Faites-vous rappeler par un expert

Votre besoin concerne


 

Jour de rappel

Aujourd'hui

Demain

Après-demain

Heure de rappel

Maintenant

Entre 9h et 12h

Entre 10h et 12h

Entre 12h et 14h

Entre 14h et 17h

Entre 17h et 19h

 

Votre n° de téléphone

Comparez, simulez et trouvez le fournisseur d'énergie

qui correspond à vos besoins

Je découvre les offres

La Russie brandit à nouveau la menace du gaz sur la Moldavie et sur l’Europe

Écrit par La rédaction Meilleurtaux . Mis à jour le 7 décembre 2022 .
Temps de lecture : 3 min

faviconLa promesse Meilleurtaux
Chez Meilleurtaux nous aspirons à vous aidez à prendre de meilleures décisions sur vos finances. Notre combat : vous rendre gagnant sur votre argent en vous donnant toutes les clés de compréhension sur nos offres. Consultez notre méthode de présentation des offres et comment nous rémunérons nous sur chacun de nos services.
Pompe à pétrole travaillant en hiver. Machine industrielle énergétique pour le pétrole sur fond de coucher de soleil pour le design.

Même après l’invasion russe, l’Ukraine accepte toujours le transit sur son territoire des molécules de Gazprom destinées aux pays européens. Cette situation délicate n’a jamais causé de problèmes entre les deux pays, sauf récemment. Prétextant un pompage illégal dans les pipelines, la Russie menace de réduire les volumes qui passent par les territoires contrôlés par Kiev.

En bref
  • Depuis le début du conflit russo-ukrainien, la Russie se sert de son influence sur le système énergétique européen pour répondre aux sanctions à son encontre.
  • La Russie a par exemple mis à exécution ses menaces contre la France, le Danemark, les Pays-Bas et la Lituanie.
  • Presque toutes les livraisons de gaz de la Moldavie passent par l’Ukraine et Moscou menace également de les stopper actuellement.

« L’opération spéciale » menée en Ukraine par la Russie a bouleversé l’organisation du système énergétique en Europe. En réaction à l’attaque pilotée par le Kremlin, l’Union européenne se presse d’abandonner progressivement ses achats d’énergies fossiles auprès des compagnies russes. Toutefois, les Vingt-Sept reconnaissent qu’un embargo total sur les produits énergétiques russes est presque impossible en l’état actuel des choses.

Plusieurs États européens continuent d’importer du gaz russe. Comme à son habitude, Moscou se sert de cette dépendance pour faire pression sur les pays qui osent critiquer la guerre qu’elle mène contre Kiev. La Moldavie vient d’en faire l’expérience.

Je compare les fournisseurs d'énergie

L’énergie comme levier de pression sur l’Europe

Depuis le début de la guerre, la Russie use de son influence sur le système énergétique européen pour répondre aux sanctions décidées par le bloc occidental. Avant février, Gazprom et ses filiales fournissent plus d’un tiers des besoins européens en matière d’estimation consommation gaz. Cette part monte même jusqu’à 50 % en Allemagne et à plus de 90 % en Lettonie et en Finlande. En quelques mois, les Vingt-Sept ont fait l’effort de diversifier leurs sources d’approvisionnement et d’augmenter les achats de GNL.

Résultat : la Russie ne fournit plus que 10 % du total du gaz importé dans l’UE à fin novembre. En réponse au désengagement des Européens, Moscou a menacé à maintes reprises de stopper totalement ou de réduire les livraisons de gaz via les gazoducs encore opérationnels. Parfois, ces avertissements ont été mis à exécution, comme c’était le cas avec le Danemark, la France, la Lituanie et les Pays-Bas entre autres. Fin novembre, Gazprom utilise la même stratégie sur la Moldavie, dont la quasi-totalité des livraisons de gaz passe par l’Ukraine.

Une accusation sans preuve et une menace d’interruption

La Moldavie, une république autrefois membre de l’URSS, n’a pas les moyens techniques et financiers de diversifier ses sources d’approvisionnement en gaz. Ses 2,6 millions d’habitants continuent ainsi de se chauffer au combustible bleu fourni par la Russie à travers le point de passage de Soudja, à la frontière ukrainienne. Durant la dernière semaine de novembre,

ImportantGazprom accuse l’Ukraine de « siphonner » un peu plus de 52 millions de mètres cubes de gaz destinés à Chisinau.

La compagnie a menacé de réduire les volumes transportés dans le gazoduc ukrainien à partir du 28 novembre, si Kiev continue ses méfaits supposés.

Seulement, l’accusation est contestée par la Moldavie, qui affirme recevoir la totalité des volumes quotidiens prévus dans le contrat avec l’énergéticien. Selon Chisinau, les 52 millions de m³ soi-disant « volés » par l’Ukraine sont des réserves techniques stockées dans des entrepôts ukrainiens. En réalité, la menace de Gazprom concerne les livraisons vers l’Europe qui passent par l’Ukraine. Chaque jour, plus de 43 millions de m³ de molécules empruntent ce dernier circuit d’approvisionnement encore opérationnel, après l’arrêt des livraisons par les pipelines Nord Stream.

Depuis le début de la guerre, la Russie use de son influence sur le système énergétique européen pour répondre aux sanctions décidées par le bloc occidental.

favicon

Écrit par
La rédaction Meilleurtaux

 
Tout Meilleurtaux dans votre poche Meilleurtaux Reprenez le pouvoir sur votre budget

Faites des économies, suivez l’activité de vos comptes et simulez un achat immobilier ou un crédit consommation.

Meilleurtaux Placement Reprenez le pouvoir sur votre épargne.

Suivez la performance de tous vos contrats (assurance vie, retraite, immobilier, défiscalisation) et re-versez facilement. Garantie 0 paperasse.

Meilleurtaux Partenaires L’application gagnante pour les professionnels.

Augmentez votre chiffre d’affaires immobilières, gagnez en efficacité lors des premières visites, développez votre business au delà de l’immobilier et travaillez votre image et votre réputation.

application meilleurtaux
 
fraude Vigilance fraude et accompagnement

Attention, vous pouvez être sollicités par de faux conseillers Meilleurtaux vous proposant des crédits et/ou vous demandant de transmettre des documents, des fonds, des coordonnées bancaires, etc.
Soyez vigilants · Meilleurtaux ne demande jamais à ses clients de verser sur un compte les sommes prêtées par les banques ou bien des fonds propres, à l’exception des honoraires des courtiers. Les conseillers Meilleurtaux vous écriront toujours depuis une adresse mail xxxx@meilleurtaux.com
Vous avez un doute sur l’un de vos contacts ou pensez être victime d’une fraude ? Consultez notre guide.

Je compare les offres