La hausse du prix de l’électricité est effective depuis le 1er août 2021

ampoule et pièces

Les prix de l’électricité suivent une courbe ascendante depuis plusieurs décennies, une tendance qui ne semble pas près de s’arrêter. Pour 2021, deux révisions à la hausse ont été appliquées, dont une en février dernier et la seconde au début de ce mois. La Commission de Régulation de l’Énergie (CRE) a recommandé au gouvernement d’augmenter de +0,48 % TTC les tarifs réglementés de vente d’électricité en France pour les particuliers.

Une hausse d’environ 4 euros par an sur la facture

Important En application de la recommandation de la CRE, les tarifs réglementés ont subi une hausse de +0,48 % TTC, en vigueur depuis début août.

Les Français devront ainsi débourser approximativement 4 € par an et par ménage en plus pour l’électricité. Une nouvelle qui n’est pas très réjouissante pour les foyers, dont le budget est déjà affaibli par la crise sanitaire.

Certes, cette nouvelle augmentation est modérée, mais les coûts qui s’accumulent font exploser la facture.

D’après l’INSEE, la progression des prix est de +50 % en 10 ans. Et la tendance à la hausse n’est pas près de se terminer avant 2024.

Le TURPE en cause

L’augmentation du Tarif d’utilisation du réseau public d’électricité (TURPE), qui est généralement présent sur chaque abonnement, constitue la cause principale de l’envolée des tarifs réglementés. L’objectif de la manœuvre est cette fois le financement de la modernisation et la maintenance du réseau.

Il permettra notamment aux deux gestionnaires, RTE pour le transport et Enedis pour la distribution, de se conformer aux normes prévues dans le cadre de la transition énergétique. Comme les fournisseurs d’énergie doivent payer ce tarif pour pouvoir se servir de ces réseaux, ils sont contraints de répercuter ce surcoût sur la facture des consommateurs.

La dernière révision à la hausse du TURPE avait eu lieu l’année dernière à la même période. Les anticipations tablaient sur une augmentation globale de 4 % par an sur cinq ans. L’impact sur la facture annuelle tournant autour de 15 €.

Les ménages doivent s’adapter

Étant donné les prévisions qui tablent sur une envolée continue des prix de l’électricité au cours des quatre prochaines années, de nombreux ménages se sont résolus à accepter ces hausses sans broncher.

Malgré tout, ils peuvent procéder à une estimation consommation électrique et comparer les offres disponibles sur le marché pour trouver celle adaptée à leur budget, qu’elle soit à tarif fixe ou indexé.

Je compare les tarifs