Chute de l’action de Solutions 30 après la publication de comptes non certifiés

Électricien effectue des tests

Accusé de blanchiment d’argent et de fraude par un rapport anonyme et le fonds activiste américain Muddy Waters, Solutions 30 a vu son action chuter à la bourse de Paris après la publication de comptes non certifiés. N’ayant pas pu accéder à certaines informations sur l’exercice 2020, le cabinet EY, son commissaire aux comptes, a indiqué ne pas pouvoir exprimer une opinion d’audit.

Dès le lendemain de la publication, le titre de la société spécialisée dans l’installation de compteurs électriques a perdu plus de 71 % de sa valeur suite à un nombre très élevé de ventes. À noter que l’entreprise a demandé la suspension de son titre le 10 mai dernier, lequel s’affichait à 10,38 euros. À la reprise de la cotation le 24 mai, l’action a dégringolé pour se retrouver à 3 euros.

Une sortie définitive de la cotation en perspective

Face à l’accusation de Muddy Waters et l’absence de certification de ses comptes, Solutions 30 envisage une sortie définitive de la cotation. Pour cela, elle va engager un processus de sélection d’experts financiers pouvant l’aider à accélérer la recherche d’actionnaires de référence.

Les résultats 2020 qu’elle a publiés affichent un volume d’affaires de 815 millions d’euros. Son domaine d’activités inclut l’installation et la maintenance de matériel technologique, dont le compteur communicant Linky.

Ce dispositif, encore controversé en France, permet de mesurer les consommations électriques au jour le jour. Et pour trouver l’offre la plus adaptée à ses consommations afin de réaliser des économies sur ses factures, il est conseillé de se faire aider par un comparatif électricité.

Un autre auditeur pourrait être nommé

Afin de limiter les effets négatifs de l’absence de certification de ses comptes sur ses finances, la société annonce qu’elle est en train d’examiner la possibilité de nommer un autre auditeur.

ImportantD’ailleurs, elle a déjà déposé une demande auprès du Tribunal du Commerce de Bobigny pour que celui-ci désigne un conciliateur. Ce dernier l’assistera lors des séances d’interrogation avec ses partenaires.

D’autre part, l’assemblée générale des actionnaires de Solutions 30 se maintiendra le 30 juin prochain. Une occasion pour ses dirigeants de répondre aux allégations de blanchiment d’argent et de fraude qui pèsent sur l’entreprise.

Je compare les tarifs