Faites-vous rappeler par un expert

Votre besoin concerne


 

Jour de rappel

Demain

Après-demain

Heure de rappel

Maintenant

Entre 9h et 12h

Entre 10h et 12h

Entre 12h et 14h

Entre 14h et 17h

Entre 17h et 19h

 

Votre n° de téléphone

Comparez, simulez et trouvez le fournisseur d'énergie

qui correspond à vos besoins

Je découvre les offres

La crise énergétique menace la rentabilité des trains régionaux

Écrit par La rédaction Meilleurtaux . Mis à jour le 3 novembre 2022 .
Temps de lecture : 3 min

faviconLa promesse Meilleurtaux
Chez Meilleurtaux nous aspirons à vous aidez à prendre de meilleures décisions sur vos finances. Notre combat : vous rendre gagnant sur votre argent en vous donnant toutes les clés de compréhension sur nos offres. Consultez notre méthode de présentation des offres et comment nous rémunérons nous sur chacun de nos services.
augmentation_prix_train

Éléments essentiels du transport public entre les petites villes de France, les trains régionaux souffrent aussi de l’augmentation incontrôlée des prix de l’énergie. Alors que les billets ont peu augmenté, les opérateurs font face à une hausse significative des coûts d’exploitation, y compris le droit de péage. Certaines régions envisagent de fermer quelques lignes.

La construction, la gestion et la maintenance de l’infrastructure ferroviaire en France incombent à SNCF Réseau. Toutes les compagnies qui utilisent les voies ferrées sous la responsabilité de cette entreprise publique paient des droits annuels. Ces derniers varient en fonction de plusieurs facteurs, dont :

  • Le coût de l’énergie ;
  • L’inflation ;
  • Le coût des matières premières ;
  • L’évolution des salaires.

Les régions qui organisent des transports en commun s’acquittent aussi de ce droit de péage. Seulement, avec l’inflation constante du prix de l’énergie, cette charge pèse de plus en plus lourd sur leur budget, surtout en l’absence d’aide du gouvernement.

Je compare les fournisseurs d'énergie

Une nécessaire transformation du système ferroviaire

L’année dernière, l’État a décidé de débloquer une enveloppe de 170 millions d’euros par an à toutes les entreprises de fret ferroviaire jusqu’en 2024. Le transport de personnes ne bénéficie d’aucune aide spéciale comparable. Cela vaut aussi pour les lignes ferroviaires ouvertes par les régions afin d’enrichir l’offre de transport public sur leur territoire. Or, avec l’envolée des prix de l’électricité et une estimation consommation électrique inchangée, voire en hausse sur ces lignes, le maintien de ces lignes de TER devient de plus en plus compliqué. Les conseils régionaux ont peu de marge de manœuvre, connaissant la pression qui pèse sur SNCF Réseau.

La compagnie nationale en charge des voies ferrées a l’obligation de retrouver un niveau de trésorerie positif d’ici 2024. Pour atteindre cet objectif, elle s’emploie à rationaliser ses méthodes de gestion, même si cela implique d’augmenter les frais facturés aux utilisateurs du réseau. Cette perspective est même inévitable, à cause de la crise de l’énergie.

ImportantSNCF Réseau anticipe un surcoût de 1,6 à 1,7 milliard d’euros lié à la flambée de la facture d’électricité en 2023.

La moitié de ce coût provient des trains régionaux. Cette surcharge est bien au-dessus des moyens des opérateurs régionaux, dont plusieurs réclament un soutien gouvernemental ou, du moins, une révision du système de répartition des coûts d’utilisation des voies ferrées.

Je compare les fournisseurs d'énergie

De possibles fermetures de lignes TER en perspective

L’augmentation du droit de péage demandé par SNCF Réseau inquiète évidemment les régions. Cette hausse sera de 8 % à partir de 2024, selon les prévisions de la compagnie nationale. Pour les opérateurs régionaux, un tel surcoût impactera défavorablement les finances déjà tendues du transport ferroviaire régional.

Pour le président du Conseil régional du Grand Est, cette situation donne matière à réflexion sur le maintien ou non de certaines lignes de TER. Cette perspective est clairement une mauvaise nouvelle, sachant l’importance des trains régionaux conventionnés pour les habitants des villes et des territoires éloignés des grands centres urbains.

favicon

Écrit par
La rédaction Meilleurtaux

 
Tout Meilleurtaux dans votre poche Meilleurtaux Reprenez le pouvoir sur votre budget

Faites des économies, suivez l’activité de vos comptes et simulez un achat immobilier ou un crédit consommation.

Meilleurtaux Placement Reprenez le pouvoir sur votre épargne.

Suivez la performance de tous vos contrats (assurance vie, retraite, immobilier, défiscalisation) et re-versez facilement. Garantie 0 paperasse.

Meilleurtaux Partenaires L’application gagnante pour les professionnels.

Augmentez votre chiffre d’affaires immobilières, gagnez en efficacité lors des premières visites, développez votre business au delà de l’immobilier et travaillez votre image et votre réputation.

application meilleurtaux
 
fraude Vigilance fraude et accompagnement

Attention, vous pouvez être sollicités par de faux conseillers Meilleurtaux vous proposant des crédits et/ou vous demandant de transmettre des documents, des fonds, des coordonnées bancaires, etc.
Soyez vigilants · Meilleurtaux ne demande jamais à ses clients de verser sur un compte les sommes prêtées par les banques ou bien des fonds propres, à l’exception des honoraires des courtiers. Les conseillers Meilleurtaux vous écriront toujours depuis une adresse mail xxxx@meilleurtaux.com
Vous avez un doute sur l’un de vos contacts ou pensez être victime d’une fraude ? Consultez notre guide.

Je compare les offres