
Temps de lecture : 3 min

faviconLa promesse Meilleurtaux
Chez Meilleurtaux nous aspirons à vous aidez à prendre de meilleures décisions sur vos finances. Notre combat : vous rendre gagnant sur votre argent en vous donnant toutes les clés de compréhension sur nos offres. Consultez notre méthode de présentation des offres et comment nous rémunérons nous sur chacun de nos services.
prix du gaz

Les copropriétés chauffées collectivement au gaz rejoignent la liste des bénéficiaires du bouclier tarifaire depuis avril. Toutefois, les nombreuses formalités du dispositif retardent sa mise en application par les immeubles concernés. Résultat : ils continuent de subir la hausse des prix et cela commence à impacter leurs réserves de trésorerie.

Initialement, le bouclier tarifaire appliqué au gaz ciblait essentiellement les occupants d’une maison individuelle. Les logements utilisant un chauffage central collectif au gaz ou connectés à un réseau de chauffage urbain en étaient exclus. Cette mesure inégalitaire a suscité de vives réactions chez les associations de défense des consommateurs et la Fédération des promoteurs immobiliers.

Sous le feu des critiques, le gouvernement a étendu le bouclier tarifaire aux copropriétés chauffées au gaz. L’impact réel de cette extension se fait toutefois attendre. De plus en plus de copropriétés rencontrent des difficultés financières, à cause de l’envolée des factures énergétiques et du retard d’application de l’aide.

Je compare les fournisseurs d'énergie

Des tensions palpables durant les assemblées générales

Signe des difficultés rencontrées par les copropriétaires à cause de la crise énergétique, les assemblées générales sont marquées par des contestations de plus en plus fortes. Ces complications concernent surtout les copropriétés dont la trésorerie s’épuise sous l’effet de l’augmentation du tarif gaz. À cause de ces protestataires, les syndicats immobiliers peinent à faire voter les nouveaux budgets de copropriétés, surtout ceux portant sur les rénovations rendues obligatoires par le nouveau DPE. Or, ces travaux deviennent urgents en raison de l’interdiction progressive des passoires thermiques.

À partir de janvier 2025, les logements classés G seront exclus du marché de la location. Les copropriétés classées F seront frappées par cette interdiction à partir de 2028, puis 2034 pour les résidences classées E. Pour se conformer au calendrier du nouveau DPE, les gestionnaires devront multiplier les négociations avec les copropriétaires, surtout ceux qui ont des arriérés. Les plus récalcitrants pourraient faire l’objet de procédures en justice, le moyen ultime pour obtenir le recouvrement des dettes.

En parallèle, les syndics auront la lourde tâche de renégocier les contrats de fourniture de gaz des copropriétés qui arrivent à échéance. Cette mission arrive au pire moment, compte tenu des prix en vigueur sur le marché européen. De plus en plus de copropriétés, submergées par des montagnes de charges impayées et de dettes, demandent par ailleurs un plan de sauvegarde. Cette procédure est activée à la demande du préfet, en cas de graves difficultés financières, techniques et sociales.

Je compare les fournisseurs d'énergie

Multiplication des appels de fonds exceptionnels

Comment ces copropriétés en sont-elles arrivées là, alors qu’elles bénéficient du bouclier tarifaire ? Pour les syndics, ces difficultés résultent de plusieurs facteurs, parmi lesquels figure l’augmentation incontrôlée des factures énergétiques.

En un an, le coût du gaz est passé de 45 euros environ à plus de 120 euros/MWh. Par conséquent, les impayés se sont multipliés, obligeant les syndics à organiser des appels de fonds exceptionnels auprès des copropriétaires. Dans certains cas, les factures à régler s’élèvent à des centaines de milliers d’euros.

En plus de la flambée des prix de l’énergie, la complexité du bouclier tarifaire rajoute un poids supplémentaire sur les copropriétés déjà en difficulté.

Les formalités – à la charge du fournisseur d’énergie – sont nombreuses et prennent du temps. D’un autre côté, le remboursement effectif n’aura lieu qu’au 1er novembre 2022. Les copropriétaires doivent encore avancer le paiement des charges d’ici là. Enfin, le bouclier tarifaire couvre une partie seulement de la hausse des factures.

favicon Écrit par
La rédaction Meilleurtaux

 
Tout Meilleurtaux dans votre poche Meilleurtaux Reprenez le pouvoir sur votre budget

Faites des économies, suivez l’activité de vos comptes et simulez un achat immobilier ou un crédit consommation.

Meilleurtaux Placement Reprenez le pouvoir sur votre épargne.

Suivez la performance de tous vos contrats (assurance vie, retraite, immobilier, défiscalisation) et re-versez facilement. Garantie 0 paperasse.

Meilleurtaux Partenaires L’application gagnante pour les professionnels.

Augmentez votre chiffre d’affaires immobilières, gagnez en efficacité lors des premières visites, développez votre business au delà de l’immobilier et travaillez votre image et votre réputation.

application meilleurtaux
 
fraude Vigilance fraude et accompagnement

Attention, vous pouvez être sollicités par de faux conseillers Meilleurtaux vous proposant des crédits et/ou vous demandant de transmettre des documents, des fonds, des coordonnées bancaires, etc.
Soyez vigilants · Meilleurtaux ne demande jamais à ses clients de verser sur un compte les sommes prêtées par les banques ou bien des fonds propres, à l’exception des honoraires des courtiers. Les conseillers Meilleurtaux vous écriront toujours depuis une adresse mail xxxx@meilleurtaux.com
Vous avez un doute sur l’un de vos contacts ou pensez être victime d’une fraude ? Consultez notre guide.

Je compare les offres