La CRE appelle à instaurer des mesures d’urgence en matière d’énergie

consommation d’énergie

La fourniture en énergie se trouve dans une phase critique. Conscient des enjeux de la situation, un porte-parole de la Commission de régulation de l’énergie (CRE) fait part de ses inquiétudes. Entre les arrêts des réacteurs nucléaires et la cherté croissante des hydrocarbures, il recommande une mobilisation générale pour éviter une pénurie.

L’hiver est la saison qui enregistre la plus grande hausse de la consommation énergétique. Cette consommation augmente proportionnellement à la baisse de la température. C’est pourquoi le stock d’énergie est sérieusement entamé à l’arrivée de la saison suivante.

Le président de la CRE a tenté de faire comprendre aux Français, lors d’une interview pour un média, la nécessité de se montrer prévoyant en se préparant à la venue de l’hiver. D’autant plus qu’il y a de gros risques que l’Hexagone rencontre une pénurie d’ici la fin de l’année. Pour le moment, cette situation peut encore être évitée.

Je compare les fournisseurs d'énergie

Des tensions qui persistent sur l’approvisionnement énergétique

La crise dans le secteur de l’énergie a fortement influencé les données proposées par les plateformes d’estimation consommation électrique de ces derniers mois. En effet, des contrôles ont permis de découvrir des corrosions sur plusieurs réacteurs du parc nucléaire. Les responsables ont alors été dans l’obligation de procéder à l’arrêt des appareils à risque. Notons que le nucléaire tient une place importante dans le mix énergétique français, ces arrêts ont engendré une diminution sans précédent de la production électrique. D’autre part, l’invasion de l’Ukraine par la Russie a causé une escalade dans l’instabilité du marché du gaz.

La Russie étant le principal fournisseur en hydrocarbure européen, son implication dans cette guerre s’est rapidement impactée sur les prix du marché. Ce conflit a permis aux pays européens de prendre conscience des dangers engendrés par un tel niveau de dépendance aux produits russes. Ils ont convenu de s’en libérer, au risque d’accentuer l’instabilité de ce marché. Ils ont toutefois écarté l’option de boycotter les combustibles russes.

Je compare les fournisseurs d'énergie

La CRE propose des solutions

La CRE a clairement fait part de ses craintes quant au risque d’assister à une pénurie énergétique durant l’hiver prochain. Afin d’éviter une telle situation, l’institution a appelé à une mobilisation générale pour résoudre en amont les problèmes d’insuffisance énergétique. Pour ce faire, elle incite tous les consommateurs à faire des efforts pour économiser l’énergie. Cela peut se manifester par des habitudes simples comme la réduction du chauffage ou de la climatisation.

La Commission de régulation de l’énergie incite également à diversifier les sources énergétiques sur le long terme. Les énergies renouvelables et les biogaz sont des pistes intéressantes, mais entravées par la lourdeur administrative. Le gaz naturel liquéfié en est une autre.

En conséquence, la France aurait beaucoup à gagner en accélérant son importation, notamment grâce à la concrétisation du projet de construction du terminal dans le port du Havre. En cas de nécessité, la CRE peut procéder à des coupures d’électricité auprès des industries volontaires.

Je compare les tarifs