Le parc photovoltaïque de Faverges-Seythenex opérationnel depuis le 25 mai

panneaux solaires

Le parc photovoltaïque au sol de Faverges-Seythenex est opérationnel depuis le 25 mai 2021. Construite sur une ancienne décharge, d’une surface de 2,5 ha, cette centrale solaire a vu le jour grâce au partenariat entre la commune de Faverges-Seythenex en Haute- Savoie et Corfu Solaire.

Ainsi, 20 % de la production, soit 500 KWc, serviront à couvrir les besoins en électricité des habitants et des professionnels de la commune. L’ouverture de cette boucle locale est prévue pour septembre prochain. Les 80 % restants (2 MWc) seront injectés dans le réseau d’électricité dans le cadre d’un contrat d’achat classique.

Un circuit court d’énergie

La commune de Faverges-Seythenex et Corfu Solaire ont opté pour un système de circuit court d’énergie.

Ceci va permettre aux abonnés (habitants, commerçants et artisans) de souscrire une offre d’électricité verte locale et suivre leurs consommations en temps réel depuis le site web créé récemment par les deux partenaires (voltefase.fr).

Les clients pourront en outre économiser sur leurs factures en effectuant une estimation consommation électrique et choisir l’offre qui convient le mieux.

Les élus municipaux se réjouissent de la mise en service de ce parc solaire.

D’après l’adjointe au maire déléguée aux transitions et à l’énergie, Jeannie Tremblay-Guettet,

Tout le monde attendait avec impatience l’ouverture de la boucle locale.

Jeannie Tremblay-Guettet

Les habitants sont d’ailleurs favorables au développement des projets d’énergie verte, ajoute-t-elle, et le circuit court d’énergie est un concept inédit au niveau national.

Jeannie Tremblay-Guettet

Un projet d’un montant de 2,3 millions d’euros

Important La construction de ce parc photovoltaïque composé par des modules solaires bifaciaux a nécessité un investissement de 2,3 millions d’euros. La réalisation de ce projet a été rendue possible grâce à la participation à hauteur de 45 % de la commune de Faverges-Seythenex. Pour sa part, Corfu Solaire a apporté 55 % du fonds.

D’autre part, le projet a bénéficié d’une subvention de plus de 164 000 euros au titre de TEPOS-Etat, et d’une aide de 100 000 euros versée à Corfu Solaire par la région Auvergne Rhône-Alpes.

La durée de vie de la centrale solaire est estimée à 40 ans. Après cela, les panneaux photovoltaïques feront l’objet d’un recyclage.

Je compare les tarifs