Les enseignes lumineuses seront interdites durant les pics de tensions sur le réseau

comparatif_energie

L’hiver s’annonce tendu en Europe sur le plan énergétique. À la perspective d’un arrêt des livraisons de gaz russe s’ajoutent les problèmes de disponibilité du parc nucléaire français. En conséquence, le gouvernement s’efforce d’accélérer l’application de son plan de sobriété énergétique. L’une des mesures concerne l’usage des publicités lumineuses en cas d’alerte Ecowatt rouge.

Même si les stocks de gaz français sont quasiment remplis en totalité, la sécurité énergétique du pays pour les deux prochains hivers soulève encore quelques questions. À ce stade, la plus grande difficulté porte sur l’approvisionnement en gaz pour l’hiver 2023-2024. Pour parer à toute éventualité, l’État met en place un plan de sobriété afin de réduire de 10 % la consommation de gaz en deux ans. Le programme prévoit plusieurs changements clés, dont la limitation de la température de chauffage dans les bâtiments publics et la réduction de l’éclairage public. Un autre décret instaure de nouvelles règles pour les enseignes lumineuses.

Je compare les fournisseurs d'énergie

Des affichages lumineux restreints dans les aéroports

La réglementation de l’emploi des enseignes lumineuses a évolué rapidement en quelques semaines. En se basant sur un comparatif électricité de la consommation de ces dispositifs, le gouvernement a d’abord interdit leur utilisation entre 1 heure et 6 heures sur l’ensemble du territoire. Cette obligation est maintenue, même si le réseau électrique ne subit aucune tension particulière. Le premier décret, publié début octobre, ne s’applique pas aux enseignes lumineuses dans les stations de métro, gares et aéroports. Après concertation avec les acteurs du transport public, l’exécutif a publié un nouveau décret.

ImportantLe dernier texte supprime cette exception et impose l’extinction de toutes les publicités lumineuses et autres affichages numériques en cas d’alerte rouge sur l’outil Ecowatt.

Les arrêts de transport en commun, les gares et aéroports doivent aussi respecter cette disposition, si elle ne compromet pas la sûreté des installations sensibles et ne porte pas atteinte aux objectifs de sécurité publique. Le nouveau décret s’applique aussi aux publicités en intérieur qui peuvent être visibles depuis l’espace public.

Je compare les fournisseurs d'énergie

Les enseignes pilotables à distance en première ligne

ImportantLe décret publié la semaine dernière s’applique immédiatement aux publicités et affichages numériques dont l’éclairage peut être piloté à distance.

Pour les autres systèmes, l’interdiction entre en vigueur à partir du 1er juin 2023. Dans les deux cas, toutes les entreprises et tous les bâtiments concernés ont l’obligation de surveiller de près les informations transmises par le dispositif Ecowatt. Ce tout nouveau signal facilite le suivi en temps réel de l’état du réseau d’approvisionnement électrique national.

Avec cette « météo de l’énergie » en France, les particuliers et les entreprises sont informés de la disponibilité de l’électricité à travers trois différents signaux lumineux. La couleur verte indique que le réseau électrique fonctionne correctement et peut couvrir toute la demande au niveau national. Une alerte « orange » apparaît lorsque le gestionnaire détecte des tensions localisées. En revanche, RTE émet une alerte « rouge » quand de fortes tensions menacent la sécurité d’approvisionnement.

Je compare les offres