Une nouvelle application pour réduire le gaspillage et la précarité énergétique

La crise énergétique pousse aujourd’hui les consommateurs à réduire leurs besoins en énergie. Le gouvernement a pris diverses mesures incitatives dans ce sens. Toutefois, l’implication de tous reste encore la meilleure solution. Une nouvelle application va permettre aux Français de relever des défis ludiques pour supprimer de manière progressive le gaspillage.

L’énergie est un besoin essentiel pour les consommateurs. Cependant, les statistiques démontrent que celui-ci n’est pas toujours correctement satisfait. Les Français sont de plus en plus nombreux chaque année à connaître la précarité énergétique, essentiellement en raison d’une mauvaise gestion énergétique et de difficultés financières. Lors de l’hiver dernier, 22 % d’entre eux ont subi les affres du froid.

Contrôler la consommation n’a jamais été aussi nécessaire. L’incitation de l’État à adopter les écogestes est reprise par la start-up à l’origine de l’application mobile « Don de chaleur ». Celle-ci porte le même nom et ambitionne de fédérer plus d’un million de ménages dans la réduction de leur consommation énergétique.

Je compare les fournisseurs d'énergie

Une incitation à l’économie d’énergie

Don de chaleur s’inscrit dans la liste des outils d’encadrement des consommateurs. À peine lancée, elle met la barre haute dans son objectif d’accompagnement. Alors que les prix restent élevés, comme l'atteste le comparatif électricité,

ImportantElle apporte sa contribution dans la lutte contre toute forme de gaspillage énergétique.

Don de chaleur s’est rapprochée de plusieurs fournisseurs pour convenir d’un accord de partenariat. La jeune entreprise vise à convaincre les géants du secteur, notamment EDF et Engie, à rejoindre l’aventure.

ImportantElle s’engage à alléger la quantité d’énergie que ces derniers doivent fournir à leurs clients.

En échange, ils doivent reverser une part des économies réalisées dans une cagnotte. L’argent collecté viendra renforcer la trésorerie des associations militant contre la précarité énergétique et servira à financer leurs actions.

Les acteurs, que ce soit les consommateurs ou les fournisseurs, auront la satisfaction de contribuer à la protection de l’environnement. L’entreprise se réserve le droit de toucher une commission. Concrètement, l’outil vise à atteindre quelques objectifs majeurs. Il permet d’apporter des solutions efficaces pour amoindrir la pression causée par la menace d’une pénurie énergétique. L’application vise également à raffermir les liens sociaux. Elle a déjà convaincu certaines entreprises, comme la CNR ou Compagnie Nationale du Rhône, de mobiliser leurs employés à faire du bénévolat.

Je compare les fournisseurs d'énergie

Le fonctionnement de la nouvelle application

Cette application est assez récente et ne peut être reliée qu’à des compteurs Linky dont elle est capable d’interpréter les données. Chaque utilisateur bénéficiera de conseils personnalisés et avisés pour réduire sa consommation. Ceux-ci peuvent également être suivis par toutes personnes désireuses de réaliser des économies. Les concepteurs visent à maximiser l’impact en ciblant le maximum d’utilisateurs possible.

ImportantEn conséquence, ils prévoient d’étendre ce dispositif avec les compteurs de gaz Gazpar.

La start-up prévoit de dépasser les 12 000 participants pour atteindre le million prochainement.

ImportantLa force de l’application réside dans le fait qu’elle soit en mesure de transformer la tâche rébarbative d’identifier et d’appliquer les mesures contre le gaspillage énergétique en une activité ludique,

Qui prend la forme de divers défis de solidarité énergétique. Chaque utilisateur peut les relever seul, mais il est tout aussi possible de l’effectuer avec ses proches. Comme l’explique Matthieu Sattler, l’un des fondateurs de Don de chaleur, cela permet de motiver les consommateurs.

Outre ces défis, l’application propose des astuces et bonnes pratiques. Et pour mettre en confiance et motiver les consommateurs et les fournisseurs,

ImportantDon de chaleur incite les associations bénéficiaires à détailler l’utilisation des fonds qui leur sont transférés.

Celles-ci ont été choisies en raison de leur engagement contre la précarité énergétique (et alimentaire), que ce soit en matière d’accompagnement ou de fourniture d’aides.

Je compare les offres