Faites-vous rappeler par un expert

Votre besoin concerne


 

Jour de rappel

Aujourd'hui

Après-demain

Heure de rappel

Maintenant

Entre 9h et 12h

Entre 10h et 12h

Entre 12h et 14h

Entre 14h et 17h

Entre 17h et 19h

 

Votre n° de téléphone

Comparez, simulez et trouvez le fournisseur d'énergie

qui correspond à vos besoins

Je découvre les offres

Les tarifs réglementés d’EDF pourraient être revus à la hausse à partir du 1er février

Écrit par La rédaction Meilleurtaux . Mis à jour le 28 janvier 2021 .
Temps de lecture : 3 min

faviconLa promesse Meilleurtaux
Chez Meilleurtaux nous aspirons à vous aidez à prendre de meilleures décisions sur vos finances. Notre combat : vous rendre gagnant sur votre argent en vous donnant toutes les clés de compréhension sur nos offres. Consultez notre méthode de présentation des offres et comment nous rémunérons nous sur chacun de nos services.
Hausse tarifs réglementés edf février

Une fois de plus, les tarifs réglementés d’EDF sont au cœur des actualités. Simplement parce que la Commission de régulation de l’énergie (CRE) a récemment pris une décision leur concernant en estimant qu’une nouvelle hausse tarifaire est de mise et devrait entrer en vigueur à partir du 1er février prochain.

En ces périodes difficiles liées à l’épidémie du coronavirus, un sujet sensible vient s’ajouter à la liste des affaires sensibles que le gouvernement aura à étudier. Entendons par là la nouvelle proposition de la CRE que les ministres de l’Énergie et de l’Économie se doivent de regarder de près. Celle qui suggère au pouvoir public de voir à la hausse les tarifs réglementés d’EDF.

Une décision qui s’explique à travers différentes raisons selon le régulateur précisant que ce changement tarifaire pourrait prendre effet dès début février dans la mesure où l’exécutif venait à lui accorder le feu vert. Dans le cas contraire, l’État dispose encore de trois mois pour y réfléchir et se prononcer.

Je compare les fournisseurs d'énergie

EDF traverse une mauvaise passe

Dans un récent communiqué, la Commission de régulation de l’énergie a fait savoir qu’à cause de la crise sanitaire et ses conséquences, EDF traverse une mauvaise passe. Ce, en précisant que dans ces contextes difficiles les capacités du groupe ont été essentiellement lestées par deux éléments majeurs :

  • La saturation des quotas d’électricité nucléaire en lien avec le mécanisme Arenh ;
  • La hausse des coûts de production.

À la CRE d’expliquer :

Les mesures prises pour enrayer l’épidémie, qui ont notamment perturbé les opérations de maintenance du parc nucléaire, conjuguées à l’écrêtement de l’ARENH dont le plafond a été à nouveau largement dépassé lors du dernier guichet de novembre 2020, ont entraîné une hausse des coûts d’approvisionnement en énergie et en garanties de capacité.

Des épreuves avec lesquelles s’ajoute la recrudescence des impayés auprès des clients professionnels d’EDF selon ce régulateur annonçant des effets négatifs sur l’énergéticien voyant ses coûts de commercialisation s’élever considérablement.

La hausse tarifaire pour rattraper le coup

En tant que régulateur de l’énergie, la CRE a procédé comme un comparateur électricité et a estimé qu’en cette période tumultueuse, une croissance tarifaire serait la bienvenue pour EDF en précisant dans une note que compte tenu de la situation :

La hausse des prix aurait pu être plus massive, mais afin de limiter l’impact du mouvement tarifaire sur les consommateurs, la CRE a décidé de n’intégrer dès à présent dans les tarifs réglementés de l’électricité que 50% des coûts liés aux impayés pour 2021.

Ains, la Commission est parvenue à conclure qu’un accroissement de 1,6% et de 2,6% ferait l’affaire. Le premier pour les 23 millions de clients résidentiels rattachés au tarif bleu et le deuxième pour les 1,4 million de professionnels bénéficiaires du tarif régulé.

Ce qui représenterait en outre une augmentation annuelle de 15 euros en moyenne pour un client résidentiel qui, rappelons-le, pourrait s’attendre à voir des changements sur sa facture dès 1er février.

favicon Écrit par
La rédaction Meilleurtaux

 
Tout Meilleurtaux dans votre poche Meilleurtaux Reprenez le pouvoir sur votre budget

Faites des économies, suivez l’activité de vos comptes et simulez un achat immobilier ou un crédit consommation.

Meilleurtaux Placement Reprenez le pouvoir sur votre épargne.

Suivez la performance de tous vos contrats (assurance vie, retraite, immobilier, défiscalisation) et re-versez facilement. Garantie 0 paperasse.

Meilleurtaux Partenaires L’application gagnante pour les professionnels.

Augmentez votre chiffre d’affaires immobilières, gagnez en efficacité lors des premières visites, développez votre business au delà de l’immobilier et travaillez votre image et votre réputation.

application meilleurtaux
 
fraude Vigilance fraude et accompagnement

Attention, vous pouvez être sollicités par de faux conseillers Meilleurtaux vous proposant des crédits et/ou vous demandant de transmettre des documents, des fonds, des coordonnées bancaires, etc.
Soyez vigilants · Meilleurtaux ne demande jamais à ses clients de verser sur un compte les sommes prêtées par les banques ou bien des fonds propres, à l’exception des honoraires des courtiers. Les conseillers Meilleurtaux vous écriront toujours depuis une adresse mail xxxx@meilleurtaux.com
Vous avez un doute sur l’un de vos contacts ou pensez être victime d’une fraude ? Consultez notre guide.

Je compare les offres