L’option tarifaire heures pleines/heures creuses n’est plus rentable

Option tarif heure pleine heure creuse non rentable

Alors que les offres incluant l’option heures pleines/heures creuses ont séduit des millions de ménages au fil des années, il semble qu’elles ne soient plus rentables pour 85 % des souscripteurs. Pire, selon Le Parisien, elles feraient perdre de l’argent à un abonné sur deux, quand l’objectif est de réaliser des économies.

450 millions d’euros de pertes pour les abonnés des offres HP/HC

Depuis les années 1960, l’option tarifaire heures pleines/heures creuses permet aux clients de payer le kilowattheure moins cher pendant les plages horaires où la demande est la plus faible, principalement la nuit. Ils profitent ainsi de ces 8 heures creuses quotidiennes pour faire fonctionner les appareils les plus énergivores comme le chauffe-eau, la machine à laver, etc.

Mais selon certains professionnels,

Le système a perdu pratiquement tout son attrait à cause de l’évolution des tarifs.

ImportantEn effet, les fournisseurs se rattrapent avec un abonnement plus onéreux mis en évidence par les comparatifs de contrat d’électricité,

Et dans 85 % des cas, le surcoût n’est plus compensé par la tarification supposément plus intéressante des heures creuses par rapport aux heures pleines.

Important En conséquence, la moitié des ménages ayant opté pour ce type de formule subit, parfois sans le savoir, une perte annuelle s’élevant à plusieurs dizaines d’euros.

Au total, celle-ci atteint 450 millions d’euros pour les souscripteurs de l’option HP/HC sur l’ensemble du territoire. Une somme astronomique, d’autant que les Français cherchent par tous les moyens à alléger leur facture.

Dans quel cas l’option HP/HC reste-t-elle avantageuse ?

D’après les calculs des spécialistes,

La part de la consommation d’électricité en heures creuses doit se situer autour de 50-60 % du total pour que l’offre reste rentable.

Ils ajoutent que les profils les plus avantagés par ce choix sont

Les ménages qui utilisent un chauffe-eau électrique, possèdent une piscine et roulent avec un véhicule électrique.

Les foyers qui ont adopté une telle offre ont intérêt à vérifier que la formule leur convient toujours
Grâce aux calculateurs dédiés proposés par différents sites internet, comme celui du Médiateur de l’énergie.

C’est également l’occasion d’effectuer un comparatif des tarifs d’électricité disponibles sur le marché, et si nécessaire, de changer de fournisseur.

Les énergéticiens soulignent que

Le basculement d’une formule HP/HC à une offre classique est gratuit pour les clients équipés d’un compteur Linky.

Pour les autres, en revanche, le cout de l’intervention peut aller jusqu’à 56 euros.

Je compare les tarifs