La Suède soutient les consommateurs face à la hausse des factures d’électricité

comparatif_electricite

Même avant la crise énergétique de l’automne 2021, le prix de l’électricité en Suède est l’un des plus élevés en Europe. La situation a empiré depuis quelques mois, sous l’effet de la guerre en Ukraine notamment. Les factures énergétiques des particuliers et des entreprises s’envolent. Le gouvernement aidera les consommateurs à supporter cette charge supplémentaire.

La semaine dernière, le prix de l’électricité en Suède a grimpé jusqu’à 5,0 couronnes par kilowattheure, soit 0,56 euro/kWh, un record. En comparaison, le tarif bleu d’EDF fixe actuellement le coût du kilowattheure à 0,174 0 euro. Ces tarifs effarants pèsent évidemment sur le portefeuille des entreprises et des ménages suédois, déjà confrontés à une inflation qui caracole à 8,2 % sur un an en juin.

Jugeant la situation critique, le gouvernement suédois veut aider les consommateurs. En effet, la Première ministre a annoncé récemment une aide globale qui sera distribuée cet hiver à tous les particuliers et aux entreprises.

Je compare les fournisseurs d'énergie

Une compensation abondée par le gestionnaire du réseau

Svenska Kraftnät est l’équivalent suédois de RTE en France. Le gestionnaire du réseau de transport d’électricité en Suède s’assure d’acheminer les électrons demandés par les consommateurs à tout moment et aux prix facturés par leur fournisseur. Ces derniers mois, un comparatif électricité dans ce pays nordique montre une forte augmentation des prix sur le réseau, cette différence devant ensuite se répercuter sur la facture finale des ménages et des entreprises.

La réduction des livraisons de gaz russe et le manque de vent – qui a affecté la production d’électricité éolienne – n’ont fait qu’alimenter cette tendance inflationniste. Les frais de capacité engagés par Svenska Kraftnät contribuent également à cette hausse. Pourtant, l’opérateur suédois affiche un bilan nettement excédentaire, le mix électrique du pays étant dominé par les énergies renouvelables (hydroélectricité et éolien) et par le nucléaire.

La Première ministre suédoise estime que Svenska Kraftnät doit redistribuer une partie de cet excédent au consommateur. La logique de Magdalena Andersson est simple : la compensation financière versée par le gestionnaire sera proportionnelle à l’augmentation du prix de l’électricité. Le gouvernement a demandé à l’opérateur un plan d’indemnisation concret avant le 15 novembre.

Je compare les fournisseurs d'énergie

60 milliards de couronnes distribuées aux consommateurs

Le gouvernement suédois n’a pas encore précisé la forme qu’aura cette compensation. La date précise de son versement n’est pas connue non plus. La Première ministre assure toutefois que l’aide sera distribuée aux ménages dès cet hiver.

ImportantSelon les calculs du gouvernement, cette indemnisation sera financée à hauteur de 60 milliards de couronnes suédoises, soit environ 5,7 milliards d’euros.

La moitié de ce montant sera allouée aux consommateurs particuliers, les plus touchés par l’inflation du prix de l’électricité.

La compensation financière des consommateurs suédois est compréhensible, connaissant la provenance de l’électricité consommée dans ce pays nordique. Les barrages hydrauliques assurent 44 % de la production d’électron totale. Les champs éoliens, dotés de plus de 4 000 turbines l’an dernier, contribuent à hauteur de 17 % et la biomasse représente 4,7 % de la production. Quant au nucléaire, il apporte 30 % du mix électrique. Par ailleurs, les combustibles fossiles, à l’origine de l’envolée des prix de l’électricité en Europe, ne représentent que 1,4 % de la production électrique suédoise.

Je compare les tarifs